Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Egaux à eux-mêmes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Egaux à eux-mêmes...   Ven 2 Fév - 11:40

Yukô poussa la lourde porte de la salle où Shimitsu siègeait. Elle avait la tête basse et les joues rouges d'avoir été trop frottées pour effacer les sillons de larmes. Elle releva la tête en entrant et regarda Shimitsu d'un regard implorant.
Le garçon était d'une beauté sans pareille. Dans son kimono trop grand qui tombait autour de ses épaules, il se tenait debout devant un immense siège aussi beaucoup trop grand pour lui. Il souriait, impassible. Ses cheveux platines artistiquement décoiffés retombaient en mèches désordonnées autour de son visage angélique. Il avait l'air d'une oeuvre d'art qui venait de se réveiller.

"Shimitsu-kun, je...

-Whaou, parle pas si fort, Yukô-chan ! Je viens de m'lever, j'ai vraiment la tête dans le...

-Shimitsu, Yuki est.. Yuki a..

-Quoi ? Qu'est-ce qu'elle a encore fait ? lança le garçon d'air négligé.

-Elle a été kidnappée ! lâcha la jeune fille, à nouveau au bord des larmes. A cause de ma négligeance."

La jeune fille tomba à genoux devant son frère.

"Euh... Yukô, t'es sûre de pas en faire un petit peu trop, là ?" Un sourire cynique s'étendit sur les lèvres du garçon. "On dirait Shiro."

Yukô se remit debout et essuya du revers de la main une larme fugace. La moindre ressemblance avec Shiro sur un autre point que le physique lui était bouleversante. Elle secoua la tête.

"Explique-moi tout." déclara Shimitsu d'un air sollennel.

"Et bien... commença Yukô, la voix un peu cassée. Shiro n'avait pas réussi à récupérer Illys des mains de Invader, tu le savais. Aussi, Yuki et moi avons dû intervenir. Une fois la petite avec nous, on a opté pour un repli stratégique. Mais Illys a été capturée parun Kikon Seija. Un type avec un masque d'insecte. Qui maniait les fils. Il les a lancés sur Illys et l'a récupéré. Puis il l'a emmené dans un appartement qui semblait vide. En réalité, il ne l'était pas. Yuki et moi nous sommes postées sur le toit, prête à agir, et Shiro a observé la scène. Elle a torturé Illys. Elle m'a blessé. Elle a blessé Yuki. Et Shiro. Et Elle a capturé Yuki..."

Shimitsu haussa un sourcil, à peine interpellé par la nouvelle.

"Ouais. Enfin, toi t'as l'air en bon état. Shiro aussi, il se remet vite. C'est plus chiant pour la bouseuse par contre. Elle est où ?

-Illys est en sécurité. Après s'être débarassé de l'homme-insecte, Shiro l'a récupéré et ils se sont enfuis. Ils devraient arriver vite. Mais Yuki... Elle l'a probablement emmené dans les ruines Kikon Seija... Laisse-moi y aller. Avec Yukino par exemple. Ou avec Shizuka. Je dois absolument la sauver. Dieu seul sait ce qu'Elle est capable de lui faire subir.

-Oh non... Et puis merde, c'est qui Elle ? Ca m'aiderait peut-être à comprendre. Excuse-moi de pas être un adepte du potin des Matriarches...

-Chii-Kan.

-Chii-Kan ? Chii-Kan ?! Chii-Kan ! Bien sûr. Et je suppose que tu as aussi croisé Doraemon et Pikachu... Tu raconte n'importe quoi Yukô. Chii-Kan est morte.

-Non. C'était elle. Ils n'ont pas réussi à la tuer. Et elle a pris le contrôle des Kikon Seija en se servant de leur soif de vengeance pour mieux les contrôler..."

Yukô avait retrouvé son aplomb. Même les oeillades langoureuses de Shimitsu ne parvenaient plus à la faire perdre son calme. Elle fronça les sourcils et le regarda comme le gamin qu'il était.

"Yukô... Chii-Kan est morte. Un corps de caoutchouc ne permet physiquement pas de résister à une implosion...

-Et bien il faut croire que si. On ne peut pas dire que tu ai vécu beaucoup d'implosion ou même que tu es un corps caoutchouteux."

Shimitsu fit la moue.
Le dialogue fut interompu par le téléphone. Shimitsu se retourna et l'attrapa sur l'accoudoir du fauteuil. En voyant sur l'écran du combiné le numéro de Yuki, il sourit.
Il lança le téléphone à Yukô.

"Tiens. Je sais pas si c'est ta soeur ou si ce sera Chii-Kan à l'autre bout. Je te laisse l'honneur."

Yukô attrappa le téléphone et fusilla un Shimitsu triomphant du regard.

Shimitsu n'écoutait la conversation de ses soeurs que d'une oreille. Occupé à regarder l'état de ses ongles. Il faut choisir ses priorités. Il monta sur son fauteuil et se vautra entre les coussins et les étoffes. Le panard. Il s'étira un peu et baîlla.

"Shimitsu. Il faut faire revenir Yukari."

La voix de Yukô le tira de sa torpeur.

"Yukari ? C'est impossible. Elle est à Kumai Seta avec Yuna. Si on la fait revenir, on ne peut pas savoir ce qu'il adviendra de leur mission. Je suis désolé, mais c'est impossible.

-Quoi ? Mais elle va tuer Yuki !

-Oui bien sûr. Attaque éclair je suppose ? On est pas dans un dessin animé, Yukô. Il faut priviligier sa mission. Tu dois apprendre à choisir tes priorités. dit-il , non sans un regard distrait vers ses doigts longs et fins. Il sourit.

-Attends, Shimitsu. Tu ne peux pas laisser Yuki mourir !"

Shimitsu se délecta un instant de l'indignation de Yukô et sourit.

"Mais non, ça va. Chuis pas con. On va pas la laisser crever, ma grande soeur chérie."

Il attrappa le téléphone que Yukô venait de lui lancer et appuya sur trois touches. Il se tourna et laissa ses jambes dépasser par dessus l'accoudoir.

"Moshi moshi Yukari-chan ! lança t-il d'ue voix guillerette. Tu veux que Yuki meure ? [...] C'est bien, t'as raison. Bon parce qu'en fait, faudrait que tu revienne. [...] Oui, bin écoute, c'est ce que me dit Yukô. [...] Oui. [...] Hihihi, c'est vrai. [...] Pfff, tu connaîs Yukô... [...] Oui, Chii-Kan, apparemment. [...] Bin oui, c'est ce qu'il me semblait aussi. Hihihi... [...] Euh, bin écoute... Disons que je te l'envoie, d'accord ? [...] Ok, allez, bisous. Le bonjour à Yuna. Sayonara[...] Oui, hihihi."

Shimitsu raccrocha le téléphone et rigola un instant.

"J'adore cette fille. lâcha-t-il simplement. Bon, maintenant, Yukô c'est fini le glandage. Au boulot. Tu prend un skoot et tu vas chercher Yukari. Pas besoin de repasser ici, vous reviendrez en cas de besoin. Et si tu reviens sans Yuki, je me fâche."

En voyant la mine dépitée de sa soeur, il rit à nouveau.

"Je sais pas, mais je dois être super-crédible dans le rôle du méchant. T'as marché à fond."

Yukô soupira.

"Bon. Donc, là, j'y vais. Je prend un skoot à deux places et on laisse Yuna toute seule...

-Je ne m'inquiète pas pour Yuna. Avec Heizo Ikatui et Ujiro Saikino, elle est plutôt bien entourée..."

Shimitsu sourit. Yukô sortit de la pièce. Alors qu'elle s'apprêtait à refermer la porte, la voix de Shimitsu lui parvint.

"Tu pourrais dire au revoir, soeur indigne !"

Elle soupira à nouveau et haussa les sourcils.
Elle arriva au hangar à véhicules et choisit avec soin un skoot à deux places de type furtif. Elle l'enfourcha et sortit du jardin famillial en approximativement quatre secondes et demi.
Direction : Kumai Seta. Objectif : Récupérer Yukari. But : Sauver Yuki.
La jeune fille serra la poignée du guidon et fusa.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
 
Egaux à eux-mêmes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Les demeures Nobles :: La demeure Kikon Ama-
Sauter vers: