Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réveil dans la neige...

Aller en bas 
AuteurMessage
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Réveil dans la neige...   Dim 28 Jan - 19:02

Bing Xue secoua la tête et se frictionna la tempe. Le choc avait été rude. L'avalanche de reproches l'avait assomé au sens littéral du terme.
Elle était frigorifiée. Et elle n'en revenait toujours pas que les autres, qu'Atsushi, le Tigre, Kiba... l'ai abandonné de la sorte. La jeune fille ravala sa salive et se leva. Elle sentait ses membres gelés. Elle tenta de faire quelques pas, contrôlant avec difficulté son souffle saccadé. Ca va. Elle arrivait encore à marcher. Avec difficultés, mais elle y arrivait encore.
Bing Xue toussa un peu et frotta son visage pour faire disparaître les traces de givre.

Elle savait ce qu'elle allait faire. Retourner dans Tôkyô-Centre. Essayer de se trouver un squatt. Se réchauffer. Faire du feu. Manger un peu. Retrouver son calme, ses esprits. Repartir, autant que possible, sur des bases saines.

La jeune chinoise commença à marcher en direction de la ville, dont les hauts murs se dressaient à quelques dizaines de mètres. Ses articulations commençaient à se réchauffer. Bientôt, elle put marcher avec assurance.
Quelques minutes plus tard, Bing Xue pénétrait dans l'enceinte de la ville.
Son nez dégelait. Elle percevait à nouveau les odeurs de souffre, de gel, d'épices, de tabac. Et de sang. La jeune fille secoua la tête, laissant s'envoler au passage des flocons de neige de ses cheveux.
Elle continua à avancer, s'enfonçant à présent dans les rues les plus étroites, celles où on avait le plus de chances de trouver un appartement, ou au moins une pièce de libre.

La première porte qu'elle poussa sortit de ses gonds dans un grand fracas. L'intérieur puait le champignon et le moisi. Bing Xue fronça le nez et rentra dans la pièce sombre en faisant abstraction des relents puants. Elle trouva à tâtons un interrupteur et le poussa, sans grand espoir. Etonnemment, celui-ci déclencha une série de néons qui s'allumèrent en claquant. Certains grillèrent à l'allumage, mais la pièce fut rapidement éclairée. Bing Xue s'avança au milieu des meubles fracassés par terre, tenant inconsciemment de déceler la source de la puanteur ambiante. Elle s'avança jusqu'au réseau de tuyauterie. L'humidité favorisait la champignation. Elle se pencha pour les examiner de plus près. L'odeur était particulièrement tenace. La chinoise approcha vaguement ses doigts. L'humidité était perceptible même sans contact avec le mur. Elle les retira et les frotta contre un pan de sa robe. Soudain, elle remarqua un trou dans le mur. Minuscule. De la lumière apparaissait derrière. Elle se pencha un peu plus. Rapidement, elle évalua la situation derrière le maigre mur détrempé.
Un autre appartement. Probablement la porte de l'autre côté. Plutôt bien conservé. Pas de meubles, mais pas de meubles éclatés. La jeune chinoise décolla son oeil du trou et sortit de l'appartement délabré.

Bing Xue fit rapidement le tour du pâté de maison et pénétra dans la maison. Le mur du fond était entièrement moisi mais c'était tout. L'apartement était visiblement vide. Il n'y avait pas de meubles à l'exception de huit fauteuils abîmés au fond de la pièce. Bing Xue sourit. Il s'approcha d'un reste de feu au milieu du cercle de fauteuils et attrappa un vieux briquet qui traînait. Elle plaça quelques branchettes sêches sur le tas de cendres et alluma. Le feu prit assez rapidement. Elle s'assit dans un des fauteuils et tendit ses mains glacées et sêches au dessus des flammes. Celles-ci venaient presque lècher les mains de la chinoise, mais elle n'en avait cure. Peu à peu, elle reprennait des couleurs.

La porte s'ouvrit avec fracas.

"Hey ! Elle squatte chez nous !"
déclara un grand type déguingandé, aux cheveux oranges en pétard surplombant un foulard vert enroulé en serre-tête, l'air désappointé.

"Ne t'inquiète pas Adyton. C'est facile à virer, les squatteurs."


La jeune femme qui avait parlé s'avança vers le cercle de fauteuils. Elle était vêtue d'une robe noire extrêmement échancrée, et elle-même était extrêmement séduisante.

"T'as raison, Shikara..."

Adyton frappa son poing dans sa main et eut un sourire carnassier. Il s'avança vers Bing Xue en ricanant.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Mer 31 Jan - 21:53

Elle posa son regard sombre sur les nouveaux arrivants, elle était visiblement mal tombé. Qu'importait, elle allait partir, il n'y avait que cela à faire. Bien sur il était facile de faire fuir un squateur comme elle, mais certaines actions étaient tout de même à éviter. Elle n'avait pas peur de lui, de cette femme non plus d'ailleurs, mais sa voix, ses ricanements, étaient eux inadmissibles. S'il approchait plus elle aurait tôt fait de se défendre.

Pour se faire comprendre, elle attira son arme vers elle, sortie la lame encore couverte de sang frais et la déposa sur ses jambes frêles. Elle se contenta de lancer un petit regard froid à l'homme, avant de se lever subitement. Ils étaient tous détestables dans cette ville, cette fille était vulgaire et ce Adyton parfaitement pitoyable.

Pour quelqu'un qui ne cherchait pas à attirer l'attention, à ne pas avoir de problèmes , elle était vraiment en mauvaise posture. A croire que le destin s'acharnait mais qui pouvait elle? Tuer? Non, elle ne devait pas. Ce serait la deuxième fois aujourd'hui. Qu'allait il penser de là haut? Elle l'avait fait pour lui, non? Elle en avait mal, toujours.

Le crime lui était comme une drogue. En lui faisant du mal, elle lui en avait fait en retour, et cela semblait a présent se répercuter dans tout ce qu'elle faisait. Combien en avait il tuer pour elle? Trop, c'était certain. Alors pourquoi ne lui en voulait elle pas pour ces gens là? Car ils l'avaient persécutés, car cela l'avait peu être fait jouir, lui.

Cette jouissance, venait du sang. Du sang encore chaud, et la chaleur elle en manquait, tout comme de la nourriture. Et la folie qui emprisonnait peu à peu son esprit. Il l'avait prise en otage au lieu de la libéré par la mort. Drôle de sensation, et elle ne s'en était jamais rendu compte. Ou elle n'avait jamais voulu se l'avouer.

Elle hésité à lutter à présent, elle hésité à ce laisser envahir par ce sentiment. Plus le remord était grand plus elle souffrait, non? Alors en tuant, elle expier à la fois. Mais c'était mal pourtant. Elle irait en enfer, et il devait déjà y être. Son pauvre frère. Céder à la tentation? C'était des mortels, comme elle. Non eux, ils semblait être des bêtes, elle arriver parfois à comprendre comme on pouvait les mépriser ces gens.

Elle fit tournoyer l'arme dans sa main, l'autre replier dans le dos. Il voulait la bagarre, qu'il vienne la chercher et elle lui en donnerais pour son compte à cet animal de bas fond. Car même là, tout le monde n'était pas à égalité malheureusement.

" Viens, chien. Tu oses me frôler, je t'abats, murmura t'elle. "

HJ: merci pour le post. Bon je sais elle vire au spyco là. Mais je n'est plus d'autres inspirations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Ven 2 Fév - 10:32

[Mais non, t'inquiète pas... On va s'arranger... ^^ En tout cas, ça me fait plaisir que tu sois de nouveau là. Re-bienvenue parmi nous !]

Adyton, toujours en frictionnant ses poings, haussa les sourcils et regarda Bing Xue de haut. Il pouvait se le permettre, en même temps, parce qu'il faisait deux ou trois bonnes têtes de plus qu'elle. Un coin de sa bouche se releva et il balança la tête en arrière.
Il se retourna vers la jeune femme.

"Shikaraaaa ! Elle m'énerve ! T'as vu comme elle me paaaarle !"

La jeune femme baissa la tête et plissa ses lèvres en un sourire.

"Adyton... Voyons... Tu sais quoi faire..."

Le jeune homme redressa la tête et gratifia Bing Xue d'un sourire carnassier. Celle-ci, plantée sur ses positions, ne bougea pas d'un pouce et son regard se fit plus dur. Adyton propulsa un fulgurant coup de poing en direction du poignet de la juene fille. Celle-ci l'esquiva promptement et redressa sa lame, blessant l'armoire à glace sur l'avant-bras.
Il regarda un instant le sang d'un air d'incompréhension piteux. Puis il sembla sombrer dans une immense colère et enchaîna les coups de manière désordonée et facile à parer, mais à une vitesse hallucinante. Un seul atteint la jeune fille qui vacilla mais tint le coup. L'homme avait les poings durs. Elle porta la main à sa tempe. Elle saignait. Un peu. Mais elle sagnait quand même. Brutalement, elle se tourna sur elle-même et abattit son arme au dessus de la tête d'Adyton. Celui-ci bloqua la lame entre les paumes de ses deux mains et grogna. Bing Xue écarquilla les yeux et tenta de libérer son sabre. Adyton ne cilla pas.

Shikara s'avança vers Bing Xue et poussa légèrement Adyton qui ronchonna. Elle regarda la jeune chinoise avec gourmandise.

"C'est drôle, hein, les gens tenaces ? C'est déjà mort et ça veut toujours se battre..."

En un clin d'oeil, sans que Bing Xue n'ai eu le temps de bouger, Shikara avait déjà planté contre sa tempe un revolver au chien électrique. Elle sourit à nouveau et passa le doigt sur la joue de la jeune fille qui desserra son étreinte sur son arme. Ce contact n'avait rien d'humain. Aucun vestige d'humanité ne traversait ses longs doigts fins et glacés.

La porte s'ouvrit pour la deuxième fois. Cella fronça les narines et regarda la scène. Elle sourit à Shikara. Un sourire plein d'humanité.

"Salut Shikara, salut Adyton. Vous ne devinerez jamais qui vous avez ici ? C'est quelqu'un de très important !"

Cella s'avança vers le fond de la pièce, suivit de près par Naos. Elle poussa du revers de la main le bras de Shikara et planta son propre flingue contre la tempe de Bing Xue. Toujours en souriant.

"Salut la tueuse ! Deux options s'offrent à toi. Manger ou être mangée. Deviens une des nôtres ou meurs."

Ses yeux se plissèrent à la manière d'un renard.

"Je laisserai cet honneur à Naos. Et Naos n'est gentil qu'avec moi... Tu dois savoir que tu l'as beaucoup contrarié en tuant ce prêtre à sa place..."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 15:58

Elle resta de marbre face au flingue. Comme si ce petit joujou et ces personnes inhumaines lui faisait peur? Qu'es qu'ils croyaient, que leurs haine bestiale et leurs esprits déjantés étaient les premiers qu'elle croisait? Pittoresque, ils pouvaient bien faire leurs simagrées grotesque, mais cela ne changerait rien, à l'avis de la jeune femme.

Son regard était inexpressif et elle même ressemblait plus à une statut doté du pouvoir de bouger, qu'à une être humaine normale. Mais tout cela aurait put s'arrêter là, sans que des petits nouveaux face leurs apparition.

Et ceux ci n'étaient que plus risible. Ils se croyait tous les plus fort, ces petits tueurs, mais il y en avait plein les villes, et ils n'étaient certainement pas les pires qu'elle ait croisé. La tueuse, il avait oser la qualifier de tueuse, la comparer à eux. Elle en eu la nausée.

Il pouvait bien parler de la manger, mais elle n'était pas convaincu. Quand à elle, oui, elle aurait bien voulu, même contre elle, les oxcir au fer, les faire cuire vivant, et dévorer leurs chers. Ne serais ce que par vengeance pour ce qu'il avait osé dire.

" Vous avez la majorité, vous êtes en colère contre moi... Je ne comprend pas ce que vient faire ici votre proposition, dit elle avait un calme déconcertant dans une telle situation."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 16:52

En entendant sa réponse désarmante de mièvrerie, Cella haussa les sourcils. Comment pouvait-elle être aussi naïve ?

"Oh... Tu ne comprends pas... C'est bien embêtant."

Cella baissa son arme et se mordilla un ongle. Puis elle releva les yeux vers Bing Xue qui n'avait pas bougé (comment ça, le fait qu'elle soit entourée par quatre types et murs, ça joue ?).

"Bon. Je vais essayer de t'expliquer sans que t'es trop l'impression qu'on te prend pour une débile."

La jeune femme soupira et reprit.

"Nous sommes les Church Raiders. On tue, on pille, et on peut appliquer notre dogme sur toi. Mais bon. En ce moment, les tueurs ridicules de bas-fonds florissent. Difficile de trouver des gens qui ont le profil. Tu as l'air de t'en sortir et notre dernier combattant à l'arme blanche est rarement parmi nous. On en aurait besoin."

Cella remonta son pistolet et fit à nouveau claquer le chien électrique.

"Donc, soit tu viens, soit tu meurs. A toi de voir."

Elle braqua le canon entre les deux yeux de la jeune chinoise.

"Mais ne t'en fait pas, tu sera bien traitée."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 17:22

Alors c'était ça, il voulait une remplacante. Mais la jeune femme n'était pas une tueuse, elle savait faire couler le sang à flot, mais cela lui rongait l'esprit autant que cela lui rappelait son trés cher frère. Elle ne l'oublierait jamais, et comme de ce fait elle devait avoir droit à une punition, les remords étaient tout désigné et faisaient plus souffrir que les douleurs physiques.

Que le pistolet soit entre ses yeux, ou sur la tempe, qu'on la prenne pour une débile, et bien elle s'en moquait un peu, comme d'eux d'ailleurs. Mais les temps n'était pas à la plaisanterie, même si les regards dur ne déclenchaient chez elle qu'une simple envie de rire. Car elle ne savait pas vraiment pourquoi l'on devait arriver à des extrémités pareilles, et monter toute une mise en scène pour intimider quelqu'un? La mort c'était comme la vie, pas une scène de théâtre de rue, et eux on aurait dit qu'ils le croyaient.

" Jamais entendu parler de vous, je me fiche bien de tout ce genre de chose. "

Bien traité? C'était ironique? Elle ne faisait pas plus confiance à une bande de chiens arrangés qu'à un petit écureuil, alors là... Rien que d'y réfléchir paraissait complètement irréaliste. Mais au font qu'importait qu'elle soit bien traité, elle se suffisait à elle même pour la torture.

" Vous ne m'avait rien vu faire, et vous dite que j'ai le profil? Soit. Votre ami risque de le prendre mal, non? Et comme vous dite les bas fond sont plein de tueurs, moi je n'en suis pas vraiment une. Il est dur de tuer pour un métier, pour un compte, c'est plus agréable de le faire par... loisir. ce doit être pesant... "

Elle jouait un peu avec le feu, mais avant de s'engager, il valait mieux savoir ou l'on mettait les pieds. Elle eu une léger sourire froid. Pff, tueur, dogme, que des règles.... Des lors que l'on oblige quelqu'un à faire quelque chose, même s'il aime, il finira par en avoir le dégoût. L'homme ne répondait qu'à soit, et les prêtre qu'à Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 17:37

Cella soupira.

"T'es sûre que tu comprend pas ? C'est pas plutôt que tu veux pas comprendre ?"


Elle appuya sur la boucle de ceinture de Naos. Le sac à maccahbé tomba aux pieds de Bing Xue. Shikara sortit une dague et l'ouvrit d'un coup sec, exhibant ainsi le cadavre en cours de décomposition du prêtre. Il avait le ventre déchiré.

"Tu pues encore son sang. Tu n'es pas dure à retrouver. Ne dis pas qu'on choisis au hasard. Ni qu'on ne te connais pas. Il suffit de te regarder. On en apprend beaucoup en regardant les gens. On ne regarde plus assez les gens. Et tu es une tueuse. Il te suffit de trouver un moteur. Il est tout trouvé. Et il s'appelle Jagamohan."

Cella sourit. Elle voulait attiser sa curiosité. Histoire de voir si elle valait vraiment le coup...

"Et ce n'est pas de l'ironie quand on te dit que tu sera bien traitée. Et tu ne remplace personne. Au contraire. Tu apprend à t'assumer."

Adyton s'ecclipsa un instant et passa dans une annexe. Il en revint avec un plat de ramen.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 17:53

Elle baissa les yeux vers le cadavre. Répugnant, c'était répugnant. Pourtant rien ne filtra à travers ses yeux vides, et aucune expression ne vint changer son visage pâle. Ils savaient peut être qu'elle avait tuer un prêtre, mais pas pour autant, tout sa vie et ce qu'elle était.

Car c'était bien impossible de voir à travers une muraille épaisse, et que les murailles n'avait pas de voix. Cela faisait des années qu'elle n'avait lié d'attachement et parler d'elle, jamais elle ne l'aurait fait. C'était imprudent, inutile... Alors il pouvait bien parler, dire qu'en regardant on savait tous des gens, et bien ce n'était pas spécialement vrais. Ce n'était que se venter, de choses parfaitement impossible.

elle soupira d'exaspération, ce n'était pas une honte, non? Il tuer pour une cause, dont elle se foutait bien d'ailleurs, et bien elle, elle tuait pour elle, et pour son frère. Ce n'était ni mieux, ni pire, c'était juste des faits, que personnes ne pouvait savoir concrètement.

Jagomohan? C'était quoi ça encore? Un nom de truand sortit des égouts? C'était certainement important pour qu'elle en parle, mais bon, elle n'allait pas poser de questions inutiles. Le tout était de savoir, ce que cela pouvait bien avoir comme rapport avec elle. Un moteur? Elle l'avait déjà en plus, alors... sans réelle utilité.

Quand à s'assumer, elle n'en avait cure, la seule chose importante était sa punition, qu'elle s'infligait sans ciller. Et pour tout réponse elle fila une coup de pied dans le Corp, qui se retourna pour retombé sur le sol.

" Et bien, que voulez vous que tous cela me fasse? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 10 Fév - 18:10

"Tu sais ce que tu es ? Une arrogante bourgeoise chinoise, bouffée par le remord des crimes qu'elle prend plaisir à commetre tout en ayant une peur panique de se l'avouer. Une enfant gâtée qui préfère vivre dans le passé, et se plaindre constamment. On lit la plainte dans tes regards. Uniquement la plainte. Et l'insatisfaction. Celle de ne pas oser s'asumer. Tu n'es plus que l'ombre de toi-même. Tu n'en a pas l'impression, hein ? Tu ne pense pas qu'on puisse connaître quelqu'un en le regardant... Tu ne pense pas que ta robe blanche ensanglantée, tes grands yeux pâles et tes cheveux d'homme puissent tout trahir de ta vie... Tu ne pense pas que ce katana raconte tes malheurs avec autant de soin que tu te les cache... Tu te trompes ! Tu ne comprends pas. Tu ne comprends rien. Et tu te donne des airs. Ce corps te dégoûte. Tu te dégoûte. La vie te dégoûte. C'est pour ça que tu aime la mort. Mais tu n'a pas le courage de te la donner. Tu la donne aux autres. Mais pour ça aussi, tu perds le courage. Tu n'assumes plus rien. Tu n'es plus rien. Et surtout, mademoiselle le glaçon, on ne t'aime pas. Les gens ne t'aime pas. Tu as peur. Tu as mal. Et tu n'es pas aimée. Ca te ronge. Ca ronge tous les hommes, ce ver de terre qu'est l'amour. A quelque niveau que ce soit. Ca nous a tous rongé, l'amour... On a juste eu a tuer le ver. Nous nageons dans le bonheur stérile des meurtriers. Celui de comprendre, de connaître, d'aimer, là où plus personne n'en n'est capable. Nous avons arrêté d'être mangé pour devenir des mangeurs. Et maintenant, c'est nous qui rongeons les gens, qui bouffons leur substance, leur pathétique foi et tous leurs espoirs. On s'en nourrit, on en jouit, et on laisse pourrir leurs carcasses, on se gave de vie à mort. On vit. Ils meurent. Et toi aussi, tu meurs."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Dim 18 Fév - 22:40

Bing Xue resta de marbre face à ce déballage. Et bien elle n'avait pas vraiment tout comprit. Bing Xue ne comprenait peu être rien, mais l'autre pas vraiment non plus. Les autres la jeune femme s'en moquait éperdument, tout comme d'elle même au fond. La seule chose qui avait toujours compté et qui compté toujours c'était lui. Il avait toujours était un moteur, un catalyseur, qui la poussait éternellement plus loin, même jusqu'à tuer. Et cette raison de vivre elle s'y raccroché encore, alors qu'elle avait de ses propre mains éradiqué de cette terre la seule personne qu'elle avait aimé jusqu'alors. Et que dire? Que faire? Se raccrocher encore à la vie, même s'il n'était plus là.

Oui l'amour, c'est l'amour qui menait les hommes, même à travers la mort, même à travers le sang et la glace. L'amour, toujours. Et son amour n'était qu'à lui, a personne d'autre, tout comme sa haine et tout ce qu'elle était. Lorsque l'on commet un crime, l'on doit s'inflige une punition, comme tout enfant sage, et elle c'est ce qu'elle faisait, ni plus ni moins.

Elle ossa un sourcil, ce corps ne la répugnait pas, il faisait partit du décor, car c'était d'un banal maintenant ce genre de chose. Ce qui la répugnait c'était les hommes qui l'entouraient, qu'il soit jeune ou vieux, beau ou horrible, gentil ou méchant... Tous.

" Qu'elle sont belles tes paroles! fut tout ce qu'elle trouva à dire."

Même si la chinoise n'en avait pas conscience, la vérité, ce n'était pas les autres ou elle qui pouvait les dire, elle était caché et ne pouvait pour l'instant sortir. Alors elle sourit, car il n'y avait rien d'autre à faire, car elle savait que certaines choses était fausse, même si elle en savait pas vraiment dire pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Lun 19 Fév - 0:38

Cella baissa la tête et appuya son front dans sa main en soupirant. Cette fille était folle. Et elle allait lui refiler le virus. Elle ne comprennait rien à rien. "Qu'elles sont belles tes paroles" non mais n'importe quoi. On aurait dit que Bing Xue ne comprennait pas des mots mais justes des mélodies sonores. Un peu comme une analphabète volontaire. Mais c'était pas la cinquième de Beethoven que Cella lui avait balancé. Du moins, elle pensait pas.

"Ecoute moi bien, petite Chinoise. Si tu joues les débiles, je pense pas que tu le sois. Au tribunal de la vie, tu peux pas plaider la folie. Et même si c'est de la vache folle, on hésitera pas à te bouffer jusqu'à l'os si tu nous donnes pas de réponse. Décide-toi. Je te promets que ma patience a des limites. Et je t'avoue qu'on en ai pas très loin."

Cella fit à nouveau claquer le chien de son flingue. Ca la titillait sévère de planter une balle entre les deux yeux de cette peste. Presque aussi chiante qu'Adyton à son embauche...

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 17 Mar - 13:05

Qui est ce qui ne comprenait rien à rien, là? Comme si ce qu'elle venait de dire était dit avec sérieux. Même s'il n'y avait aucun humour de mauvais goût non plus, elle n'avait pas dit cela en le pensant réellement. Cette femme ce prenait peu être pour un bastion indestructible, pour un être supérieur, mais elle n'était pas trés logique et intelligente à première vue.

" Un tribunal? j'en apprends tout les jours. Moi qui croyait que la vie était injuste, et dut au hasard... "

Et puis quand elle disait que cette femme était un peu à coté de la plaque ce n'était vraiment pas faut, quand comprendrait elle que son flingue n'avait aucun effet sur Bing Xue, si ce n'était lui donner une migraine dut a l'exaspération. Qu'elle la tire sa balle, et qu'on en finisse. A quoi servait des menaces si au bout d'une demi heure on ne les avait toujours pas mi à exécution.

Et puis sa commençait à la titiller aussi la "Peste" Chinoise d'être traité comme chien. D'accord, elle n'était rien, sans morale, sans honneur, et tout le reste mais ils n'étaient pas meilleurs qu'elle. Elle soupira, puis d'un geste aussi rapide que violant elle tendit la mains vers la femme et lui enfonca les doigts dans les yeux, presque jusqu'à les en faire crever, ce qui était d'ailleurs parfaitement choisit. La femme ne reverait que d'ici quelques heures au mieux et deux jours au pire . Elle remonta ensuite la mains le long du bras tendu et fit dévier le coup de feu partit dans la surprise, et qui alla s'encastrer dans le mur derrière elle.

Elle lâcha enfin la femme, recula un peu, et d'un voix parfaitement calme, elle dit:
" Et bien, j'accepte votre proposition. Je n'ai rien à perdre de toute façon. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 17 Mar - 20:51

Le sang coula sur les joues de Cella, rouge et froid. Celle-ci tendit la langue et le lécha, le visage tordu en un sourire indescriptible. Elle réouvrit ses paupières, exhibant ainsi deux yeux injectés de sang, aux vaiseaux gonflés et aux pupilles extrêmement dilatées.

"Le rouge te vas mieux, petite fille. Ici, on ne reste pas bleue très longtemps."


D'un geste lent et gracieux, Cella chassa les coullées de sang sur ses joues. Elle ne voyait quasiment plus rien. Le sang avait coulé dans ses pupilles et teintait sa faible vision d'un voile rouge épais. Mais peu importait. De une, Jagamohan saurait la soigner, et de deux, cette peste de chinoise avait enfin accepté de se joindre à eux.
Cella fit quelques pas vers Bing Xue. Elle avait reculé sous l'impact du choc, sans qu'aucun son ne sorte de sa gorge.

"Jagamohan devrait arriver d'ici peu... C'est lui qui t'apprendras les ficelles. En attendant, penche-toi vers l'avant. Je dois voir ta nuque."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Dim 18 Mar - 14:13

La chinoise regarda le sang qui s'écoulait sur les joue de celle, ses yeux rouges, son sourire... mais rien de tout cela ne l'impressionnait. Le crime et l'horreur était ci répandu que c'était devenu un fait banal, et la seule chose qui pouvait impressionner Bing Xue était la bonté d'âme qui avait disparu de la surface de la terre.

Cella était une de ces assoiffés de sang, qui croyait vous faire trembler en endurant la douleurs, et bien la aussi c'était bien banal. Si Bing Xue avait été engager pour faire chanter, ou pour tuer, elle n'aurait pas était comme Cella. Elle n'était pas dégoutté de la mort ou du sang, elle était dégoutté d'elle même. Elle aurait était d'une cruauté intolérable.

Bing Xue n'avait jamais était un esprit fort, et celui ci avait été modelé d'une façon particulière. C'était une sorte de bourrage de crâne involontaire mais bien réel. Elle copier du modèle et le portait à son apogée.

Elle voulait voir sa nuque? c'était un peu étrange étant donnait qu'elle ne pourrait rien voir avec les yeux dans un tel état. Ce moquait elle d'elle?

" Que veux tu voir sur ma nuque alors que tu ne vois plus rien ? questionna t'elle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Dim 18 Mar - 21:39

"L'essentiel est invisible pour les yeux. Mes mains me suffiront. Penche-toi."

Cella empoigna l'arrière du crâne de Bing Xue et la pencha vers l'avant avec froideur. Du revers du doigt, elle écarta les dernières mèches de cheveux et caressa la nuque pâle. Puis elle appuya sur un interrupteur de sa ceinture et attrappa le petit appareil qui en sortit. Elle l'appliqua sur la nuque de la jeune chinoise et rabattit un clapet qui enfonça dans sa chair une infinité de petites pointes. Cella retira l'engin et le fit disparaître en réappuyant sur sa ceinture. Un peu de sang coula le long du cou de la chinoise. Les mots "Church Raider" étaient profondément inscrits dans sa chair, sous un code barre semblable à ceux de tous les individus présents dans la salle.
Cella releva la tête de Bing Xue et passa un index sous le menton de la jeune fille.

"Te voilà des nôtres. Je viens de t'injecter une encre particulière qui s'est liée à ton sang. Non seulement tu possède désormais l'emblême de notre confrérie, mais également un catalyseur qui devrait te permettre de faire ressortir une de tes capacités physiques ou psychiques particulière. Comme chacun de nous. Ton esprit aura au départ des difficultés à canalyser et contenir ce don. Mais tu y arrivera. Si tu n'es pas assez forte, alors tu ne nous es d'aucune utilité, et c'est dommage pour toi car le produit te paralysera et atrophiera tes muscles."

Cella posa la main sur sa poitrine et déclara avec neutralité :

"Je possède le don d'empathie. Naos est un maître de la lévitation. Adyton lui, est doté de prodigieuses capacités physiques concentrées dans ses poings. Shikara est une hypnotiseuse. Quand aux autres, tu le saura en temps voulu... Sache uniquement que selon toute vraisemblance, ton pouvoir aura un lien avec ton passé. Si tu l'avais possédé plus tôt, tu n'aurais jamais eu ton premier rapport avec le crime."

[Je te laisse choisir ton don, en rapport avec ce que dit Cella. Mais préviens-moi par mail, MP ou HJ d'abord. Le don se révelera quand Jagamohan arrivera. C'est le déclencheur... -désolée, c'est un peu hard, Cella t'expliquera mieux ^^'-.]

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Dim 18 Mar - 22:49

Comme l'avait dit Cella, maintenant elle était des leur. Il n'y avait plus marche arrière possible a présent, elle était devenu une tueuse, la marque en était la preuve incontestable. Elle resterait aussi longtemps qu'elle vivrait, et cette certitude la rendait plus glacé que jamais. Elle était solitaire jusque là, à partir de cet instant elle appartenait à un groupe. Il faudrait qu'elle apprenne à faire avec, ce qui serait certainement le plus dur.

Elle repoussa la main de la femme, de quel droit la touchait elle. D'accord elle faisait partit du même "clan" mais laisser approcher ce n'était pas permis pour autant. Alors c'était ça qui les faisait se prendre pour des demi dieux, un don. Un don qui était dut à ce poison injecté dans sa nuque. Si elle crevé alors, elle serait aussi sauvé, même si c'était par le diable lui même.

Un lien avec son passé? C'était pire qu'elle le croyait. Mais voila ce don elle ne l'avait pas eu plus tôt et dans ce cas, seulement dans celui là il aurait été vraiment utile. Maintenant il lui servirait à faire beau. La vie rude permettait d'accéder à de faculté supérieure, car elle vous faisait utilisé des choses qui ne serve à rien en dehors. Cela vous apprend à résisté à la fin et à la fatigue durant des jours des le froid, cela vous apprend à voir tout ce qui ce passe autour de vous, à analyser le moindre danger.

Elle sentait son sang lui couler contre sur peau, lui rappelant certain souvenirs. C'était le même sang qui avait coulait cette nuit là, le même sang qui vous brûlait par sa chaleur, vous éblouissait par le contraste saisissant avec la blancheur immaculé de la peau. Elle se détourna de Cella traversa la salle sans mots dire, pour sortir au dehors.

Elle regarda la rue vide, la neige tombaient à présent, et pris dans le vent ils tournoyaient. Certains s'accrochaient à ses cheveux sombre, à ses cils. Elle regarda le ciel et quelques mots s'échappèrent de ses lèvres pâles.

" Pardonne moi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Dim 18 Mar - 23:51

"Tu n'as plus de place pour le regret."

L'homme qui avait parlé avait une voix grave et chaude, rassurante et à la fois distante. Une voix très étrange. A l'image de celui qui avait parlé.
Emitoufflé dans une immense cape noire au col de fourrure grise, l'homme était paritculièrement grand et mince. Il était doté d'une chevelure d'ébène nouée en catogan et son visage avait les traits si fins qu'il semblait presque féminin. Il n'avait pratiquement pas de sourcils, et un large chapeau était négligeamment posé sur sa tête.
L'homme, déjà très charismatique, était doté d'une cicatrice. Une longue cicatrice qui prolongeait un sourire grimaçant du côté droit de sa bouche.

Jagamohan posa un regard bienveillant sur Bing Xue. Il mesurait bien deux ou trois têtes de plus qu'elle et son visage ainsi baissé était encadré de plusieurs petites mèches de cheveux éparses.

"Désormais, tu dois aller de l'avant. Les morts ne doivent pas dicter tes choix. Tu es des notres maintenant. Et ton frère n'a rien à voir avec tout ça."

Jagamohan retira d'un geste souple la cape qui couvrait son corps entier et la lança à Adyton qui l'attrappa au vol. Il portait un large kimono penché sur son épaule, sombre aux motifs rouges ondoyants. Son obi soigneusement noué soulignait sa maigreur presque douloureuse.

"Mais ne t'inquiète pas. Les gens d'ici sont peut-être un peu étranges, mais tu t'habitueras. Nous sommes, pour ainsi dire, des marginaux. Les pillards d'édifices religieux ont tendance à être mal jugés, même s'ils sont d'une certaine façon les Robins des Bois modernes. Mais bon. On n'arrachera rien d'autre de positif que sa langue de la bouche du Président, alors pas étonnant qu'il nous crache au visage."

L'homme sourit et rentra dans la pièce en faisant signe à Bing Xue de le suivre.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Ven 23 Mar - 22:40

La jeune femme baissa son regard de verre sur la personne qui venait de parler. Sans plus de surprise, elle avait déjà bien donné ce jour, elle se contenta de l'observer, parfaitement immobile sous les flocons givrés. La vibrante tristesse qui s'était immisçait dans chaque partie de son être, lui faisait presque oublier qu'il appartenait éternellement à son passé. Et pourtant, qui aurait put enlever une présence si cruellement vivante à son souvenir? Qui aurait put chasser le dernier habitant des ruines glacé de son coeur? Les mort n'étaient jamais vraiment mort t'en que l'on se souvenait d'eux. Le fantôme s'envolerait pas si facilement.

Indirectement, il avait un lien, c'est ce que certain appelait la destinée, et c'était pour elle ce qui avait été décidé avant sa naissance par une puissance plus forte. On l'avait mit sur terre, le fils de la vie c'était peu à peu déroulé, il ne restait plus qu'à le couper, et l'histoire prendrait fin. Mais pour l'instant, il était intact, elle y avait veillé elle aussi, par instinct de survit, par peur du véritable jugement, par punition.

Comment pouvait on voir des pillards comme des héros? Des marginaux, c'était plausible, puisque il fallait bien l'avouer, l'on ne devenait pas l'un d'entre eux, si l'on était raisonnable. Si être mal jugé faisait partit du lot ce n'était rien, juste un regard, pas tout à fait faux. C'était un regard qu'elle même partagé également. Et quant au présidant, lui était il venu seulement en tête un seule fois dans son existence? A vrai dire, il n'avait rien fait pour elle, n'y pour tous les miséreux qu'elle avait croisé, alors comment osé t'on encore l'appeler par un tel titre. Et cette époque, ce mot signifiait il encore quelques chose? Pouvait on appeler ce système féodal une république? Bien sur que non, et qu'il crache sur eux ne lui faisait rien, car la salive d'un semblable ne pouvait la révolter vraiment.

Elle hésita un instant, peu être n'avait elle aucune envie de le suivre. Y avait il seulement une seule raison pour qu'elle le fit ? Et pourtant, elle détourna son regard de la porte, jeta un dernier regard à la rue désolée, au ciel blanc, avant de le suivre lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Ven 23 Mar - 23:55

"Mes amis... Aujourd'hui, nous avons remporté deux victoires. Notre ancienne soeur de Bataille au Katana a péri mais nous voici désormais avec une nouvelle alliée. De plus, l'avant-dernière Eglise de Tôkyô a été pillée. Il ne reste désormais plus qu'à neutraliser l'Eglise du Quartier des Nobles..."

Jagamohan baissa la tête et sourit.

Il n'avait jamais été un fervent chrétien. Mais pourtant, ce jeune homme agé d'à peine vingt-huit ans avait grandi dans une famille de grands adeptes catholiques. Imiscissé dès son plus jeune âge dans toute la culture des religions occidentales, il en avait appris sous la contrainte les moindres tréfonds. C'est ainsi qu'âgé de treize ans, le garçon s'était découvert une passion pour les cultes satanistes et païens. Un jour, tandis qu'il était occupé à invoquer Méphisto dans sa chambre d'enfant, ses parents ont pénétré à l'intérieur de son "sanctuaire". Pris d'un incompréhensible élan, il lança un candelabre sur la tempe de sa mère qui s'effondra, inconsciente, et prit feu. Puis il sauta au cou de son père à qui il trancha les veines du cou avec le coupe-papier en ivoire dont il se servait pour prélever son sang.
Il se mit à haïr les Eglises qui avaient fait de lui un meurtier.

Jagamohan réajusta une mèche de cheveux en soulevant légèrement son chapeau.

"Mes frères... L'heure de la victoire est proche. Soeur Bing Xue Jing, bienvenue parmi nous."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 24 Mar - 0:18

Un victoire était toujours une bonne chose pour les un et mauvaise pour les autres. C'était le cas pour presque chaque chose, selon le point de vu on avait un avis différant. Les personnes tuer, et l'église ne devait pas voir cela comme une victoire. La chinoise non plus, elle voyait cela comme un fait, rien de plus. Ce n'était certes pas une de si pitoyable actes qui allait la faire sourire et encore moins crier à la "Victoire".

Très bien, qu'ils fassent la fête pour célébrer leurs si proche exploits de guerre, mais qu'ils ne lui demande pas de participer. Elle était d'accord pour les aider à tuer, à piller c'était un autre affaire, mais pour se réjouir de tout cela, il n'en était pas question. Son rôle se limitait à obéir aux ordres qu'on lui assignerait, sans poser de questions et sans réfléchir si possible. Exécuteur, bourreau mais pas tout à fait responsable. En quelque sorte: Elle se contentait de faire les extras pour leurs petits divertissements macabres.

Elle se demanda un instant si le mot " soeur" qu'il venait d'employer, n'était pas un mauvais jeu de mots du plus mauvais goût ou un pur hasard. Mais quoi qu'il en soit ce n'était pas un terme à employer pour la désigner. Il fallait croire que la définition donnait dans le dictionnaire n'était pas la même que la sienne en ce qui concernait les relations fraternelles. Elle mâchoire se contracta quelques secondes, puis elle détourna le regard de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 24 Mar - 0:27

Jagamohan baissa les yeux sur Bing Xue. Un regard bienveillant, mais duquel on ne pouvait éteindre une petite lueur malsaine, une goutte rouge au fond de la pupille.

"Ne t'inquiète pas, petite soeur. Notre victoire ne sera pas célébrée dans le sang. Notre quête va au delà de ça. La mort et le pillage ne sont que des outils. Nous devons voir au delà..."


Adyton, à qui Jagamohan tournait le dos, lança à Bing un petit regard en coin, un sourire et prononça du bout des lèvres :

"T'inquiètes pas, on comprend pas toujours ce qu'il raconte."

Puis il leva le pouce.
Quelques minutes auparavant, il rêvait de faire sauter la tête de cette eptite chinoise prétencieuse d'un coup de poing et désormais il la considérait comme une copine de récré. Ca ne faisait pas très longtemps non plus qu'il était de la partie.

Jagamohan posa la main sur l'épaule de Bing Xue et la décolla immédiatement, comme s'il avait été brûlé. Il sourit.

"C'est pour bientôt. Ca s'annonce très intéressant..."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 37
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 24 Mar - 0:49

Elle était à des années lumière de s'inquiéter des activités à accomplir, puisque elle prenait ça comme un job. Elle revint à lui, pour lui rendre un regard toujours aussi inhumain, de verre et de glace. C'était la plus jeune arrivante mais cela ne faisait pas d'elle une "soeur", et surtout "petite", comment ne pas réveiller un peu plus un mort déjà bien encombrant quand l'accablant de mots dont la connotation était "funeste" à ses yeux? DE nouveau sa mâchoire c'était contracté nerveusement. Une sorte d'effroi envahi un instant son regard pour disparaître aussitôt noyé dans un chagrin immense.

Elle n'arrivait pas a voir au delà , car elle n'estimait que tel n'était pour l'instant tout du moins, pas son rôle et pour employer ses thermes, elle ne se servirait que des "outils" ni plus ni moins. ET bien sur par dans le but qu'ils c'était fixé eux, mais dans le but de satisfaire les autres.

Non en effet on ne comprenait pas tout, surtout si l'on se savait pas tout. Mais elle ne voulait pas savoir à quoi elle participé et qu'elle était cette "Quête" si on pouvait l'appelait comme ça. Mieux valait rester dans l'ignorance parfois, ne pas savoir pour quoi on marchait, et ne pas attraper de dégoût. Elle rendit un trés léger sourire à Adyton, mais il sonnait faux, car elle pensait à tout autre chose, et que sourire n'était pas dans son habitude.

Elle ressentir un sensation bizarre lorsque elle sentit une main se posa sur son épaule, fort heureusement celle ci se détacha bien vite, s'en qu'elle n'ait à être explicite à ce sujet, et la sensation disparu avec. Qu'avait voulu il dire ? Parlait il de ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   Sam 24 Mar - 1:00

Effectivement. Il voulait parler de ça...
Le produit était en train d'agir à l'intérieur du corps de Bing Xue. Son cerveau et son coeur, ainsi que l'intégralité de son système digestif étaient déjà irrigués de poison. Et il ne tarderait pas à faire effet. Jagamohan s'occuperait du déclenchement.

Le sourire d'Adyton s'élargit. Il n'était pas du genre à se préoccuper de distance ou de mauvaise foi. Il était un humaniste convaincu, et pour lui, l'Homme était bon, aussi bon que les idéaux de Jagamohan. Donc, il n'avait aucune raison de se demander si le sourire de Bing Xue était sincère.

Jagamohan reposa la amin sur l'épaule de Bing Xue. Il avait particulièrement bien senti le phénomène de répulsion qui s'était répendu vitesse grand V dans le corps de la jeune chinoise. Il fallait faire vite. Il étreignit un instant son épaule à nouveau puis la relâcha. La douleur était intense, mais il n'en aviat jamais rien laissé paraître, à tel point qu'aucun des Church Raider ne compatissaient avec lui. Il était seul. La paume de sa main commença à fumer. Il posa l'autre main sur l'autre épaule de la chinoise. Ses deux mains fumaient.
Soudainement, Bing Xue fut prise d'une douleur lancinante aux épaules. Rapidement, cette chaleur insoutenable se répandit dans tout son corps, à lui en donner des vertiges.

Jagamohan tomba par terre. Adyton se précipita à ses pieds mais Shikara le retint par l'épaule.

"C'est normal, Adyton. Jagamohan est épuisé. Laisse-le."

Adyton le regarda un instant, la mine piteuse, puis redirigea son attention sur Bing Xue.

[Juste une petite chose... Tu dois t'évanouir à la fin de ton post. C'est l'inconvénient d'acquérir un pouvoir... Faut bien quelques effets secondaires, au moins au début. ^^]

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveil dans la neige...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveil dans la neige...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 567 - Chasse neige Mercedes Unimog.
» Nabcast: "Les haikus de ybo" (réédition)
» [Fan-Art] Diorama de Piruk : Rahi & Preview
» L'éniripsa dans la neige
» Google Calendar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Les frontières de la ville :: Frontière Ouest-
Sauter vers: