Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le travail toujours le travail...

Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro Naku
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Là où je peux, mais ici la plupart du temps
Classe sociale : Tueur à mi-temps, paumé le reste le reste du temps...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Le travail toujours le travail...   Sam 20 Jan - 20:07

Un immeuble pourris comme les autres, avec un appart pourris comme les autres. Shiro attendait devant la porte depuis quelques minutes maintenant, l'appart était certainement vide, mais mieux valait en être sûr. Comment le savait-il ? C'est assez simple en fait. Il y a quelques jours de cela, on lui avait proposé un contrat sur le propriétaire de cet appartement. Un snowboarder de seconde zone qui voulait en élimer un autre. Même les snowboarder devenait dingues, c'était les seuls que l'on pouvait encore considérés comme innocents. Enfin bref, ce snowboarder était venu voir notre tueur aux cheveux blancs, pensant acheter une vie comme un panier pommes. Evidement il essuya un refus et quelques remarques bien senties, Shiro n'était pas vraiment un tueur de ce genre, il préférait les plus grosses cibles, mais surtout les primes qui allait avec. Un contrat refusé par un sera accepté par un autre de toute façon. Et le voilà maintenant devant l'ancien squatte de la cible en question, mais il restait à savoir s'il n'était vraiment plus là.
Il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir : Shiro poussa la porte, qui s’ouvrit doucement dans un léger grincement, ce n'était même pas fermé. Vu l'état de l'appartement, quelqu'un était effectivement passé. Il s'avança et posa son sac sur une ruine de meuble qui traînait par-là. Jusqu'à ce que quelqu'un vienne le réclamer, il s'installerait ici, comme on dit :"premier arrivé, premier servis". Il sortit une feuille de son sac et l'accrocha à la porte. Sur cette feuille on pouvait lire:

"Moonlight, tueurs à gage,
Pour les assassinats en tout genre, c'est ici.
PS: C'est pas gratuit."


Cela pourrait paraître stupide, mais la plupart du temps cela marchait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 24 Jan - 19:45

Shiro tira Illys par la main.

"On va pas retourner au manoir de la famille. Tant pis pour Shimitsu, il va devoir se bouger. Mais c'est trop risqué pour toi là-bas..."

Il poussa la porte, et seulement après coup il remarqua la présence du papier sur la porte. Il le lut en un clin d'oeil et sourit. Il se plaqua contre la porte et laissa passer Illys devant, en prennant bien soin de lui cacher le message.

Il referma la porte derrière lui.

"Moonlight ? C'est moi !"

Le jeune homme feignait de connaitre l'habitant du lieu. Illys n'en saurait rien, s'il y mettait le prix.
Il plaqua son doigt sur sa bouche et fit signe à la domestique de se taire. Elle se mit à explorer les lieux des yeux, malgré la pénombre ambiante. Pendant ce temps, Shiro sortit de sa poche un morceau de papier et griffona dessus une petite explication.

"Je suis riche. Très riche. Et tu dois être mon ami pour une poignée de jours. Tu sera on ne peut mieux payer. Je suis un Kikon Ama."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 24 Jan - 21:30

La jeune fille avait suivi la trace de Shiro depuis le lieu ou Chii Kan avait perdu Illys. Elle rejeta en arrière sa capuche de velours, dévoilant un visage somptueux et des volutes de cheveux bruns comme l'ébène. Ses mince lèvres s'étirèrent en un sourire cruel quand elle vit que Shiro emmenait la fille dans un endroit aussi misérable et basique qu'un appartement vide. Elle parcourut mentalement ses informations.

Très récemment, un chasseur de primes avait fait l'acquisition de ce squatt. Moonlight. Elle eut un petit rire et plia la jambe, dévoilant ainsi par la fente à mi cuisse de sa longue robe noire et pourpre le galbe parfait de ses mollets.

Il ne serait sûrement pas difficile à manipuler...

D'ailleurs il arrivait, il rentrait chez lui.
Elle l'aborda en jouant la femme somptueuse (qu'elle était) qui venait de se faire tromper et jetée de chez elle.
Elle passa les bras autour du cou de Moonlight et son parfum envoûtant ainsi que l'irrésistible contact de sa peau veloutée firent rapidement leur effet sur le jeune chasseur de primes.

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 24 Jan - 22:06

hj: je n'ai pas le temps de répondre, désolée, mais vous semblez vaguement oublier qu'Illys est assez bien blessée a la jambe, hum? je la vois assez mal courir, de plus rapifement, et le sang qu'elle perd assez a flots la fatigue rapidement...
:-)

[EDIT DU SUSHI : C'est bien le moindre détail dans l'affaire XD]

[AUTRE EDIT DU SUSHI : Ca me pose pas de problèmes que tu ai retrouvé ma trace, mais j'ai mes petites conditions à mettre : t'es une mortelle, t'a aucun pouvoir sur Shiro et t'es humaine ! Parce que ça va le festival des invincibles freaks ! Ah oui. Et faudrait aussi qu'on évite de refaire comme dans le post d'Aoi et Keira. Parce que je sais pas si t'as bien remarqué, mais on fait notre petite gueguerre tous les deux et elles, elles peuvent pas trop faire jouer leurs persos...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Sam 27 Jan - 16:35

Illys était retournée a terre plutôt maladroitement. Qouiqu'elle avait pu penser, être dans les bras de Shiro n'était pas si désagréable que ça. Et puis c'était surtout moins fatiguant que si elle avait du courir aussi rapidement que lui, dans l'état ou elle était. Elle sourit devant le comportement de Gentleman qu'il semblait adopter dans toutes les situations ou presque et passa la porte en le frolant.
Elle avala sa salive en pénétrnt dans la pénombre. Décidemment, tout semblait, aujourd'hui, être fait pour la rassurer. Elle se posait toujours les mêmes questions, mais ne trouvant toujours pas de réponses, ou peu satisfaisantes ou trop loufoques, elle avait décidé de les mettres un peu de coté. m'enfin bon quand même. Elle essayait de mettre toutes les pièces du puzzle ensemble et d'essayer de reconstituer l'image, mais il y avait toujours quelque chose qui bloquait...
Pourquoi elle?

Préférant ne pas s'aventurer trop loin dans la pénombre, même si c'était un ami du bel homme, elle finit par s'asseoir contre un mur, sur ce qui semblait être un pouf. Mais dans le noir on ne sait jamais. Elle ramena les pans de son mnteau contre elle. Ce geste lui rappella gentiment qu'elle avait la cuisse qui venait d'être entamé par une créature volante non-identifiée. Elle grimaça. Passant outre les ordres, puisqu'elle pensait avoir l'inaliénable droit de savoir ce qu'on allait finir par faire d'elle, elle se décida à demander à voix basse:

-Ou sommes nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Naku
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Là où je peux, mais ici la plupart du temps
Classe sociale : Tueur à mi-temps, paumé le reste le reste du temps...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 1 Fév - 1:49

[hj: Désolé du retard et de la puétre qualité de ce message, pas réussi à faire mieux.]

Il n'avait même pas eu le temps de souffler que déjà quelqu'un se présentait à la porte. Ce n'était pas plus mal, il n'allait pas s'en plaindre non plus. Le premier fît son entrée, en le saluant chaleureusement. Il semblait inconnu, pourquoi faisait-il ça ? Il y eu comme un éclair dans sa tête en voyant le message sur la porte : peu importe pourquoi, il devait avoir ces raisons.

-Tient! Ca faisait longtemps, qu'est-ce qui t'amène ici ?

Il pris un ton enjoué, plutôt banal. C'était une conversation tout ce qu'il y a de plus normal, du moins en apparence. Ce fût au tour de la dernière arrivante de faire son numéro, ce qui fit son effet, l’espace d’un instant, mais, bon sang ! Ressaisi-toi, Shiro ! Il regarda la jeune femme avec un petit sourire sur le coin des lèvres.

-Je ne suis pas tout à fait du genre à me laisser persuader de cette manière, mais vous étiez très convaincante.

[i] Il dit ça, mais il était à deux doigts de craquer. Ah ! L’orgueil…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 1 Fév - 18:33

Asalinia Seija regarda Shiro Kikon Ama avec un petit sourire.

"Ne dis pas un mot, ça vaudra mieux pour Yuki je pense... Tu ne savais pas que totu cela n'était destiné qu'à la capturer ? Dommage..."

Puis elle se tourna vers Moonlight.

"Méfie toi de lui Shiro-sama. Cet homme est dangereux, et je pense qu'il veut me tuer. Tu ne va pas le laisser faire ? Protège moi."

Puis elle se laissa tomber dans ses bras et lui lança un regard aussi envoûtant que suppliant, dégageant un plasma d'amour et de faiblesse.

"Protège moi..."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 1 Fév - 19:17

Shiro eut un sourire imperceptible en entendant Shiro (hum...) poursuivre la conversation de plus belle. Il était vif d'esprit, c'était tant mieux.

"Chez un vieil ami, répondit-il rapidement à Illys en explorant le lieu du regard. Ne t'inquiète pas."

A ce moment-là, au moment exact où, se sentant enfin protégé, Shiro allait poursuivre sa pseudo-conversation amicale avec Shiro en essayant de lui faire comprendre -en utilisant les codes des chasseurs de primes des bas-fonds- ce qu'il devait faire pour jouer le jeu, c'est à ce moment-là qu'arriva la jeune femme.
Un seul mot pouvait donner une idée de sa beauté : divine. Et encore. C'était encore trop faible. Shiro Kikon Ama n'avait ressenti cela qu'une seule fois dans sa vie. La première fois qu'il avait revêtu son costume de patriarche, à quatorze ans, Shimitsu émettait la même aura. Les yeux de Shiro s'écarquillèrent et il entrouvrit la bouche. Pourtant, elle n'avait rien de Shimitsu...

En entendant ce que déclara la jeune femme, Shiro reprit ses esprits. Non. C'était pas bien compliqué à deviner. Cette beauté ne pouvait être personne d'autre qu'une Kikon Seija. Il fronça les sourcils et serra la main autour de l'épaule de Illys. Il ne fallait pas qu'elle parte, il ne fallait pas qu'elle comprenne quoi que ce soit. Pour la première fois, Shiro espéra qu'Illys ne réflechisse pas... Yuki était prisonnière. Il n'avait plus le droit à l'erreur...

"Tiens donc, Moonlight... Avant, ça n'aurait pas été ton genre, de céder aussi facilement à la tentation, quelle qu'elle fût. lança-t-il, évocant ainsi une vieille complicité avec le chasseur de primes. Et puis... On ne tue pas son ami."

Une goutte de sueur se forma sur le front de Shiro. Tout reposait sur les épaules de ce chasseur de primes inconnu. S'il était du genre Oscar Wilde [I can resist everything except temptation], ils étaient dans la merde. Et on ne lui avait pas spécialement laissé de temps pour évaluer ses capacités, ou bien pour lui expliquer la situation. Il croisa les doigts de sa main libre et profita de la pénombre dans laquelle il se trouvait pour se mordiller nerveusement la lèvre supérieure.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Ven 2 Fév - 13:47

Asalinia sourit de plus belle et serra ses bras autour des épaules de Moonlight.

"Je ne te demande pas de le tuer Shiro-sama... Enmpêche le seulement de me faire du mal..."


Comme elle l'avait espéré, son numéro perturbait les deux hommes dans la pièce, et les distrayait de ce qui se tramait réellement.

Coijin se faufilait dans l'ombre. Il maîtrisait les ombres à la perfection, à force de se cacher sans doute. Coijin était incommensurablement plus laid que Chii-Kan. Sur lui on voyait qu'il n'avait jamais été différent. Son visage tordu, son dos voûté, ses jambes torses, ses doigts crochus, tout était laid en lui. Mais il émanait de lui (comme de tous les Kikon Seija) une certaine aura. Une aura de discrétion. Si les gens le voyait il pouvait à tout moment être tué par n'importe qui. C'est pourquoi son corps, qui était l'inverse de celui d'Asalinia, dégageait de lui même une aura qui le rendait indécelable pour qui ne cherchait pas spécialement à le voir. C'est ainsi qu'il put sans un bruit, sans un souffle, sans une odeur, se placer juste derrière Shiro, et sans même qu'elle ne sente ses doigts resserer la main sur le bras d'Illys.

Asalinia regardait Coijin opérer. C'était le moment crucial. Le moment où les deux Shiro devaient se concentrer sur elle, ou en tout cas sur autre chose qu'Illys.

"De toute façon tu pourrais le tuer... Ce n'est pas un vieil ami n'est-ce pas ? Je pense que tu préféreras mon affection et mon argent à son arrogance, non ?"


Elle accompagna son discours de ses plus séduisantes mimiques, se serrant toujours plus contre le jeune chasseur de primes, et parlant assez fort pour que le Kikon Ama entende chacun de ses mots.

Puis tout alla très vite. Coijin ne se soucia plus une seconde de passer inaperçu, il agit avec célérité. D'un coup sec il arracha Illys aux bras de Shiro et passa à travers al fenêtre, assez vite pour que personne à part l'infortunée domestique ne puisse voir à quel point il était laid.

Asalinia se remit debout et pressa avec force le bras de Moonlight.

"Il veut tuer mon frère ! hurla-t-elle. Tue-le !"

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Naku
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Là où je peux, mais ici la plupart du temps
Classe sociale : Tueur à mi-temps, paumé le reste le reste du temps...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Dim 4 Fév - 16:52

Cela devenait de plus en plus compliquer, il n'y en avait pas un moins étrange que l'autre. Il fallait bien faire un choix, mais lequel, c'était la grande question. Il n'envisageait même pas une seconde n'en choisir aucun. C'était même assez énervant en fait, il semblait plus qu’ils se battaient entre eux qu'autre chose. Toute cette histoire ne faisait que l’embrouillé de plus en plus, alors qu'un homme sorte de nul part pour enlever la seule personne silencieuse de cette pièce n'arrangea pas vraiment les choses. La jeune s'agrippa à son bras et se mit à hurler, c'en était trop, là. Il se dégagea le bras, en la bousculant légèrement.

-Je commence à en avoir marre là ! Qu'est-ce qui se passe ici ?!

Il s'adressait clairement à Shiro, se serait étonnant qu'il tente de jouer de son charme, cela donnerait un point de vue plus subjectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Dim 11 Fév - 17:48

Illys avait vu arriver Asalinia avec une moue dubitative. Qui c'était, celle la? Une pouffe en manque d'argent ou encore une personne inconnue qui se mettait en travers du destin que voulait lui donner la section Platine mais qu'elle ne connaissait pas?

Elle commencait a se douter, même si elle ne pouvait pas voir le visage de Shiro, qu'elle n'était pas vraiment la bienvenue (la pouffe, hein, pas elle, non mais). De plus, elle se demandait a quel jeu elle jouait. c'était quoi ce minaudage ? Ca ne rimait a rien. Et c'était quoi cette histoire? "Empèche le de me faire du mal?" Mais qu'est ce qu'elle foutait la aussi?
Autant de questions, encore de questions, toujours des questions, beaucoup plus intéressantes que celles de Shakespeare. Elle commencait sincérement a avoir les nerfs.

De plus la main qui venait de soudainement l'agripper n'allait pas arranger les choses. Elle se sentit tirée en arrière et ne put résister une fois de plus, puisque cela semblait être son passe temps préféré depuis quelques temps, a pousser un hurelement digne d'une jeune fille en fleur au chomage qui subit rapt et enlèvement a la suite par plusieurs groupe opposés dans la même journée.
Donc, elle ne put retenir un cri légitime en voyant -encore- qu'un horrible quasimodo (va bruler, esmeralda !) l'enlevait et ne se génait pas pour la serrer contre elle par la même occasion. Elle essaya de se retenir au bras du soit-disant ami du soit-disant Shiro (car comment pouvait elle savoir si c'était véritablement son vrai nom?) qui n'eut pas de scrupules a la repousser d'un revers de bras.

Bon ok. La, trop, c'était trop.
Elle n'allait pas se laisser faire, pas encore une fois se laisser avoir.
Elle se débattit, aussi sauvagement et avec le plus de force qu'elle le pouvait, pour échapper à la poigne de l'homme horrible, esperant que Shiro en profiterait pour venir la délivrer, puisque c'était son boulot, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Ven 27 Avr - 18:26

"Ce qui se passe Moonlight ? Et bien c'est simple. Il se trouve que cette..."

Shiro sentit l'épaule d'Illys glisser entre ses doigts. Sans Asalinia, nul doute qu'il aurait parfaitement réussi à la maintenir. Mais il avait beau connaître la vérité sur cette femme, son petit jeu marchait un peu. Il secoua brutalement la tête, un tout petit peu trop tard. Il plongea en direction de l'homme (?) qui tenait désormais la jeune domestique contre lui. Il arriva à le retenir par le bas de son pantalon aussi difforme que lui.

Shiro serra les dents, histoire de ne pas non plus se couper la langue en la mordant, dans l'histoire. Son menton frappa le sol avec force ; son visage se crispa, mais il était décidé à ne pas lâcher prise. Coijin réussit à faire quelques pas, en trébuchant un peu contre le sol irrégulier. La neige autour du visage de Shiro commençait à se teinter un peu de sang. Le jeune homme réussit à sortir son pistolet et tira dans la hanche du Quasimodo. Il tomba en avant à son tour et Shiro bondit contre lui et le plaqua au sol. Illys avait réussit à se dégager et observait la scène, debout à quelques mètres à peine des deux hommes.

Shiro donna trois grands coups de poing dans la mâchoire de Coijin. Il était assis à califourchon sur son ventre et maintenait ses bras en serrant ses genoux contre ses épaules. Il le souleva légèrement du sol en tirant sur son col.

"C'est Chii-Kan qui vous envoient, hein ? Vous tenez Yuki mais ça ne vous suffit toujours pas ?"

Les yeux de Shiro s'exorbitèrent, sa bouche s'entrouvrit, son souffle se coupa net. Il tomba en avant, sur le visage de Coijin. Celui-ci laissa tomber un couteau ensanglanté. Le flanc de Shiro laissait couler un flot de sang.
Illys recula d'un pas. Shiro se releva, un mince filet de sang coulait de sa bouche contre son menton déjà écorché, et retint à nouveau in extremis Coijin qui s'était relevé en abandonnant le Kikon Ama sur le carreau. Par l'épaule, cette fois-ci. Il se releva en s'appuyant sur lui. Une fois debout, il asséna avec difficulté un grand coup de genoux entre ses deux jambes. Le Seija esquiva le coup avec souplesse, en roulant prestement sur le côté et en se remettant debout instantanément. Il lança avec autant de souplesse une paire de couteaux en direction de Shiro. Celui-ci roula également sur le côté pour les éviter. Mais il eut plus de mal à se relever. Pour être tout à fait exact, il ne se releva pas. Une marre de sang s'étalait autour de son ventre lacéré. Il toussa et cracha un peu de sang dans la neige. Coijin ricana rapidement, lança un dernier couteau qui se ficha dans l'épaule de Shiro et fit volte-face. Shiro, dans un ultime geste, brandit son flingue devant lui et gratifia le Seija d'une balle dans le bras. Petite effusion de sang. La vue de Shiro se brouilla. Coijin disparut dans les égoûts.

Le jeune homme se releva un peu et réussit à s'assoir au milieu de la neige ensanglantée.
Quinte de toux. Crachat de sang.

"Tu vois Moonlight, il se passe que la demoiselle ici-présente était chargée de nous distraire pour que -rhh hum- le jeune truc ici absent se charge de kidnapper Illys... -rhh hum hum rhh hum- Et ça, il ne faut surtout pas."

Shiro s'appuya à un mur et s'esuya du revers de la manche le sang qui coulait toujours sur son menton.
Il n'avait pas précisé, du debout à la fin de la scène, qu'il était préférable que Moonlight ne laisse pas Asalinia s'enfuir. Il comptait à nouveau sur la vivacité d'esprit du jeune homme.

[Je m'excuse un demi-milliard de fois du temps que j'ai mis à faire ce post... Non, vraiment, j'ai honte... Donc, voilà, j'espère qu'il satisfaira tout le monde, et qu'il permettra au topic de ne pas s'éteindre. Désolée encore... Voilà ^^']

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Ven 27 Avr - 21:06

Mais Asalinia avait dékà pris la tangeante. Au premier coup de feu. Pas folle la guêpe, elle savait bien ce que les Ama valaient au tir, et pas besoin de lui faire un dessin pour lui faire comprendre que Coijin n'avait aucune chance a partir du moment où Shiro avait sorti son flingue.

A quelques rues de la demeure de Moonlight, Coijin ressurgit des égouts et se dirigea prestement vers un recoin sombre de la rue.

"On dirait que tu as échoué Coijin... Le plan de la Matriarche est pourtant aussi simple que ses ordres sont clairs..."
Coijin baissa humblement la tête devant l'homme qui venait de lui parler. Cet homme qu'on ne pouvait pas regarder en face. Janaivo Kikon Seija. L'Aura de Peur.

Asalinia ne courait pas. Elle volait tant sa vitesse était grande, mais aucun de ses mouvements ne trahissait la moindre précipitation. Elle s'appliquait simplement à aller vite. Selon l'ordre logique des choses, Janaivo se tenait prêt à intervenir. Théoriquement, elle avait rempli son rôle. C'était Coijin qui avait échoué. Mais elle ne tenait pas pour autant à croiser son jumeau. Elle savait pertinemment que Janaivo serait en colère, et aussi que s'il la trouvait avant Coijin c'est sur elle que se repporterait sa fureur.

Coijin hoqueta et cracha un mince filet de sang dans la neige.
"Tâche de te montrer un peu moins décevant dans la deuxième étape."
Janaivo rangea son arme et s'en alla, un sourire cruel sur le visage.

"A nous trois... Shiros..."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Naku
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Là où je peux, mais ici la plupart du temps
Classe sociale : Tueur à mi-temps, paumé le reste le reste du temps...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mar 29 Mai - 0:53

Il mis un temps avant de comprendre exctement le scène qui venait de se dérouler. Il plongea la mains dans son manteau pour en sortir son arme à peine quelques secondes après tout le monde. Quelques secondes, c'était déjà trop. Son "ami" avait l'air de s'occuper plus ou moins du truc. Il pointa donc son canon vers Asalina qui lui tournait déjà le dos. Il entreprit de visé quelque part entre le genou et la cheville pour l'arrêter dans sa course, mais tirer sur une cible en mouvement n'était pas si simple pour un être normalement constitué et la jeune femme n'était pas des plus lente. Elle disparut rapidement de son chanp de vision, il ne savait pas s'il l'avait touchée, mais il y avait peu de chances.
Il se retourna vers L'autre Shiro, il était mal en point, la chose n'était plus là.


-Désolé si je parrais un peu long à la détente. Elle à réussie à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mar 29 Mai - 1:00

[Maintenant, je crois qu'il est temps de réclamer une petite réaction de la part d'Illys... Si les Seija pouvaient ous laisser un peu de temps pour récupérer... (traduction : Tigrou, si tu nous laisse pas le temps de récupérer, JTE FLINGUE !!! Mad )]

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 30 Mai - 13:52

Illys s'était retirée contre un mur et regardait le combat entre les deux hommes qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Elle était bien contente que Shiro essaye de la sauver, mais ca aurait été tout aussi gentil de la laisser sur le marché ou devant chez elle.
Elle savait qu'elle ne pourrait pas se séparer de lui. pas parcequ'elle l'aimait a la folie passionnément parcequ'il lui avait sauvé une ou deux fois sa peau, non, juste qu'apparement tout le monde lui en voulait -elle ne savait toujours pas pourquoi mais était au courant qu'elle le saurait si elle arrivait vivante là ou devait l'emmener Shiro- et que le Shiro aux cheveux platines était apparement le seul qui semblait décidé a sauver sa peau. Rangeons nous du coté des gentils, ça vaut toujours mieux.

Elle eut un mouvement surpris en voyant le sang couler de la plaie du blond platine. Oh oh. Si il ne survivait pas surement qu'elle non plus...Et puis elle l'aimait bien, il était quand même beau, même très beau, riche, voire très très très riche, et il lui avait sauvé la vie, hein, quand même.

Mais elle ne pouvait rien faire. Et dire quelque chose ne servirait strictement à rien et aucun son, pour l'instant, n'était capable de sortir de ses lèvres. Des larmes commençait à perler de ses yeux et elle commencait à comprendre. Elle commencait à comprendre que pour une raison inconnue elle était vraiment dans la merde...
Pas les ennuis des bas-fonds, ou elle pouvait toujours réussir à s'en sortir, non, les petits soucis ou on à plusieurs grandes familles un peu "mafieuses" sur les bords a vos trousses...avec des buts pas forcément très respectables.
Et apparement, elle n'était pas la seule dans la merde.

Yuki...
C'était un prénom féminin. Ca veut dire qu'elle ne serait pas la seule ? Ou alors c'était une personne de la famille de Shiro? Comme les deux blondes qui l'avaient aidés ?

Elle s'approcha du Prince Charmant. Sur le coup elle se sentait plutôt mal à l'aise. C'était pour elle qu'il s'était fait à moitié crever.

-Ca va aller ?

_________________
Pif paf pan
_____________
Pauvre crétin, ricana le blond, bien sûr que nous sommes supérieurs. Si toi tu échoues tu n’as plus rien. Moi j’ai un filet de secours en or massif sous mon ravissant postérieur.
-Tu es vraiment un connard !
-Non, juste incroyablement riche…
--Artoung--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 30 Mai - 14:21

Shiro eut un sourire un peu triste. Un certain nombre d'autres personnes (y compris chez les Kikon Ama !) se serait contenté de gratifier la domestique d'un regard à la fois cynique et condescendant. Pas lui. IL avait conscience de son importance, et bizarement, il sentait que c'était sincère. Qu'elle s'inquiètait vraiment. Le timbre de la voix de la jeune fille n'était pas vraiment le même que celui de Yuki quand il se faisait blesser au visage.

"Ca ira. Il faudra bien, de toute façon."

Le jeune homme se redressa un peu, en grimaçant de douleur. D'un geste vif, accompagné d'un tout petit cri étouffé, il déchira un pan de tissu de sa veste et s'enroula le ventre dedans. Un garrot rapide, ça suffirait jusqu'à leur retour auprès de Shimitsu.
Shiro se remit debout tant bien que mal, s'épousseta un peu et releva les yeux.

Moonlight.

Hum, oui, effectivement. Détail non négligeable. Ce chasseur de primes inconnu était bien mêlé à l'affaire, désormais. Par sa faute. Autant tout lui expliquer. Shiro poussa un tout petit soupir et un sourire un peu mélancolique se dessina sur son visage.

"Moonlight, c'est ça ? Hum... Je suppose qu'on te d.. Enfin que je vous dois des explications."

D'un geste de la main, il prit Illys par la taille et l'amena entre lui et l'autre Shiro. On est jamais trop prudent. Ce serait plus facile de réagir dans cette formation en cas d'attaque surprise.

"Je m'apelle Shiro Kikon Ama. Frère de Shimitsu Kikon Ama, le plus jeune Patriarche des Familles Nobles. Notre frère a hérité de ce titre lorsque notre père fut déclaré fou-furieux. Désormais, le sort de notre famille dépend de cette jeune fille (il pressa un peu l'épaule d'Illys). C'est pourquoi d'autres nobles dont le but est de se débarasser de notre famille, qui demeure influente. Ainsi, dès qu'ils ont eu vent de l'importance de cette jeune fille pour nous, ils ont évidemment cherché à s'en emparer."

Shiro parlait rapidement, un immense sentiment d'urgence se dégageait de sa voix. Pourtant, il expliquait. Il avait conscience du fait que désormais, ils étaient deux à courir un grand danger. Et tous les deux méritaient des explications. Mais il ne trahirait pas Shimitsu. L'idée lui avait traversé l'epsrit : l'idée d'avouer à Illys pouruqoi ils avaient tous tant beosin d'elle. Mais Shimitsu les avaient bien mis en garde. Cela pourrait mener le plan a un échec cuisant. Motus et bouche cousue.

"Mais nous avons réussi mes soeurs et moi à empêcher le kidnapping. Deux fois, maintenant. Mais désormais, ils risquent de penser que nous sommes alliés, Moonlight. Deux choix s'offrent à toi : soit tu deviens leur proie, seul dans ton coin, soit tu nous aide."

Shiro hocha la tête. Le choix lui apartenait, maintenant.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 30 Mai - 14:50

un applaudissment métallique retentit.

"Très beau discours Ama, vraiment."

L'homme était plutôt grand, plutôt impressionnant, mais c'était l'aura qui émanait de lui qui le rendait particulièrement effrayant. Il mettait mal à l'aise, et on ne pouvait le regarder en face.
Puis en une fraction de seconde il fut au niveau des trois individus. Il décocha un grand crochet au visage de Moonlight, qu'il agrémenta d'une petite décharge électrique, pas suffisante pour assomer un cheval mais disons qu'elle aurait mis un doberman dans le coltar pour une bonne demi heure.

"Ama. Laisse la petite. Je te promet que je ne te tuerai pas si tu me la donnes bien gentiment."

Janaivo avisa le petit mouvement qu'esquissa Shiro vers son arme. Il posa la main sur l'épaule d'Illys et serra sa prise.

"Sors ton flingue et je balance tellement d'électicité dans le corps de ta petite protégée que je la fais fondre."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 30 Mai - 15:07

Shimitsu Kikon-ama. Oui oui oui, elle connaissait. Quand on est domestique on connait les grandes figures. Mais elle n'aurait jamais cru qu'ils fesaient partis de la même famille.
Bon, super; Maintenant elle saviat a peu près pourquoi elle était là. Pour sauver une famille noble. Elle, une domestique. C'était carrément le monde à l'envers (enfin, non, parcequ'un noble ne s'abaisserait jamais a salir ses doigts si importants pour garder en vie quelques prolétaires amaigris. Mais passons.)

-Mais pourquoi?
Elle s'était retournée et regardait le visage de Shiro avec une expression perdue sur le visage. C'était pas tout à fait ce qu'elle voulait dire, mais bon c'était a peu près équivalent. Pourquoi ELLE, et pourquoi FAIRE ? (enfin, pour faire quoi.)

Elle sursauta à l'apparition du Seija et se rapprocha instinctivement de Shiro. Encore plus lorsqu'elle fut sous sa menace.

C'était tous des fous. Elle n'avait rien, rien, qui puisse justifier tout cet acharnement.

_________________
Pif paf pan
_____________
Pauvre crétin, ricana le blond, bien sûr que nous sommes supérieurs. Si toi tu échoues tu n’as plus rien. Moi j’ai un filet de secours en or massif sous mon ravissant postérieur.
-Tu es vraiment un connard !
-Non, juste incroyablement riche…
--Artoung--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Naku
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 28
Localisation : Là où je peux, mais ici la plupart du temps
Classe sociale : Tueur à mi-temps, paumé le reste le reste du temps...
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 31 Mai - 0:52

Il regardait la scène entre les deux sans dire un mot. Son travaille consistait habituellement à prendre des vies, mais en sauver une autre que la sienne était hors de sa portée. A part un sarcasme ou une mauvaise blague, il n'aurait rien pût dire non plus. Shiro semblait plus ou moins remettre.

-Pas besoin de politesse inutile, tu peux m'appeler Naku.

Le monde est peuplé, alors pourquoi fallait-il que deux Shiro se rencontrent, ici, maintenant ? Ce fût à peu de chose près la première question qui lui vînt à l'esprit. Et oui, ce n'est pas parce qu'on s'appelle Shiro qu'on est une lumière. Il sourit à la dernière réplique de l'autre Shiro.

-C'est assez simpliste comme point de vue, mais bon, passons à côté de la version où tu tentes de me tuer parce que je t'ai trahis, j'ai plutôt l'habitude de survivre seul.

Il marqua une pose, du genre attente dramatique, puis se remit à parler.

-Cependant...

Il avait à peine commencé sa phrase que l'homme apparut. Mais pour qui il se prenait ? L'interrompre, comme ça, au moment crucial de son discours, au moment où allait annoncer qu'il acceptait quand même (du moins, pas gratuitement). La mention du nom "Ama" ne faisait que confirmer que l'homme n'avait pas forcément de bonnes intentions. Enfin, ce n'était qu'une excuse de plus pour sortir son arme. Mais à peine avait-il fait mouvement que l'homme était déjà juste à côté d'eux. L'espace d'un instant, l'arme de Shiro était si prêt du visage du Seija qu'il lui aurait suffit de tirer pour éparpiller sa tête aux quatre coins de la rue. Mais au moment de croiser son regard, quelque chose l'empêcha d'appuyer sur la cachette. Plus par réflexe qu'autre chose, il plaça sa main de visage. Le coup projeta à terre, mais la manche de son manteau avait assez amorti le choc électrique pour qu'il puisse garder conscience. Il restait à terre feignant d'être HS pour que l'homme reporte son attention sur Shiro. Il ne pourrait certainement pas tirer avec son bras droit pendant un moment, à cause du coup. C'est au moment où l'homme semblait avoir la situation sous contrôle, qu’il décida de prendre son arme de sa main gauche et de tirer plusieurs fois en direction de l'homme. Bien sûr, il n'avait aucune intention de la toucher, soyons sérieux, à terre, avec un douleur une méchante douleur dans le bras droit et puis, il visait très mal de la main gauche.

-Eh! enfoir* ! T'en as pas finit avec moi ! T'es parents t'ont pas appris que c'était malpoli d'interrompre les gens ?!

C'était juste pour le distraire, espérant que l'autre Shiro ferait quelque chose pour éviter qu'il ne finisse rôti par la main de ce dingue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 31 Mai - 1:30

Evidemment, l'autre Shiro réagit. Alors que Janaivo, tenant toujours Illys par l'épaule, se retourna un bref instant vers le Shiro au sol, l'autre bondit, pieds en avant, et frappa de toutes ses forces dans son bras. Illys reçut une légère onde de choc, dûe à l'electricité balancée par le Seija au dernier moment.

"Ecarte-toi !"

Il dégaina son pistolet et mitrailla en direction du Kikon Seija. Cependant, il remarqua qu'il avait un peu de mal à viser. Il n'arrivait pas vraiment à envoyer ses balles à l'endroit prévu, entre les deux yeux de l'homme. Il tirait encore et toujours en direction de sa poitrine, sans vraiment faire attention si ses balles atteignaient leur objectif. Son seul but : gagner du temps. A son tour, il comptait un peu sur Moonlight. D'abord pour protéger Illys, des fois qu'un autre Quasimodo Kikon Seija soit là pour la kidnapper à un moment innnoportun, mais aussi pour loger une balle dans la nuque de ce foutre dès que possible. Il lui faisait confiance, décharge ou pas décharge.

Janaivo balança une bonne décharge en direction de Shiro. Celui-ci esquiva en roulant sur le côté et tira une nouvelle rafale. Aucune de ses balle sn'avaient atteint son objectif. Il n'avait pas le droit à l'erreur. Mais son garrot était un brin approximatif, et sa plaie s'était remise à copieusement saigner, imbibant de sang le tissu de sa veste. Il s'allongea par terre sur le dos et tira à nouveau une longue rafale de balles. Il vida son chargeur. La silhouette de Janaivo se découpa dans le nuage de poussière. Merde.

Le Seija pointa la main sur Shiro. Il roula à nouveau sur le côté, évitant de peu la décharge qui venait de faire voler en éclat un morceau de macadam là où se serait trouvé sa tête un quart de seconde auparanvant. Il attrappa un chargeur plein dans sa poche et l'enfonça dans la crosse de son pistolet en roulant pour éviter une nouvelle décharge. Il tira à nouveau en direction de Janaivo. Balles explosives, fabrication Yukari. Une violente détonation retentit à quelques centimètres de l'oreille du Seija. Une incoryable quantité de sang suintait entre le bandage et la peau de Shiro. Moonlight tenait Illys par l'épaule, tant bien que mal.

"A toi !!!"

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 31 Mai - 1:58

Bien la situation devenait un brin tendu. Comme il s'en était douté, l'aura de Janaivo était bien moins efficace contre Shiro que contre un être humain normal. mais elle l'était quand même un peu, et il ne peinait pas trop à esquiver les tirs maladroits du petit Ama.

Mais il commençait à y en avoir vraiment beaucoup. De plus, Sephiroth avait été très clair : "Faites ce que vous voulez des filles, mais les mâles sont pour moi." Pas question donc de tuer Shiro. Sa mission était uniquement de capturer Illys. En revanche, l'autre Shiro était un exutoire parfait. En plus c'était lui qui tenait sa cible.

Janaivo bondit en direction de Moonlight. Comme il l'avait escompté, les tirs de Shiro le suivaient plus ou moins.
Usant de la partie métallique de ses mains, il saisit une balle au vol, et au prix c'un violent effort il la détourna purement et simplement de sa course, si bien que la balle de Shiro se retrouva parfaitement alignée avec la tête de Moonlight. Le mouvement qu'il avait dû effectuer pour détourner la balle, une légère rotation vers le côté, l'avait mis pile dans l'axe d'Illys. Arrivé au contact alors que la balle n'avait pas fait la moitié de son chemin, il saisit le bras de Moonlight qui tenait Illys. Il avait déjà remarqué que le manteau du chasseur de primes absorbait ses attaques électriques, il envoya donc une décharge à pleine puissance sur le chasseur de prime, tout en tirant un coup sec de son autre bras pour lui arracher la domestique.

C'est là qu'arriva la balle. Elle le perfora dans le dos, juste en dessous du poumon droit. Il cracha un peu de sang au visage d'Illys.

Il avait sa proie et il était blessé. Absolument plus question de combattre maintenant. Il assomma Illys d'une petite décharge électrique et bondit en haut d'un immeuble.

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Mer 13 Juin - 19:48

[Oh? Sephiroth serait donc gay ? ceci explique cela...]

Illys était, en vérité, un peu au milieu du cyclone de la bagarre. Certes, elle se serait bien passée de la cure d'électrochocs mais à part ça ce n'était pas elle qui prenait les plus gros dégats...

Elle se laissait porter par le courant et n'essayait plus de lutter, à quoi cela servait ? Elle resterait vivante dans tout les cas, même si elle preférerait sans aucun doute que ce soit Shiro qui gagne.

C'est pour ça que lorsque Janaivo l'attrapa, elle n'essaya pas de se dégager; de tout facon elle était pas en état. Elle sentit avec dégout le sang poisseux lui atterire das la figure mais n'eut pas le temps d'avoir d'autre réflexion, la sceonde et véritable décharghe électrique l'ayant mise hors jeu pour un petit moment.


[Bon, je réponds, je réponds, mais voyez à quoi j'en suis réduite ! Forécement que mes posts ne servent à rien si depuis des mois mon perso ne fait que faire des va et viens entre gentils et méchant ! La aussi serait temps de lacher la bride et de faire CONCRETEMENT avancer l'histoire, non ? ]

_________________
Pif paf pan
_____________
Pauvre crétin, ricana le blond, bien sûr que nous sommes supérieurs. Si toi tu échoues tu n’as plus rien. Moi j’ai un filet de secours en or massif sous mon ravissant postérieur.
-Tu es vraiment un connard !
-Non, juste incroyablement riche…
--Artoung--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 14 Juin - 16:05

[Entièrement d'accord avec toi, Cheby. Shin, faudrait peut-être lui laisser au moins ses capacités de compréhension, non ? Et entre nous, laissons le temps à Shiro -Naku- de réagir au lieu d'enchaîner les posts à un rythme de rallye... Ok ? Donc, en l'occurence, vous le laissez répondre.]

[Ce message s'auto-détruira quand Moonlight aura posté ^^]

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   Jeu 14 Juin - 23:03

[euh, je tiens à précise que mon dernier message date du 30 mai, que celui d'avant était de Atsu et le précédent du dit Shiro, et je vois pas pourquoi on m'accuse d'enchaîner quoi que ce soit, puisque jusqu'à preuve du contraire j'attend autant que vous la réponse de Shiro. Marre d'être diabolisé moi ! merde à la fin.]

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le travail toujours le travail...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le travail toujours le travail...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Tokyo-Centre :: Le coeur de la ville-
Sauter vers: