Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand elle arrive en ville

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Quand elle arrive en ville   Ven 5 Jan - 18:29

Fraichement arrivée dans le centre de la ville, notre chère Aoi avait eu la chance de venir de la direction où l'on pouvait le mieux repérer le clocher de l'église. Ayant décidé dès son départ qu'elle continuerait à exercer ses "fonctions sacrées" et pas ailleurs que dans une église de style gothique (pas chiante la fille).
Je reprend, ayant repéré le clocher dès son arrivée, Aoi n'avait eu qu'à le suivre pour trouver l'église. Elle ne s'embarrassa pas de frapper avant d'entrer, et fit face au vide immense de l'endroit, autant bordélique que poussièreux...

-Heho heho, heho, heho, heho... Y a quelqu'un quelqu'un, quelqu'un, qu'un ?

N'entendant pas de réponse, elle s'avança jusqu'à l'autel pour constater le vide sidéral de l'endroit, puis jusqu'aux... Feu appartements du prêtre qui avait du vivre là. Sans s'embarasser de scrupules, Aoi posa ses bagages dans les appartements avant d'aller s'attaquer au ménage de fond en comble du squatt... Plutôt mourir que de laisser ce genre de monuments dépérir !


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Ven 5 Jan - 19:18

[NPC]

"Atsushiiiiiiiiiiiii ? C'est moi !"

Sakura pénétra dans l'église, comme à son habitude. La porte était entrouverte et elle connaissait les lieux.

"Mon petit Sushi ? Tu te rappelle qu'on devait se voir au moins ?"

Face au pas de réponse latent, elle pénétra dans la pièce.

Dévastée.

La pièce était aussi dévastée que le coeur de la pauvre fille. Où est-il ? Une tentative de fuite pour ne pas la voir ? Kiba, Kyôko, Lu et Cheb ne serait pas parti aussi. Elle analysa rapidement les débris qui jonchaient le sol. Bagarre. Elle jeta un regard en direction des bancs. Sang. Merde. Enlèvement ? Pourquoi ? Jalousie ? Amour ? N'importe quoi ! On enlève pas cinq personnes par amour, ou alors, les types étaient de sacrés pervers ! Le motif de la jalousie restait le plus probable... Dans cette Eglise habitaient cinq des snowboarders les plus talentueux du Quartier, et le plus talentueux de la ville.
Mais son Atsushi n'était pas là.
Sakura étouffa un renifflement entre deux sanglots. Les larmes perlaient au coin de ses yeux.

Soudain, le bruit d'un craquement fut amplifié par le silence de l'Eglise.

Il y avait quelqu'un.

"Sors de ta cachette ! Ou sortez, je sais pas ! Atsushi, c'est toi ? Kiba ? Kyôko ? Cheb ? Lu ? Atsu, c'est vous ? Ou alors... Merde, si vous avez fait du mal à mes amis, vous allez avoir des bricoles ! Sortez, merde !"

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Sam 6 Jan - 15:41

Aoi sortit de derrière un pilier, un voile retenant ses cheveux pour éviter qu'ils la gênent ou de les salir, un balais à la main et une espèce de tablier crasseux accroché à la taille. Depuis les appartements du prêtre où elle venait de finir le plus gros du boulot, elle avait entendu l'appel de la jeune fille et avait facilement compris qu'elle n'était pas là pour prier ou quoi que ce soit du même style, pas la peine donc de s'y prendre avec des baguettes. Elle sortit donc sans trop de craintes et regarda Sakura d'un air... D'autoroute (d'accord, je sors ^^")

-Mais tu vas pas la fermer toi ? Il n'y a personne ici a part moi, et j'aimerais être tranquille pour faire le ménage...!

*Mais qu'est-ce qu'elle fiche là elle...?*

La nonne soupira avant de tourner les talons, sans un regard de plus vers Sakura, pour vérifier si elle n'avait rien oublié dans les appartements du prêtre. Constatant que la réponse était négative, elle revint vers le choeur pour continuer son grand ménage. Evidement, tout les accessoires de cérémonies avaient été embarqués depuis belle lurette de même que tout ce qui pouvait avoir la moindre valeur... Aoi soupira de nouveau puis se tourna vers la nef et fut surprise d'y voir encore Sakura.

-Encore là toi ?


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Dim 7 Jan - 2:46

Une fille ? Une inconnue ? Dans les apparts d'Atsushi ? En train de nettoyer ?

"Non, je compte pas la fermer ! T'es qui ? Qu'est-ce que tu fous chez mon copain ?"

Sakura jeta un regard un peu dégoûté aux vêtements de la fille.

"T'es pas au courant que ça fait belle lurette que c'est plus une église ici ? Retourne dans ton couvent et fous la paix à la maison de mes potes !"

La jeune fille se précipita vers Aoi et attrappa le grand sac poubelle qu'elle tenait.
Elle plongea le bras dedans. Tant pis. Ce qu'il y avait dedans, c'était son Atsushi. Elle pouvait pas le laisser. Et elle devait pas être dégoutée. Elle tira sec sur un "morceau". Beurk. Bon si, ok, elle pouvait être dégoutée. Elle laissa tomber mollement le caleçon sur le sol, le visage crispé en une grimace de dégoût.

"Enfin. Là n'est pas la question ! Je compte pas me barrer ! Si Atsushi est plus là, c'est à moi de veiller sur sa maison... Je suis sûre qu'ils auraient tous approuvé..."

Sakura croisa les bras et figea ses lèvres en une moue boudeuse.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Dim 7 Jan - 15:19

Aoi leva les yeux au ciel et souffla un bon coup pour se calmer de l'injection de "retourner au couvent" au son de laquelle elle avait serré ses poings assez fort pour égratiner ses paumes avec ses ongles, puis elle s'approcha de la jeune fille, lacha son sac poubelle et la regarda droit dans les yeux.

-Bon et bien si tu ne veux pas te tirer j'espère au moins que tu n'es pas complètement bouchée ! Tu as beau me dire que c'est la maison de ton copain et ses potes, moi tout ce que je vois c'est un squat totalement bordelique et abandoné. Si ton petit ami n'a pas pensé qu'il était nécessaire de te prévenir qu'il changeait de crèmerie, à mon humble avis tu n'as absoluement aucun droit sur ce lieu.

Elle eut un sourire à la fois ironique et carnasier avant de se baisser pour ramasser le caleçon pour le remettre dans le sac, puis elle se redressa et alla poser ledit sac contre un pilier pour avoir les mains libres et reprendre son balais.

-Si tu tiens à te rendre utile aide moi à décrasser tout ça. Je compte pas m'éterniser ici si tes potes sont aussi collants que toi. S'ils reviennent je me tirerai, mais ça leur fera pas de mal de respirer de l'air qui ne soit pas aussi vicié...

Elle sourit légèrement avant de se retourner vers Sakura (elle avait prononcé les phrases précédentes de dos)

-Je m'apelle Aoi Omou, j'ai 19 ans. Et fait moi le plaisir de ne pas me prendre pour une none ordinaire.


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 8 Jan - 12:14

Sakura regarda la jeune fille avec dédain.

"Je risque pas de te prendre pour une nonne ordinaire. Les seules que j'ai croisé avant toi étaient extrêmement polies ou fermaient leur gueule."


Elle s'abstint de préciser qu'elle s'en foutait de son nom. Mais ayant, elle, un soupçon de délicatesse, elle déclina sa propre identité.

"Sakura Namitsuko. Et ne me prend pas pour une Miséreuse ordinaire."


Elle fronça les sourcils et sourit en attrappant un plumeau crasseux.

"Et le seul truc qui vivie l'air, ici, c'est la pureté de ton petit nez de couvent. Si tu crois être tombée au Paradis, j'aime autant te prévenir que tu t'es gourée de porte."


Elle montra l'église d'un geste circulaire.

"A ton avis, ils se sont cassés comme ça, hein ? Mais tu vois rien ! TU crois qu'ils ont pété leurs bancs par plaisir ? Tu crois que le sang, là, c'est juste parce qu'ils se sont cuisiné un gûydon ? Mais non... Et tu crois peut-être que je m'en fout ? Bin non... Si les gens étaient incapables de se soutenir, ici, ça fait un moment qu'on aurait tous calenché..."

Sakura étouffa sa fureur entre deux sanglots. Elle ne savait plus quoi penser. D'abord, la mort de Noeru, la disparition d'Atsu, Lu, Kiba, Kyôko et Cheb, puis l'Apparition divine de l'autre greluche de bénitier... Rhum... Merde. C'était le monde à l'envers. Et les miliciens surtendus qui tiraient pour un rien, toutes les affaires des nobles qui resurgissaient, les attentats contre le gouvernement qui se multipliaient, les Fils des Astres qui décimaient et qui se faisaient décimer...

La jeune fille décrocha une toile d'araignée d'un mur et renifla.

"Mais entre nous, si tu comptes rester ici, on ferait mieux de s'entendre, parce que je vais pas lâcher le squatt de mes amis à une inconnue..."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 8 Jan - 21:10

Aoi eut un sourire chafouin en entendant la comparaison avec ses collègues de type grenouilles de bénitier, ça lui faisait toujours du bien de s'entendre dire qu'elle n'avait rien a voir avec elles...
En entendant le nom de Sakura, son sourire se fit plus chaleureux et elle s'inclina légèrement.

-Ravie de te rencontrer Sakura, et sache que je n'ai pas pour habitude de juger les gens sur leur apparence. *Moi...* De même que je tiens tout de même à te préciser que je n'ai absolument rien à foutre dans un couvent, ni au paradis d'ailleurs si on en croit les livres.

Elle eut un léger rire qui disparu quand Sakura partit dans son speech que la none laissa couler.
*Blah, blah, blah, blah... Mais ma pauvre je m'en fous de ta vie... Et tu peux m'expliquer le lein logique entre le début et la fin de ta phrase ?*
Mais malgré son cynisme intérieur, Aoi fit apparaitre un air de compassion sur son visage, sans trop en faire tout de même pour éviter un revirement brutal de visage entre son ironie dans l'allusion au paradis et cet aspect plus conforme à sa fonction... Vive le théatre !
Elle approcha sa main de l'épaule de Sakura sans pour autant la poser, histoire d'éviter une crise hystérique de "Me touche pas toaaaaaa !!!"

-Mais quand des gens ne sont pas soutenus par d'autres c'est mon job de les aider à garder un grain d'espoir pour pas rester sans bouffer jusqu'à ce qu'on retrouve leurs cadavres en statues de gel des semaines après.

Ups, elle en avait peut-être un peu trop fait sur le coup des cadavres... Rho et pis merde, elle n'avait plus quatre ans, elle savait ce que c'était la mort tout de même !!!
Elle écouta la dernière phrase de Sakura et smila

-Je me doutais bien que tu serais aussi têtue qu'une tique ^^ le prend pas mal c'est pas méchant. J'espère que nous nous entendront bien, Sakura...

Elle avait prononcé cette phrase avec un retour a son sourire chafouin, avec un regard assez intéressé (mais bien camouflé) vers les rondeurs de la jeune fille. Pas mal tout de même...
*Faut voir, faut voir... Après tout ce serait pas ma première hétéro...*


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 8 Jan - 21:27

Des pas résonnèrent dans la nef, qui firent se retourner Sakura et intéressèrent la nonne.

Un type marchait vers elle en fumant une cigarette. Il était assez fin, presque maigre mais pas tout à fait quand même, mais d'énormes bracelets grossissaient ses avant-bras. Ses cheveux bleux pâles tombaient avec fluidité sur ses sveltes épaules. Ses yeux étaient d'un mauve assz pénétrant. Il s'approcha des deux jeunes filles, les salua et fit sortir de son bracelet droit une longue lame.

"Bonjour damoiselles. Deux options s'offrent à nous. Soit vous me dites où sont partis le Tigre, Grek et ceux d'ici qui les ont accompagnés, soit je vous torture jusqu'à ce que vous parliez puis je vous tue."


Il rejeta ses cheveux en arrière de son visage et fit sortir une rose de son bracelet gauche, qu'il tendit aux jeunes filles.

"Si vous coopérez j'accepte même d'en inviter une à dîner."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Jeu 11 Jan - 19:15

Sakura souleva un sourcil.

Le Tigre... Soit, elle situait. L'eraser, là, celui qui s'était barré et qui risquait sévèremment d'avoir des emmerdes.
Grek, elle visualisait aussi. Un type louche, un surhomme dont on entendait pas mal parler dans les bas-fonds. Un tueur, un chasseur de prime et la pire espèce. Avec un colosse toujours à ses basques.
Les anciens squatteurs, étrangement, elle visualisait plus du tout.

Elle jeta un coup d'oeil à la rue qu'on aperçevait par l'embrasure de la porte. Elle reconnaissait la rue, elle reconnaissait aussi l'extérieur. Mais qu'est-ce que Atsushi, Lu, Cheb, Kyôko et Kiba auraient bien pu foutre avec des types pareils ? Kiba les auraient jamais laissé se faire embarquer par les sentiments, Atsushi et Lu les auraient jamais laissé se faire embarquer par la force, et de toute façon, Cheb et Kyôko se seraient jamais laissé embarqué par des types flags, tout court. Ca avait aucun sens.

Elle mit la moue en voyant par delà la rose le regard concupiscent du jeune homme. Côté positif, cela l'empêcha bien de remarquer le regard bien plus concupiscent encore qu'adressait la nonne à son "ventre de biche" et la chute de ses reins.

La nature avait fort bien doté Sakura. Elle était assez longue et souple, un peu typée fausse maigre. De petites rondeurs bien placées la rendait plus humaine que les mannequins actuels, sans lui ôter le charme de son visage et ses courbes. Sa chute de reins, notamment, était du genre sur lequel la plupart des miséreux se retournaient. Etonnamment, ce n'était pas cet attribut qui avait fait se retourner Atsushi. Il avait plutôt craqué sur ses aptitudes au snow, son fort caractère et son ouverture d'esprit, bien que ses grands yeux de biche noirs et ses longs cheveux châtains clair parsemés de mèches bleues et vertes ne l'ai pas laissé indifférents. Mais soyons francs, Atsushi était un homme comme les autres, et il avait évidemment remarqué les mensurations de la jeune fille. En un coup d'oeil à peine, il avait analysé avec exactitude le 89-62-91 qu'elle arborait avec aisance et élégance. Il ne l'avait pas laissé indifférent non plus, d'ailleurs.

"Ecoute, damoiseau, c'est justement la question que je me pose. Ce sont mes amis qui habitent ici, et je viens, et ils ont disparu, y'a ça à la place (doigt pointé vers Aoi) et tu débarques en me sortant le Tigre, le Grek et chais pas quelle autre ânerie... Fais le point, plize."


Un sourire coquin traversa son visage.

"Je viendrai manger avec toi si tu m'expliques plus clairement tes soupçons, et surtout où va ce comité hétérogène..."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Ven 12 Jan - 0:00

Le chasseur de prime eut un petit ricanement.

"Mauvaise réponse jolie princesse."

Il s'avança et la rose fana dans sa main. D'un revers, il fit passer sa lame à toute vitesse à quelques milimètres à peine du visage de la jeune fille.

"Tu vas me dire tout ce que tu sais sur eux, sur pourquoi ils ont fui avec le Tigre et sur où ils ont pu aller. Et si je veux qu'on dîne ensemble, crois moi, quand tu m'auras vu en plein jour tu ne pourras pas dire non..."

Soudain Sakura eut un doute et un mauvais pressentiment.

"Qu'est ce que vous comptez faire d'eux si vous les trouvez ?"


"La tête du Tigre vaut 25 millions, et le double vivant. Grek 15 millions, doublés aussi s'il est vivant. Les autres, je n'ai aucun intérêt à les capturer."

Sakura se détendit un peu.

"C'est pourquoi je les tuerai dès que je les trouverai. A moins que tu m'aides ?"

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Ven 12 Jan - 21:24

Aoi fit rapidement le raisonnement de tête : Un type louche qui avait des propos encore plus louches avec en plus un air de psychopathe et des intentins encore plus, elle allait pas risquer sa peau de suite en se la jouant "non je ne dirai rien et vous pourrez me torturer jusqu'à la mort même je ne dirai rien" à prononcer avec la voix d'une héroïne blonde ou rose), d'autant plus qu'elle ne pourrait rien dire étant donné qu'elle ne SAVAIT rien !
Elle prit donc rapidement le profil de "pauvre bonne soeur coincée et terrorisée" pour mieux évaluer les intentions du GMTB (Grand Méchant Très Beau en opposition au GMPB, le Grand Méchant PAS Beau), qui lui parurent un tantinet plus claires quand il parla d'une affaire de primes. Mais il n'empêchait qu'elle ne comprenait absolument rien à cette affaire de rominet et de grecq, ses réflections sur ce dernier étant entravés par le souvenir d'une très mauvaise vanne.
Elle poussa un hurlement qui retentit dans l'église en voyant la lame sortir et menacer Sakura et se signa en prennant la syncope et le ton nécessaire à son personnage, entre l'horreur l'éttonnement la colère et la limite de l'évanouissement, ce qui donnait une espèce de bégaiment larmoyant.

-Je... Je... Seigneur, je ne sais rien de ce que vous dites... Je viens... Je viens seulement d'arriver ! Je vous en prie ne me faites rien !!!

Elle fit mine de tomber à genoux pour fondre en larmes et en profita pour vérifier la présence dans ses jarretières de ses deux révolvers. Analysant la situation de nouveau, elle comprit aisément que Sakura n'aurait probablement pas d'autres alternatives que de parler, sans pour autant dire la vérité, si elle ne voulait pas mourir. Aoi la voyait très mal se battre mais se dit qu'elle ne pouvait pas trancher immédiatement et qu'elle aviserait s'il le contraitre s'avérait vrai.


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Sam 13 Jan - 14:58

Le GMTB regarda la nonne s'effondrer. Des années d'expérience lui permirent de déceler ses dessous coquins et accessoirement ses flingues.

"Hum hum. Tu ne m'as pas l'air d'une nonne ordinaire toi. Qu'est-ce que ça cache ? Enfin... Je ne torture pas par plaisir vous savez, c'est juste très efficace. Et j'aime encore moins faire du mal aux jeunes filles. Donc si vous pouviez me dire tout ce que vous savez, même si ce n'est pas grand chose, ce serait préférable pour nous trois."

La rose ressurgit dans sa main gauche.

"Mais si vous persistez à ne pas coopérer du tout, vous m'en verrez profondément navré, mais je serai obligé de vous faire atrocement souffrir pour vous forcer à tout me dire..."


Il jeta un regard assez pervers vers les sublimes seins de Aoi et de Sakura.

"Cependant, et même si plus d'un autre aurait trop tenté pour résister, je vous promets que je ne vous violerai pas."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Sam 13 Jan - 15:37

Sakura haussa un sourcil au vu de la piteuse prestation de Aoi. Qui espérait-elle tromper dans les bas-fonds ? On reconnaissait un acteur à vingt bornes, et la forme de flingue sous n'importe quelle robe à trente.

Le type, par contre, n'avait rien d'un acteur. Un sale pervers, oui, mais pas un acteur.

"Je sais effectivement pas mal de trucs sur les cinq squatteurs de cette église. Du Tigre et de Grek, je ne sais que leur nom, leurs exploits et leur prix. Ce qu'on lit sur les affiches somme toute. Et je suis pas sûre de t'aider beaucoup en te débitant ça."

En surprennant le regard du type sur sa poitrine, elle croisa les bras par dessus. Ce n'était pas le genre de détails dont elle se préoccupait, mais entre ses deux bras apparaissait un décoletté encore plutôt provoquant, avec une vue plongeante sur le col de sa tunique. Mais elle n'y avait pas fait attention. Il n'a plus la vue directe, c'est le seul truc qui l'importait. Si elle avait déjà vu ce que provoquait sa technique, elle aurait peut-être compris pourquoi Atsushi et les autres garçons du quartier la taquinaient aussi souvent.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Sam 13 Jan - 21:37

Alors qu'encore quelques jours auparavent elle se serait agacée et aurait laché un "Merde" retentissant en voyant sa maigre couverture flancher, Aoi se contenta d'un grand sourire en se relevant prestement avec le mouvement du rattrapage de stylo spécial "La revanche d'une blonde" mettant ainsi bien ses attributs en valeur. Pas pudique pour trois sous, elle s'amusait même du regard du GMTB tout en pensant en son fort intérieur quelque chose qui ressemblait à un *Profitte de ce que tu n'aura jamais*. Elle eut un sourire chafouin et smila

-Il semblerait que j'ai bien des progrès à faire...

Elle écouta attentivement ce que disaient Sakura et le GMTB, une main sur la hanche tout en réfléchissant hardement aux moyens de se tirer de cette merde. Reflection qui fut sérieusement entravée par la magnifique vue du décoleté de Sakura... Elle ne se rendait vraiment pas compte de l'effet qu'elle pouvait produire ou elle le faisait exprès ? Gah...
Elle essuya discrètement un mince filet de bave avant de se reconcentrer sur le GMTB. Bon, ben quand faut y aller, faut y aller...

-Sans vouloir vous offenser, très cher, comme je le disais précédement, je viens à peine d'arriver en ville et je dois avouer que je ne comprend rien a vos histoires de tigres grecs (et c'est qu'elle persiste dans son erreur cette andouille -_-'). Franchement, le trip SM ça a beau être de mon rayon la torture par contre, très peu pour moi. Alors si on pouvait régler tout ça à l'amiable en considérant que ni Sakura ni moi ne savons rien, ça m'arrangerait et comme ça je pourrai finir mon ménage.

Simple inconscience ou provocation ? Excellente question à laquelle elle-même n'avait pas la réponse d'ailleurs...


Dernière édition par le Dim 14 Jan - 14:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Sam 13 Jan - 23:38

Mais chacun des deux avaient leur charme...

Le plié-remonté de Aoi avait captivé l'attention du GMTB. Mais Sakura n'était pas très portée sur ce genre de choses. Aussi fit-elle tourner son cerveau à plein régime. Fallait absolument se débarasser de ce type...

La jeune fille esquissa un mouvement de recul en entendant parler Aoi. Qué ? Entendre parler de trip SM dans la bouche d'une nonne, ça avait vraiment quelque chose de troublant. Elle haussa un sourcil, un brin nerveuse.

"Hum... J'avoue que ça aurait quelque chose de plutôt arrangeant. D'autant plus que c'est vrai."

Soudain, une idée traversa son esprit. Merde. Régler ça à l'amiable avec un vrai pervers et faux romantique et une nonne sado-maso, ça risquait de virer un peu malsain. Son autre sourcil se haussa, lui donnant un air un peu illuminé. Elle se dépêcha de les redescendre, et décroisa les bras par la même occasion. Le plan à trois, très peu pour elle. Et avec une fille, encore plus.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 2:01

Le GMTB partit d'un grand rire cristallin.

"Non, non, je pense que vous me comprenez mal, ou alors vous y mettez énormément de mauvaise volont. Je veux les retrouver, je veux les capturer, et je veux vous inviter à dîner. Donc, comme vous mourrez de toute façon d'envie de dînner avec moi et que je ne vous l'accorderai pas autrement, vous allez me dire tout ce que vous savez. Sinon..."


Son sympathique monologue fut interrompu par l'entrée d'un type gros et moche (le GMPB ^^), dégoulinant de sueur et bardé de cartouchières.

"Gros nain, c'est pas comme ça qu'on interroge."

Il colla une beigne très, très violente à Sakura, qui l'envoya au sol, et posa son flingue sous son nez en appuyant sur le chien pour faire ce petit "clic" qui fait toujours son petit effet.

"Allez mignone, dis moi tout ce que tu sais, sinon je te viole, je te tue puis je te viole encore. Dépêche, on a pas la journée."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Rayla
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Cherchez Aoi
Classe sociale : Ex-privilégiée
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 10:17

Deux cliquetis similaire à celui de l’arme du GMPB retentirent derrière le petit groupe. Keira se tenait au niveau de la porte, ses deux armes sortis.

- Que de beau monde, je n’ai pas pu résister à l’envie de m’inviter.

Vous vous demandez sûrement comment est-ce qu’elle arrivé là n’est-ce pas ? L’explication tiens en un mot : Aoi. Mais pourquoi s’étendre sur des explications à rallonge. Pour résumée la situation, elle l’avait plus ou moins suivit jusqu'à cette église qui semblait plutôt en ruine et, s’étant installé non loin de là, avait remarqué un affreux bonhomme (= le GMPB) y pénétrer d’un pas vif. S’il venait à confess’, cela ne faisait nul doute qu’il en avait des choses à se faire pardonner, mais d’après ce qu’elle avait pu des quelques invités qui l’avait précédé, l’option confess’ semblait carrément exclue.
N’écoutant pas cette petite voix qui recommande la prudence dans des situations houleuse inconnue, elle s’était dirigée vers l’église et la suite vous la connaissez. La voilà qui pointa ses « deux petits bijoux », comme elle se plaisait a les appelés, vers deux hommes dont elle ne connaissait que ce qu’elle avait pu observé. Croyez le ou non, elle en était fière de son entrée =_=…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 16:20

Sakura se frictionna vigoureusement la joue. Etrangement, elle sentait monter en elle un élan de sympathie pour le GMTB. Et un élan de mépris pour Aoi... Pourquoi est-ce qu'une simple tenue de bonne soeur, même agréementée de bas résilles et de flingues, ça tentait moins les psychopathes qu'un short court et de grandes chaussettes rayées ? Sakura se mordit l'intérieur de la joue. Fallait qu'elle se retienne de bombarder ce mastodonte à l'haleine putride de tous les crachats de son corps... Malgré son éducation pour le moins rustique et barbare, elle avait fini par comprendre à force de coups que la provocation n'était pas nécessairement une bonne idée.

Aussi la jeune fille se releva-t-elle tant bien que mal en tentant de laisser un minimum de son corps apparaître, tant aux deux hommes qu'à la nonne.

Intervention de la dernière chance, sauvée par le gong ou quoi qu'il en soit, la jeune fille aux cheveux rouges qui apparut dans l'embrasement de la porte lui avait suavé la vie. Les deux hommes se retournèrent pour la voir. Elle échangea un rapide coup d'oeil avec la nonne et regarda avec intensité la poutre la plus basse, en espérant de toutes ses forces qu'elle suivrait son regard.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 21:09

[Je rêve ou ça vire au souk ? XD]

Aoi tourna la tête vivement à l'entrée du GMBP et commença à voir rouge quand il se mit à frapper et menacer Sakura. Pas touche à la tête d'ange tant qu'elle n'y avait pas eu droit elle aussi, naméo >.< (A se demander comment elle pouvait encore avoir des idées pareilles dans cette situation o_o"). Le rouge de sa vision saturant très mal avec son tempérament bleu dans un violet peu ragoutant, elle se saisit à son tour de ses armes sans pour autant se priver d'une légère exhibition de ses cuisses. On ne se refait pas que voulez vous ^^' Pour le coup, elle avait complètement zappé le chapitre "Calme, sérénité et pas de provoc'"

-Dis-moi gros lard, ça te dérangerait de lui foutre la paix pour voir ? Ça vas faire dix plombes qu'n vous répète qu'on ne sait RIEN DE VOS HISTOIRES !!!

Son regard était devenu particulièrement dur et elle menaçait le GMPB d'un de ses deux révolvers avant d'avoir bien sur appuyé sur le chien elle-aussi (hé oui, elle n'est pas assez douée avec les armes pour en manierdeux à la fois), tout en ayant pris un angle dans lequel elle pouvait garder le GMTB en vue. Les lecteurs de l'ESRA de Bernard Werber retrouveront probablement ici la stucture du fameux truel... Mais je m'égare.
De nouveau, notre chère nonne tourna la tête vers l'entrée quand une certaine furie rousse fit son entrée. A cette vue, Aoi smila et envoya un baiser du plat de la main à Keira en lui adressant un clin d'oeil.

-Hello chérie ! Si tu me descend ces deux oiseaux de malheur tu aura droit à un baiser, ça marche ?

Elle jeta en suivant un coup d'oeil vers Sakura et suivit son regard vers la poutre... Oui... Une poutre... Et... Et alors ? ^^' Elle garda tout de même le regard vissé dessus en prévision d'explications par le biais du regard... Tout en gardant les deux GM*B dans son champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 21:56

Le premier des deux chasseurs de primes (le bau) secoua tristement la tête. Il étendit les bras et soudain deux flingues monstrueux, des canons, des DCA, des trucs vraiment gigantesques, bardés de cartouchières, de chargeurs, et de toutes sortes de canons auxilliaires jaillirent de ses braceletes et vinrent mettre en joue la nonne et la rouquine.

"Pourquoi faut il que vous compliquiez tout ? Alors que vous pourriez tout simplement tout nous dire et venir dîner avec moi..."

L'autre le regarda d'un air compatissant son coéquipier, puis planta son regard mi-cruel, mi-sadique, mi-pervers, mi-dégénéré dans les yeux de Sakura, avant de la remettre au sol d'une deuxième gifle.

"Je ne crois pas t'avoir permis de te relever."

Aoi faillit esquisser un mouvement, mais le GMTB, qui n'avait plus rien de charmeur dans son expression, déclancha toute une série de "clics" très rapide sur les flingue phénoménal sui allait de son bracelet à la tempe de la nonne, et celle ci se figea aussitôt. Vu la taille de son flingue, il était probable que s'il tirait il pulvériserait non seulement Aoi mais aussi l'église derrière elle ainsi que la moitié de la rue derrière l'église.

"Alors. On va tout reprendre du début. Maintenant je te laisse trois secondes pour me pousser à bout de ma patience et me forcer à mettre en pratique les théories que j'avais évoqué tout à l'heure."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Rayla
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Cherchez Aoi
Classe sociale : Ex-privilégiée
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Lun 15 Jan - 23:51

Comme a son habitude, elle venait de se fourrer dans une m*rd* noire… Pour une fois, l’option écouter la petit voix que l’on nome la raison, aurait été la chose la plus sensé à faire. Mais Keira n’étant pas vraiment quelqu’un de sensée et bien qu’une arme pouvant causer des dégâts conséquent à son joli minois, était braqué sur sa tempe elle ne pus s’empêcher de dire un « Oooooh » d’admiration. Eh oui, les armes a feu, c’est son dada.

- Quel engin ! On doit le sentir passer dis moi ! Je n’irai pas jusqu'à dire que t’as quelque chose à compenser mais presque !

Elle regardait l’arme avec une pointe d’excitation dans le regard. Que voulez vous, on se refais pas comme dis l’autre. Elle regarda du coin de l’œil sa none préférée et ajouta à son attention.

- Là, ma biche, va me falloir autre chose qu’un baiser pour me motivée. Le beau gosse a des meilleurs arguments.

Une phrase bourrée de sous entendus ? Mais non, qu’allez-vous imaginez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Mar 16 Jan - 14:48

Sakura regarda le GMPB avec un mépris non-dissimulé. Difficile de cacher son mépris à un mastodonte assoiffé de sang et d'autre chose. L'envie de lui cracher au visage se fit de plus en plus irréprescible. Mais la voix de la raison devait parler plus fort dans la tête de Sakura que celle de ses deux comparses.

Elle se releva encore et sortit son propre flingue.

Comment ? Vous êtes étonnés qu'une jeune fille en fleur qui a l'air plus normale que les deux numéros colorés cache des flingues sous son short ? Et bien faut pas. Car l'autre thon n'est pas le premier qui se propose de s'amuser un peu avec elle... Faut bien s'équiper.

Elle mit le mastodonte en joue et claqua le chien de son gun. Un éclair bleu tout fin fendait l'air entre le chien et le corps du flingue en crépitant.

"Ma parole. QUand je pense que les chasseurs de prime ont bonne réputation dans les bas-fonds... Mais en fait, vous êtes que des crétins qui cherchaient à vous faire des juenes filles hein ?"

Ouais, bin même si elle parle fort, la voix de la raison, on est pas obligé de l'écouter tout le temps.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Mar 16 Jan - 21:46

Un long soupir retentit violemment dans la nef. Puis l'arme du GMTB se modifia encore. Des tiges d'acier partirent rapidement de ses deux canons pour se rejoindre en une troisième arme cliquetante bourrée de cartouches à craquer, qui s'aligna droit sur Sakura.

"Bon sang, c'est pourtant pas très compliqué ! D'un côté vous nous aidez en nous disant ce qu'on veut savoir, et en prime vous pouvez dînner avec moi, d'un autre vous mourrez toutes en en plus vous gagnez le droit que mon dégénéré de camarade s'amuse avec vous, c'est pourtant pas très compliqué comme choix !"

Le gras du bide prit délicatement entre ses deux doix le flingue de akura et plia le canon dans son énorme paluche, avant d'en expédier un troisième coup à le jeune fille, encore plus fort que les deux précédents, qui la remit encore une fois au sol.

"Tu as usé ma patience."

Il décocha un coup de pied dans le ventre de Sakura, puis se pencha vers elle et se gros doigts boudinés se refermèrent sur son col, avant d'arracher son chemisier d'un coup sec.

"Pourtant c'est pas faute de t'avoir prévenue.." ajouta-t-il avec un sourire sadique.

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keira Rayla
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 16
Localisation : Cherchez Aoi
Classe sociale : Ex-privilégiée
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Mer 17 Jan - 0:00

Que les choses se compliquaient, voilà que la midinette venait à son tour de sortir une arme, certes moins impressionnante que celle du GMTB. D’ailleurs celui semblait perdre patience, le voilà qu’il parlait de leur donner des informations. Quelles informations ? Sur qui ? Ayant toujours ses deux bijoux braqués sur les deux hommes, ses bras ne montrant aucun signe de faiblesse, ni de mouvement lorsque le « truc » comme Keira l’appelait intérieurement, frappa pour la troisième fois la petite, avant de lui déchirer son haut. D’ailleurs Keira ne se gêna pas vraiment pour se rincer l’œil alors qu’elle répondit le plus simplement du monde au GMTB.

- Que quoi tu parles ? Moi, je viens pour la récompense que j’aurais par la fille de dieu si je vous mets du plomb entre les deux yeux. Après vos histoires ne me regarde pas le moins du monde.

Malgré son apparente indifférence, elle ne pourrait pas retenir très longtemps son doigt sur la gâchette de l’arme qui était pointée, à une distance respectable du GMPB. Les coups, elle s’en foutait mais le viol, ça la faisait déjà un peu plus tiqué… Que voulez-vous, entre femme faut bien se serrer… les coudes ^.^’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoi Omou
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : Loin de toute règles
Classe sociale : Nonne volage
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   Mer 17 Jan - 22:08

Aoi reteint un leger saignement de saignement de nez en ne se retenant pas de regarder le délice insouspsoné qui se cachait sous le chemisier de Sakura. Elle jetta un regard réprobateur vers Keira.

- Eh ma chérie, n'oublie qu'il n'y a que mes seins que tu as le droit de z'yeutier.

Elle analysa une nouvelle fois la situation : entre l'espece de gros tas qui se la jouait destructeur de vêtement et l'autre qui était encore partit dans son trip pour le resto, elle était bien dans la merde. Elle smila de nouveau alors qu'une veine palpitait sur sa tempe et se mit à hurler d'une voix qui se mit a retentir dans toute l'église, en dérangeant au passage quelques pigeons qui avait éluent domicile dans le clocher.

- PUISQUE JE VOUS DIT QUE TOUT CE QUE JE SAIS C'EST QUE JE NE SAIS RIEN !!!!!!!!!

L'église renvoya encore l'écho pendant quelques seondes, et il s'en suivit un silence de cinq bonnes secondes, les yeux de tout les présent étant reduient a l'état de flan.
Elle reprit sa respiration, inpira un grand coup puis reprit un grand sourire en se retournant vers Keira.

- Bon ma chérie si on revois les termes du contrat, tu me débarasses de ces deux là ? *Smile* Je n'ai jamais préciser l'endroit du baiser...

Son sourire se fit de nouveau pervers et elle reconcentra son attention sur les mystères cachés de Sakura. N'empêche, s'il elles en réchappaient, il faudrait qu'elle essait de se la faire avant Keira histoire de ne pas perdre la main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ogata.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand elle arrive en ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand elle arrive en ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville .
» "Quand on arrive en ville !..."
» J'ai ma théories sur les femmes, c'est comme les yaourts : Quand elle arrive a date de péremption, elles se gonflent, elles se dilatent et elles explosent. (luka)
» Protestation car je suis bète et je comprend rien
» Arrivée (ça vous surprend?) de... ben regardez qui poste!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Tokyo-Centre :: L'église désaffectée-
Sauter vers: