Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La vie de Grek

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 46
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: La vie de Grek   Mar 2 Jan - 20:26

Le père de Grek mourut huit mois avant sa naissance. Sa mère seulement une demi heure avant sa naissance. Grek vit le jour au beau milieu d'une fosse commune, après s'être extirpé lui même du ventre de sa génitrice.
Mu par une incroyable volonté de survie, il parvint à pousser un ultime hurlement, dernier vestige d'énergie dans osn faible corps. Ce cri de détresse fut entendu par un boucher, qui recueillit l'enfant et le nomma Grek. Homme peu affable, celui-ci battait autant sa femme que son fils que son fils adoptif. Homme plutôt grand et fort, il les tabassait fort.
Hélàs pour lui, un jour, Grek était alors âgé de huit ans, il cogna sa femme si fort, et fut si agressif, qu'elle finit par passer par la fenêtre, sous les yeux de Grek et de son frère adoptif. Comble de malchance, une patrouille de la milice passait justement dans la rue à ce moment là. Le boucher fut abattu sommairement, et son fils naturel reçut une balle perdue. En revanche, Grek survécut à l'intervention militaire et il fut placé dans un foyer gouvernemental.
Là son physique plutôt ingrat lui valut pendant six ans les insultes et les moqueries de ses camarades, qui ne lui épargnèrent pas les humiliations. Le jour de ses quinze ans, il fut violé par l'un des surveillants. Lors du viol, le gamin arracha à coups de crocs les parties génitales de son agresseur, avant de l'égorger avec la fenêtre qu'il venait de briser avec la tête de son agresseur.
Cet épisode lui valut d'être renvoyé du foyer et envoyé en centre d'études comme cobaye humain.
Là il fut pendant dix ans un sujet d'étude. On lui injecta des prototypes de modification génétique destiné au programme de création des Fils des Astres en phase de test. C'est dans sa cellule qu'il fit la connaissance de deux autres détenus : Chii-Kan et Nexus. Sur Chii-Kan furent testés des prototypes d'amélioration d'instinct et d'animalité. Sur Nexus on testa des prototypes d'aprentissage rapide, qui devaient lui donner la possibilité de comprendre n'importe quoi plus vite. Grek reçut des prototypes d'amélioration physique, qui devaient lui permettre de disposer de forces et de vitesses phénoménales sans altérer son apparence physique.
En revanche, ses mêmes programmes d'améliorations physiques, combinés au programme d'aprentissage rapide dénaturèrent le corps de Nexus pour en faire un colosse immense et couvert de plaies suintantes, qu'il dut dès lors cacher sous des plaques d'acier que les chercheurs rivetèrent à même sa peau pour éviter que la maladie qui le rongeait ne se répande à son cerveau, qui du coup se retrouvait la part la plus importante de son corps.
Sur Chii-Kan les programmes physiques n'eurent aucun effet. Lorsqu'on voulut intégrer à Grek un programme d'aprentissage rapide, tous trois décidèrent de prendre la fuite. Les test du programe d'apprentissage de Nexus lui avaient permis de devenir assez doué en chimie, et il put réaliser une bombe qui les libéra de leur cellule. Au passage, ils traversèrent des bureaux et "empruntèrent" nombre de documents concernant des projets expérimentaux.
Lorsqu'ils arrivèrent enfin à l'air libre, les tirs commencèrent à fuser dans leur direction. Chii-Kan fut touchée. Mais les balles semblaient ne pas l'affecter. En tous cas elle courait toujours. C'est lorsqu'ils arrivèrent à la lumière qu'ils virent ce que les programmes d'amélioration physique avaient fait de Chii-Kan. Les balles étaient entrées dans son corps, mais n'en étaient pas ressorties. Toutefois elles avaient étiré sa peau, et de longues pointes dépassaient maintenant de son dos là ou les balles avaient essayé de quitter son corps mutant.
Dès lors Chii-Kan perdit la raison. Elle fut la première victime de la Furie Noire, et elle tenta de tuer Grek et Nexus. Tous deux parvinrent avec peine à la maîtriser, car chaque coup rendait son corps étrange plus incongru encore. Bientôt Chii-Kan ne fut plus qu'un vestige de corps couvert de disgracieuses excroissances, écumante de rage et de sang. Les miliciens qui l'aperçurent alors et ouvrirent le feu sur elle ne l'améliorèrent pas, mais au moins elle reporta sur eux son attention. Nexus eut alors le temps de fabriquer une bombe miniature avec certains produits qu'ils avaient pris au laboratoire. Il courut vers Chii-Kan et tenta de placer sa bombe sur le monstre qui massacrait maintenant les miliciens (qui n'avaient pas la chance d'avoir été génétiquement modifiés et ne faisaient à vrai dire pas vraiment le poids). Chii-Kan arracha alors le bras de Nexus, avant de lancer le corps évanoui de celui-ci dans la direction de Grek. C'est ce dernier qui dut à son tour bondir vers la monstruosité qui avait été leur amie, et lui parvint à poser la bombe. Lors de l'explosion, la carcasse difforme de Chii-Kan s'ouvrit dans un craquement écoeurant et un flot de sang noir et bouillonnant se répendit dans la rue, coagulant presque immédiatement en une immonde gelée collante ou stagnaient des petits bouts de viscères.

Grek et Nexus se cachèrent alors dans un taudis de la vieille ville. Là Nexus mit au point un prototype de cellules améliorées qui permettrait aux deux hommes de régénérait instantanément toute blessure subie. Il mit également au point des bracelets capables de générer n'importe quelle arme, et un fusil à effet aléatoire capable aussi bien de tirer des munitions explosives que des lasers haute précision. Forts de ce nouvel équipement, tous deux se firent chasseurs de primes. Rapidement, leurs succès les firent connaître comme la meilleure équipe de chasseurs de primes de Tokyo.
Leur incroyable série de succès ne connut de fin que lorsqu'ils s'attaquèrent à une proie dénommée le Tigre, et que Nexus fut abattu par le Rat, et que Grek pour le venger partit vers la Chine en compagnie du Tigre pour lutter contre les Fils des Astres.

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vie de Grek
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Flash-Back :: Flash-Back-
Sauter vers: