Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nigeashi Yukitou

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Nigeashi Yukitou   Sam 16 Déc - 22:18

Tao se gratta l'arrière du crâne en souriant. Un sourire nostalgique.
Nostalgique des larmes de sa mère, des cris de son père, des gémissements de son petit frère, du suicide de sa soeur.

Il jeta un dernier regard aux frontières qui clôtraient Tôkyô-Centre et posa son snow par terre. Il sauta dessus sans aggrafer ses chaussures et prit de l'élan avec son pied.

Il ne retournerai plus là-bas. Ca servait à quoi ? Vivre à cinq, dans un squatt miteux, dans une ambiance pourrie, sans bouffe et sans bonheur... D'accord, il s'en voulait peut-être un peu pour le suicide de sa soeur, mais bon, c'était deux bouches de moins à nourrir d'un coup? Il espérait sincèrement que ses parents et Tsume s'en sortirai... Après tout, ça devenait beaucoup plus gérable sans lui et Mitsuki...

Tao utilisa une bosse comme tremplin et exécuta un petit 1080 avant de poursuivre sa descente. Bon, c'était pas tout, mais qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire maintenant ? Surtout seul et hors de Tôkyô.

Le jeune homme essaya de faire le point. Il savait rien faire d'autre que voler et snower, il avait jamais appris à lire ou à écrire, il savait pas très bien compter. Le seul truc sur lequel il avait de la chance, c'était son physique. Il avait les cheveux verts, noirs et blancs naturellement. En effet, sa chevelure était verte, striée irrégulièrement de mèches noires et blanches. Cela lui donnait un charisme hors-norme, renforcé par ses grands yeux, l'un noir, l'autre vert. A part ça, Tao était plutôt maigrichon, d'une taille relativment moyenne et pas très beau, sans être moche. Juste ses cheveux et ses yeux. Sans eux, il était d'une banalité désarmante. Et sans son nom. Akatao. Comme si l'équilibre de la nature avait été souillé par le sang. C'était un peu ça.
Il avait souillé une famille en s'immiscant dans le ventre d'une femme, et voilà qu'il se mettait à provoquer des morts.

Le jeune homme secoua la tête. Se souvenir de ça, c'était pas le but de ce point. Il récupéra son sourire et fronça les sourcils. Maintenant, c'était chacun pour soi, et bon courage.

Mais à à peine 17 ans, c'est dur de se débrouiller quand on sait rien faire... Il restait les compets, pour se faire un peu de blé. Son père aurait du mal à le vampiriser maintenant. Mais ça voulait dire retourner à Tôkyô. Et ça, c'était pas son idéal. C'était l'extrême urgence, and that's all.
Tao ferma sa veste et prit une bosse pour sauter.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 16:34

Mais, un endroit prisé pour son terrain accidenté et ses sensations fortes garanties ne reste jamais très vide, surtout lorsqu'on en a besoin.
tao était en plein planer, près a éxécuter sa figure, quand une ombre non-identifiée entra dans son champ de vision (gauche pour les pinailleurs), le percuta et l'envoya bouler par terre. En se relevant durement, le choc ayant été rude, il put apercevoir un monticule de neige en mouvement près de lui.

Une tête émergea brusquement du tas de neige, laissant apparaitre un visage étonné. Les cheveux noirs, blancs et gris, yeux blancs vitreux, comme s'il était aveugle, trois poils au menton, un casque de musique sur les oreilles, le jeune homme émergea finalement totalement de la neige.
Il se secoua comme un chien, envoyant de la neige un peu partout autour de lui, il se releva et saisit son snow, qu'il avait malencontreuseument écrasé dans sa chute. Il regarda autour de lui, un air interrogateur sur le visage.

-Ben alors?

Il continua a faire un tour sur lui même et finit (enfin!) par apercevoir le jeune homme. Une expression amicale et un grand sourire joyeux se fit sur son visage:

-WOh, salut Man! Scuze j't'avais pas vu! dit il avec une mimique d'excuse.
Il lui tendit la main pour l'aider a se relever. Il devait avoir une vingtaine d'année, quelque chose comme ca, mais il paraissait beaucoup plus jeune mentalement...

-J't'ai pas fait trop mal?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 17:02

Tao déclina l'aide du type aux cheveux bizares (c'est vrai qu'il est très bien placé pour dire ça...).

C'est vrai quoi. Il avait beau s'être lamentalbement ramassé, il lui restait un soupçon d'honneur. Si l'autre avait l'air d'un demeuré à 20 ans, lui était implacablement matur.

Il replaça une mèche de cheveux derrière son oreille (oui, j'avai pas précisé mais il a les cheveux un peu longs, et il les relèves parfois avec un bandeau, mais pas là) et se releva.

Il se planta devant le type et déclara avec force :

"Non, j'ai pas mal. Mais peut-être que tu devrai apprendre à regarder...?"

Tao s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Il venait de remarquer les yeux vitreux du type. Un aveugle qui fait du snowboard. On aura tout vu (ou plutôt pas vu XP).
Mais cela amusait un peu le jeune homme. Il pouvait faire n'importe quoi, l'autre verrait rien.

Un sourire narquois étira son visage et il fit une grimace ridicule. Puis il tira sur les deux coins de sa bouche pour laisser pendre sa langue sur son menton, et il loucha.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 17:15

Banae regarda avec intéret les cheveux du jeune homme, qui semblait un peu plus jeune que lui, et un peu plus coincé aussi. Pas mal ! Les mèches vertes, une idée a pas oublier, ca...
Ban', ou gan' pour les intimes, était sensiblement plus grand que Tao -il le dépassait d'une bonne tête- et ne fut pas intimidé le moins du monde par les reproches de l'alien bazard.

-Eh, relax mec, j't'ai dit que j'avais pas fait exprès! D'habitude y'a personne à cette heure la... répondit t'il lentement après un instant de silence, comme s'il lui avait fallut un moment pour comprendre ce que lui disait Tao, et pour s'en offusquer.

Un autre temps de silence ou il regarda avec étonnement le jeune homme, quelques secondes avant mature et coincé, faire une grimaces des plus ridicules.

-Ben alors? C'est le coup qui t'as fait ca? dit il en levant un sourcil amorphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 17:29

Tao se figea. Merde ! Mais il était pas sensé être aveugle, ce mec ?

Le jeune homme sortit les doigts de sa bouche, s'essuya la bouche et s'époussetta les épaules. Il avait encore fallut qu'il passe pour un crétin. Et merde.

"Tu t'appelles comment ?" demanda le jeune homme histoire de faire passer la pilule des grimaces un peu mieux.

Cependant, il réalisa après coup que le nom de ce type, il s'en foutait royalement. Et merde. Encore merde. Il foirait vraiment tout. Maintenant, il allait être obligé de discuter avec ce type, décliner son identité et peut-être même dire ce qu'il foutait là. Triple merde.

Puis surtout CE type. Cette grande guigne à perruque qui relucquait ses cheveux avec l'intérêt d'un indien pour un scalp de collection. Ce crétin de musicos qu'on imaginait déjà vu son look se pavaner devant les gonzesses du marché... Ce type. Et merde.

Puis révéler qu'il s'appellait Akatao l'avait jamais rendu jouasse. La plupart soit le bombardait de quesitons sur son origine, soit se foutait ouvertement de sa gueule. Et ce type semblait bien capable de faire les deux...

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 17:52

Ban' regarda avec amusement et incompréhension le jeune homme reprendre de sa superbe. Décidemment, des mecs comme ca on en voyait pas tout les jours!

Content de sa trouvaille du jour, il tendit la main au jeune homme, en se présentant, un grand sourire aux lèvres:

-Banae Kiretsu, man! Mais on m'appelle aussi Ban' ou Gan'! Content de te connaitre! Et toi, c'est quoi ton nom? Enfin, de naissance ou pseudo, c'est comme tu veux, t'es même pas obligé! J'connais ca moi aussi...

Le jeune homme aux yeux de poisson (moutttééé!!!) mort avait dit tout ca d'une traite joyeuse, indifférent aux sentiments de rejets bien visible qu'il inspirait au jeune homme.
Il ramassa son snow qu'il avait finalement laissé par terre, d'un geste habile du pied ("hop!"). Il le cala verticalement dans la neige, pour le déneiger.

Tout ca en tendant toujours la main a tao, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 18:05

Banae. Pfff. Il manquait une lettre au nom de cet andouille.

En posant ostensiblement les mains sur ses hanches, exprimant ainsi clairement son dénigrement du contact physique, Tao déclara d'une voix un peu méprisante.

"Akatao Natsukae. On m'appelle Tao."

Il accompagna sa phrase d'un petit regard sensé signifié clairement "Mais toi, tu m'appelles pas...".

En fait, il avait trouvé ça plutôt agréable, de donner son nom. C'était lui, pour une fois, qui pouvait se foutre de la gueule du nom du type en face. Son no à lui avait quelque chose d'imposant et de majestueux. L'autre s'appelait d'un nom de fille, et de banane à une lettre près. Même si son nom évoquait un drame et une salissure, c'était distingué.
Son sourire narquois s'étira un peu plus en voyant le type, plein d'espoir, garder la main devant lui pour faire ses pirouettes (cacahuètes). Tao releva son snow simplement avec le bout du pied, montrant ainsi sa souplesse (et oui, sa jambe monte quand même à presque 180° à la verticale, Man) et son élégance.

Le type semblait s'obstiner. Il gardait la main tendue et ouverte, le sourire aux lèvres. Il était gay, ou quoi ?!

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 18:55

[Kiretsu veut dire fissure]
[Si je dis que c'est Columbo version squatteur, ca marche?]

Comprenant peu a peu, et un peu dépité, Banae baissa sa main et commenca à nettoyer son snow en balayant de la main la neige qui s'accumulait près des fermetures.

-Bah ca va, c'est cool comme nom. T'est équilibré.

Il siffla à la performance jambale (gné?) du maintenant dénomé Tao. C'était encore mieux que ce qu'il avait fait lui-même!
Il regarda, un peu mal a l'aise, autour de lui, fit un geste bizarre de la main, puis s'arréta de bouger. Il se retourna vers Tao et lui dit en le regardant de ses yeux étranges:

-Bon, ben, j'vais pas te retenir plus longtemps, hein. Si jamais t'a besoin d'aide ou quoi que ce soit, viens me voir, j'ai une dette envers toi, man.

Il fourragea un instant dans les multiples poches de sa veste avant de trouver ce qu'il cherchait. Il sortit un petit avion en papier et l'envoya voler avec un vague sourire aux lèvres sur le Petiot (huhu).

-Voila, c'est le plan de ma piaule à partir de l'arbre tailladé, la-bas. Surtout, hésite pas! Il fit le salut militaire avec un sourire conquérant, agraffa son snow a ses pieds en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, et s'en fut, continuant sa descente et ses figures comme s'il ne s'était rien passé.
Son visage n'exprimait rien d'autre que le néant. Même pas un néant triste, ou joyeux, juste un néant.

-Akatao, dit il. Quel chance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 17 Déc - 19:15

Il avait mis le temps à comprendre, le type. Tao eut un sourire conquérant en le voyant battre en retraite.

Et voilà qu'il fouillait dans ses poches. Tao s'en fichait, d'un cadeau. Surtout d'un avion en papelard en pleine poire. Il le dégagea d'un geste vif et l'attrappa par l'aile, l'immobilisant dans sa course comme un insecte malmené.
Il déplia le papier et observa les traits (pas droits !) qui cernaient un espace apparement aussi étrange que son occupant.

Cependant, Tao se retint de rendre la feuille au glandu. Peut-être un mince reste de respect de l'Aîné, ou alors la simple intuition que peut-être, ce type aux cheveux et aux yeux aussi bizares que les siens pourrait l'aider...

Même si cela l'exaspérait au plus point.

"Ouais. Tchaow." se contenta t-il de répondre au jeune homme.

Il le regarda s'éloigner. Il devait vraiment porter la poisse. Soit il partait, soit on le fuyait. Les hommes, c'est fait pour vivre en bandes. Surtout lui. C'était pas un solitaire. Même s'il était beaucoup trop orgueilleux pour l'admettre, ça l'emmerdait un peu que Ban n'est pas résisté plus pour rester avec lui.

Tao reporta son attention sur la pseudo-carte. C'était un fouilli organisé de traits, de points et de rectangles bizaroïdes. Il avait jamais vu de plan, Tao. C'était un habitué des explications orales, et il avait très bon odorat. Ca lui avait toujours suffit à trouver là où il devait aller.
L'arbre tailladé. Facile à trouver. Et l'odeur de ce type, qui suintait la sympathie et la cool-attitioude, c'était pas dur à repérer... Un bon point, il habitait dans Tôkyô même.

Tao remonta sur son snowboard, faisant inconsciemment fi de ses bonnes résolutions et commença à glisser, les pieds indépendants de la planche. Cependant, pas de pingouins pour venir le vautrer, cette fois. Il fixait toujours la carte des yeux, tentant vainement de déchiffrer les inscriptions, tout en suivant de loin Ban... Inconsciemment.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Jeu 21 Déc - 23:12

Tao continuait a descendre les collines sur son snowboard, voguant de ci de la. Il finit par arriver sur une grosse butte qui s'arrétait brutalement dans le vide et descendait vaillament sur les cotés. il prit le parti des cotés, c'était moins risqué que de faire un saut dans l'inconnu. On ne pouvait pas savoir ou on allait atterrir, sur du plat ou dans le vide.
Tout a ses réflexions et a son virage, il n'eut pas le temps d'éviter l'obstacle qui se présentait a lui. Rebelote du schéma précédent, il tituba un peu avant de s'effondrer dans la neige. Le choc semblait avoir été beaucoup plus dur que le dernier.

Le jeune homme avec qui il était entré en collision était, hélas, ce qui semblait l'avoir quitté il y avait de cela moins d'une heure...Ce dernier le regarda de ses pupilles noires, le visage fermé mode huitre-attitude, les sourcils froncés. Il releva Tao par la peau du cou (pardon; le col de la veste) et dit d'une voix calibrée, plutôt grave:

-On peut savoir ce que tu viens faire ici?

Il avait l'air passablement en colère, encore plus comparé au visage amical et accueillant qu'il affichait un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 23 Déc - 1:07

"Excuse-moi de faire du snow !" lança Tao d'un ton passablement énervé. Mais c'était tous des dégénérés ici ou quoi ? Ils savaient faire du snow ou juste péter plus au que leur c*l ???

Le jeune homme se releva avec classe et dévisagea le nouvel obstacle. Des petits airs sournois, brun à fond, jusqu'au fond des yeux. Un vrai bad-boy.

"Je vais chez un ami." balança Tao sans réflechir.

Un instant après, il réfléchi. Trop tard, comme d'habitude. Il était fort probable que ce type connaisse Banae. C'était pas un parc d'attraction, l'arbre tailladé. S'il avait été seul, il se serait tapé le front. En fait non, s'il avait été seul, il aurait continuer à glisser tranquillement, sans devoir taper la causette à une nouvelle andouille. Tao remonta son snow comme il l'avait fait devant Ban et s'appuya dessus, avec un mélange subtil d'élégance et de nochanlance typique des miséreux qui veulent se la jouer.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 23 Déc - 13:01

Le Badboy, qui semblait avoir environ vingt-quatre ans, avait laché la veste de tao, même si son visage était toujours froid -voire carrément glacial. Il jaugea un instant le Petiot, eut une moue dubitative et soupira, avec un sourire méprisant.

-Décidemment. On se croirait dans une auberge...

Son sourire retomba, il fixa une nouvelle fois Tao dans les yeux, puis se retourna en fesant un geste de la main.

-Reste ici. Gan est pas loin.

Il marcha d'un pas qu'on pourrait qualifier de mix Skat-caille et s'avanca près de la grande butte de neige, celle la même que venait de contourner Tao. Il s'approcha du tas de neige, et souleva un pan de tissu. Il s'avéra que la colline était en fait une petite grotte qui semblait s'enfoncer dans la terre après quelque mètres, espace aménagé ensuite par l'homme brun. Le tissu blanc recréait merveilleuseument bien la texture et l'apparence de la neige et si Tao ne l'avait pas suivi des yeux il aurait pu croire que le Badboy avait disparu. Ce dernier entra dans la "cabane" et laissa retomber le tissu, se cachant ainsi de la vue de l'ancien citadin.
Il y eut un long silence avant que résonnent des échos de voix étouffés et incompréhensible. La conversation sembla durer un moment, puis un long silence se fit de nouveau, comme si Tao était maintenant le seul sur l'immense étendue de neige et de bosses qui s'offrait a ses yeux.
Quelque secondes plus tard le tissu s'écarta de nouveau et laissa repasser le jeune homme brun. Un air malsain sur le visage, un petit sourire aux lèvres, il déclara:

-Il veut pas te voir. Tire toi d'ici. Et reviens pas, tu ne dis a personne que tu connais cet endroit, tu nous oublie. Compris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Jeu 28 Déc - 17:16

Tao regarda le jeune homme attentivement. Il refréna ses instincts et s'abstint de rentrer dans la pseudo-"chambre" de Ban. Il attendit le retour du BadBoy.

Retour assez peu satisfaisant somme toute.

"Je m'en fout. Faut absolument que je le vois. Laisse moi passer."

Le type en noir se plaça devant la "porte".
Tao se refrogna et lui assena un monumental coup de poing dans le plexus. Comme quoi, champion de combats de rue, ça pouvait aider. Le type se plia e deux, libérant le passage vers la chambre. Tao s'y engouffra. Il se ferait rattraper, ou jeter, ou les deux, ça faisait pas un pli, mais tant pis. Il savait pas pourquoi il était venu. Mais c'était sûrement pour quelque chose.

Tao courut dans la pièce (qu'il faudrait que tu décrive) et dénicha Ban.

"Hey ! Pouruqoi tu veux pas me voir ? Tu me dis que je suis le bienvenue, et maintenant..."


Son cerveau tournait à plein régime. Fallait qu'il trouve de quoi il pourrait avoir besoin. Vite vite vite vite vite vite vite.... Vitevitevitevitevitevitevitevitevitevite.... !!!

"J'ai besoin d'aide."

Ah bravo. Félicitations. Quelle habileté pour s'ouvrir la situation... Tao se giffla intérieurement et observa la réaction de Ban.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Ven 5 Jan - 21:11

Le jeune homme brun ne s'attendait pas à une telle réaction de la part du petiot. Il eut un sourire en se pliant en deux. Plutôt téméraire... Il souffla un peu, puis se releva. Si le garçon était fort en combat de rues, lui aussi, mais sa particularité était sa très grande capacité de rétablissement (Si maitre orochimaru m'a chosi, ce n'est pas pour mes techniques, mais pour mes extraordinaires capacités de rétablissement...bon d'accord j'arrète XD)...rapide.
Il en voulait? Il allait en avoir. Si ce garçon décidait d'allait raconter en ville tout ce qu'il avait vu, et surtout OU il avait vu tout ca, ils étaient tous bons pour un aller six pieds sous terre. Il souleva le "rideau" et entra dans la simili pièce (puisque c'est une grotte).

Les murs de la grotte semblaient extrémement lisse, bien qu'inégaux, comme si une rivière avait anciennement emprunté ce passage naturel, l'élargissant chaques fois un peu plus. Sur un terrain plane on s'enfoncait pendant quelques mètres dans la colline, puis le "chemin" (la pièce n'excédait pas trois mètres de largeur, sauf au départ ou elle en fesait bien quatre) déviait vers la gauche, continuant en une très douce pente, quasiement imperceptible. Les bords de la grotte et les étagères de fortune étaient remplies, fourmillaient de plantes en tout genres, colorées ou non, rares ou non...inconnues ou non. Il régnait dans l'air une odeur étrange, peu définissable, mais qui fesait légerement tourner la tête.
Après plusieurs mètres, la grotte obliquait brutalement vers la droite (enfin, reprenait le sens de départ quoi ^^), et s'enfoncait dans une pente raide, sombre, la lumière ne parvenant plus jusque là.

Ban était asis sur une chaise basse en paille, et regarda avec grande surprise désabusée le nouvel arrivant. un grand sourire s'étala sur son visage.

-Eh, man, qu'est ce que tu fais la? Je croyais que...

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase et son regard traversa le petiot. Ce dernier se retourna et...

-Ban...gronda sourdement le brun.

Le jeune homme brun avait une expression de colère assez évidente, et qui foutait un peu les chocottes. Avec son allure altière et nerveuse, ça se voyait qu'il pouvait facilement envoyer Tao au tapis...
Une expression de peur, comme un gamin prit en faute, s'inscrit sur le visage de Ban.

-Ah...Tu l'as pas fait entrer...?
Le BB secoua la tête.

-Tu crois sincérement que je l'aurais fait entrer? Tu est vraiment trop bête. Bon, le Ptiot, t'as intéret a avoir une raison TRèS valable pour être ici, ou tu finis aux ordures. Pigé? Alors maintenant, tu débites rapidement ton problème, et tu fouts le camp. Si tu t'avises de regarder autour de toi ou d'essayer de te tirer, je te tords le cou.

Il croisa les bras et resta bien en travers du chemin. Tao ne pourrais pas repartir par le chemin d'entrée sans devoir faire face a lui. Et il était surement trop peureux pour oser s'aventurer sur la suite du chemin, qu'il ne connaissait pas...
Le brun sourit. Il était fait comme un rat. Il aurait du déguerpir tant qu'il était encore temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 20 Jan - 16:51

Certes, Tao n'avait pas de raisons valables pour être rentrer. Mais il n'était pas du tout peureux. Et s'aventurer vers le fond du couloir n'avait rien pour l'effrayer. S'il y avait pensé, il aurait probablement fait. Ou alors non. A quoi cela l'aurait-il avancé ?
Il jeta un coup nerveux à Ban et son regard dévia sur l'autre type. Un peu à la manière d'un match de tennis, il fit courir son regard sur l'un et l'autre. C'est vrai que ça ressemblait un peu à un match de regards, en fait.

Il devait pas laisser Banae dans la merde. Même s'ils avaient l'air potes, le BB n'avait pas l'air follement agréable à vivre.

Un excuse, vite.

Le cerveau de Tao tournait à pleins régimes.
Et pour ce qui était de ne pas regarder autour de lui, c'était trop tard. Il avait déjà considéré avec une avidité malsaine toutes les plantes bizaroïdes qui onaient les murs. Il avait identifié le tabac et le cannabis, aussi célebres que rares, ainsi que quelques autres plantes qu'il aurait été incapable de nommer. Cependant, il aurait très bien pu expliquer pourquoi le BB ne voulait pas le laisser partir et jacasser.
Il était tombé chez des junkies.

"Euh... En réalité, j'ai absolument pas l'intention de dire quoi que ce soit. De toute façon, j'ai personne à qui parler. Je me suis barré de Tôkyô. Il y fait plus bon vivre pour les marginaux..."

Le jeune homme passa la main dans ses cheveux et soupira, en essayant d'être le plus crédible possible.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Mar 23 Jan - 14:43

Tombé chez des Junkies? Nooooon...
Chez LES junkies. Principaux fournisseurs de Tokyô Centre, un des rares groupes qui ne s'était pas encore fait prendre et achevé par la Milice. C'était d'ailleurs pour ça qu'il s'était retirés près de la frontière, cette frontière, une des moins visitées du coin.
En essayant d'être le plus crédible possible...Du point de vue du Brun, c'était plutôt "être le plus crétin possible"... Le regard avide du jeune garçon ne lui avait pas échappé. Il soupira une énième fois et se passa la main dans les cheveux. Pas possible.

-Tu nous traites d'associaux? Attention a ce que tu racontes, petit. J'te préviendrais pas une seconde fois. Et personne a qui parler, je n'en doute pas et cela ne m'étonne pas...Si une autre personne de ma connaissance (regard noir vers Ban, voix accentuée au début de la phrase) ne ressentait pas le même besoin futile de parlotte, il n'aurait pas besoin de nous ramener des moineaux égarés, aussi inutiles qu'encombrants...

Le BB semblait s'addoucir mais il ne fallait pas croire aux apparences. Il n'était jamais doux. Les bras toujours croisés, il réfléchissait a une solution. Il ne pouvait pas se permettre de l'inclure dans le "Groupe", de même qu'il ne pouvait pas le laisser partir après tout ce qu'il avait vu. Donc: soit on le cloître a vie, mais faudra le nourrir et écouter ses plaintes lancinnantes, incessantes et saoulantes, soit on l'expedie rejoindre ce qui ornit les murs, soit les racines six pieds sous terre... Son regard se fit un peu plus meurtrier. Néammoins, ce n'en était pas un. Néammoins il ne pouvait pas non plus compter sur la parole et la bonne foi de ce gamin. Les vendres à la Milice pourait leur rapporter gros, que ce soit pour lui, une récompenses, et pour eux, des emmerdes...
Donc, ils étaient dans un cul-de sac. L'introduire dans le Groupe semblait être la seule solution possible. En tant que passeur, ça pouvait marcher. Si on lui refilait une puce, émetteur et bombe nucléaire à charge quasi-inexistante (au XXème siècle ça aurait été une dose de cyanure dans la dent...), récolte d'une de leur ventes, s'il se fesait prendre, il n'aurait qu'a la déclencher...
C'était possible.

Ban suivait le résonnement de celui qu'il connaissait depuis des années. Une expression abattue apparut sur son visage. Il pencha la tête de coté et ouvrit un peu la bouce, l'air de dire "mais tu le condamnes si tu fais ça! il va se faire tuer en deux semaines, il a pas l'experience!". Le BB le foudroya du regard.

-Fallait pas lui dire ou on habitais.

Il s'avanca nonchallement vers Tao, et l'attrapa par le col en déviant et en évitant facilement les coups qu'il essayait de lui porter. Exaspéré par la bétise du jeunot qu'il avait pourtant prévenu, il lui envoya un direct sec dans le thorax. Le jeune garçon accusa rudement le coup en se pliant en deux, et le BB en profita pour le charger sur son épaule. C'était limite s'ils ne touchaient pas le plafond de la grotte. Il emmena le jeune garcon vers le fond de la grotte, sombre. La véhémence de Tao ne suffisait pas pour s'échapper des bras musclés du Brun. Il jeta un regard en arrière, vers Banae qui réalisait peu a peu qu'il avait fait une erreur de trop.

-Apporte moi la seringue.
Il continua sa route sous la terre. De son coté, Ban se levait avec lassitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 24 Fév - 13:36

Tao ne s'était pas défendu avec vigueur. C'était plus une façon d'exprimer qu'il n'était pas d'accord. Pas d'accord avec quoi ? Il était avide, en réalité. Il voulait en savoir plus sur ces types bizarres.

La seringue ?

Il voulait plus rien savoir, d'un coup ! C'était quoi, cette affaire ? Pourquoi une seringue ? Pourquoi lui ? Il dirait rien ! Rien du tout ! Même s'il en avait rien à foutre du BB, ça le fairait culpabiliser qu'il arrive des emmerdes à Ban à cause de lui. Mais le type aux cheuveux bicolores n'avait pas l'air très enclin à prendre sa défense. Merde. En fait, il était très mal tombé. Très très mal tombé...

Il asséna un crochet dans la mâchoire du BB qui le lâcha et lui écrasa la main. Il garda le pied dessus tout en se massant le menton. Tao lui mordit la cheville jusqu'au sang, la bouche remplit de toile de jean. Le BB releva la jambe un instant, les dents serrées et reposa violemment le pied par terre. Tao avait eu le temps de retirer sa main. Il amorça un coup de pied bien placé dans l'entrejambe du BB. Celui-ci lui attrappa la cheville et le fit tourner sur lui-même. Tao tomba à terre. Le BB lui posa le pied sur le visage et eut un sourire. Tao pivota rapidement et fit les planchettes japonaises au BB qui tomba à son tour. Le BB se releva rapidement et Tao le balaya. Il sauta pour l'éviter et retomba brutalement sur les chevilles du garçon, pieds plats. Tao poussa un hurlement qui couvrit le craquement sonore des os. Le BB souleva à nouveau le garçon et le chargea sur ses épaules. Les pas de Ban se rapprochaient.

Tao ne sentait plus ses chevilles. Elle étaient probablement brisées, vu l'impact du choc. Il pesait combien, ce type ? Et c'était quoi cette odeur ? Cet endroit ? Cette seringue ? Il s'était foutu dans un sacré pétrin... Il serra les dents. Il aurait voulu le mordre, ce bouffon en noir. Lui arracher des morceaux d'épaules à pleine bouche jusqu'à ce qu'il le laisse se barrer. Avec ses chevilles en charpie, ça semblait compromis. Plus qu'à assumer ses conneries à prier Dieu sait qui.

Il tapait dur, ce salaud.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 24 Fév - 16:09

Le jeune homme brun ne s'attendait pas à ce que le gamin ose se battre de nouveau après tout ce qu'il lui avait dit. nan mais il y croyait vraiment le jeunot ! Il le sentit se tortiller comme une anguille et ne réussit pas à le retenir entièrement. S'ensuivit donc la petite guerre qui fatigua énormément le BB. Mais qu'il arrête de gigoter ! C'était fini pour lui, qu'il se laisse faire ! Après quelques coups échangés -il devait bien admettre que le gamin se débrouillait quand même plutôt bien- il décida d'écourter le "problème". L'empécher de marcher ne lui fesait pas plus plaisir que ça, mais s'il n'y avait que ça qui le calmait...
Ses os n'étaient pas cassés -il serait trop longtemps inactif- mais bien entamés par la masse du Brun. Un cataplasme et ça sera éxpédié.

- Bon calme-toi, là. Sinon j'vais devoir y aller plus fort.

Il entra dans une pièce noire au palfond de taille normale comparé au couloir. Il sortit son Zippo d'une main et alluma une torche sur le mur à droite, juste après l'entrée. Par un système étrange de filin d'autres torches s'allumèrent toutes seules au fur et à mesure, situés sur tout les murs. La salle, d'une taille moyenne, s'éclairant totalement, bien que certains coins restant un peu sombre, le feu n'étant pas miraculeux non plus. Il y avait au centre un fauteuil avec des ceinturons implantés. Le Brun foutu Tao dedans d'un geste d'épaule, inatentif à la douleur que cemouvement pouvait infliger au jeune téméraire. Il boucla rapidement les lanières.

-Bien, maintenant, tu bouges plus, tu m'attends et tu la fermes.

Il eut un petit sourire sadique et déclara, se retournant dans l'entrée du couloir:

-Flippe pas trop.

Il rejoint Ban et lui prit la seringue qu'il avait préparé.

-Il en reste combien ? demanda t'il sans s'occuper du bicolore.

-C'était le dernier. Le premier on l'a filé à Anka.

-Ankarad...devrait apprendre le métier au petit Tao, dit il de sa même voix calme, mais qui sous-entend tellement de choses...

Il repartit vers la salle ou Tao devait bien flipper -du moins c'était ce qu'il pensait. Il rentra de la salle et s'approcha rapidement du ligoté. Il attrapa un tabouret vacant et s'assit dessus.

-Bon. Tu bouges pas, tu la fermes, tu m'écoutes. J'te fais ton topo. Ban t'a attiré ici comme un con parcequ'il est trop bête pour comprendre que quand on s'exile loin des villes c'est pas pour ramener du monde tout les soirs et faire un banquet. On peut pas savoir si tu vas te la fermer ou pas et on va pas prendre le risque: en gros t'est condamné a nous obéir au doigt et à l'oeil. Tu vas travailler pour nous pour gagner ta pitance, puisqu'on va être obligé de s'occuper de toi : malgré ton caractère insolent et insupportable de bétise, je suis pas un tueur. Compris ?

Il mit en évidence la seringue que Tao avait cependant du remarquer depuis bien longtemps, écoutant cependant attentivement le discours du Brun ténébreux, qui paraissait encore plus ténébreux avec l'éclairage à la torche.
-Ca, dit-il en levant la seringue à hauteur de leurs yeux, c'est ce qui va assurer notre sécurité. Avec ce qu'il y a dedans, je saurais où tu est, ce que tu dis et ce que tu fais...aucun moyen de laisser échapper des infos si tu te fais choper par la milice ou quelqu'autre. Si tu fais ça, la puce explose et ta tête avec avant que tu ait le temps de t'en rendre compte. Ca marche aussi bien si tu parles de travers, si tu l'écris, ou même si tu y penses trop fort. Nous vendre serait, un, débile, et deux, suicidaire pour toi, puisque tu n'arriverais de toute façon pas tes fins. Ne cherche pas à savoir comment ça marche mais je peux t'assurer que ça marche.

Il laissa passer un temps pour s'assurer que le gamin avait bien compris et qu'il avait bien compris l'importance de ce qu'il avait dit.

-Je vais t'insérer cette puce dans la nuque. T'as pas intéret a bouger, sinon tu meurs. Je suppose que tu préfères rester en vie par tout les moyens, non? Alors, pas un geste. Tu vas rien sentir. Si tu préfères plus de détails pour être sur de l'efficacité de cette petite puce, je te la place près des cervicales. Partie très fragile du cou...Enfin, je crois que tu as compris là ou je voulais en venir, pas besoin de continuer plus loin, n'est-ce-pas ?
Il s'approcha du tricolore, lui appuya la tête sans ménagement et lui dégagea la nuque de ses cheveux d'une main. Il effectua rapidement sa manoeuvre et retira la seringue d'un geste précis.

-Voila.

Le jeune homme brun n'avait pas menti en disant que ça ne lui ferait pas mal.
Du moins, pas PENDANT l'opération....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Sam 24 Fév - 16:30

Ca gargouillait dans sa nuque. Aucun doute, c'était purement psychologique. Mais ca gargouillait quand même. Il avait l'impression que ça bourdonnait dans sa tête. En entendant le voilà du BB, Tao plaqua brusquement sa tête contre le dossier du siège. Il écrasa un peu au passage les doigts du BB. Bien fait pour sa gueule.

"Plutôt crever que de t'obéir. Vous balancer, j'en ai pas l'intention. Votre trafic me passe au 36 au dessus. J'aurai été un camé, j'aurai voulu vous chourrer, ou vous acheter. J'aurai été un connard, je vous aurez vendu. Je suis juste un mec en fuite, qui porte la poisse à tout le monde et à lui le premier. Alors foutez-moi la paix. Votre truc, vous inquiètez pas, vous aurez pas besoin de le déclencher. Même là, je pense pas à vous. J'en ai rien à foutre. Et principalement de toi."

Il adressa un large sourire ironique au BB qui s'était placé face à lui.

"Et en ce qui concerne mon caractère, pauvre petite chose, j'aime autant te dire que t'es pas au bout de tes peines."

Le sourire de Tao s'élargit. Il cracha au visage du bad boy. Cassons le mythe. Le BB lui adressa un sourire méprisant. Il s'essuya du revers de la manche et asséna une giffle monumentale au garçon qui branla la tête sous le choc. Soudain, il fut prit d'une douleur fulgurante dans la nuque. il se mordit la langue, puis l'intérieur des joues pour s'empêcher de hurler. Du sang commençait à couler dans sa bouche. La douleur était insoutenable. Le sang coulait sur son menton. Ces types étaient des barges. Tout le visage de Tao se crispait dans une expression de souffrance inouïe. Les veines de ses tempes battaient au rythme accelleré de son coeur. Merde. Il continuait à baver du sang en étouffant ses cris. Il commença à s'agiter comme un dément. Arracher ce truc. Ces sangles de merde, ce produit de merde, ces types de merde. Il avait envie de tout déchiqueter. D'en faire de la charpie, et de vomir son sang dessus.

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 3:49

Le BB soupira et se passa la main entre les deux yeux. Il était increvable. Il regarda d'un air conscendant le chteutiot qui lui fesait face.

-Je t'avais prévenu, t'était vraiment obligé de faire n'importe quoi...

Reï s'approcha du jeune homme et regarda avec consternation l'expression de douleur qui courait sur son visage. Forcément ça fesait mal, mais alors si en plus il lui prenait la bonne idée de remuer la tête comme un jeune chiot écervelé juste après...Il fallait s'y attendre... Il le laissa encore un peu souffrir pour le plaisir puis lui placa un doigt sur la gorge et deux dans la nuque, près de la puce: il effectua une légère pression et Tao s'évanouit pour un temps qui lui semblait surement inconcevable, puisque la lumière du jour ne pénétrait pas dans la grotte; il ne s'était cependant pas passé plus d'un quart d'heure. Des voix retentissaient un peu plus loin.

Ban vit la "porte" se soulever et quelqu'un entra. Il salua le nouveau venu d'un grand sourire que l'autre lui rendit bien. La nouvelle personne, plutôt petite par rapport aux deux hommes qui étaient l'un près de l'autre, s'avança nonchalemment. Elle vint chécker (mouais enfin bon, tu visualises quoi ^^) Ban. Ses longues dreads brunes étaient relevées en queue de cheval/chignon mal fait sur sa nuque, tandis que de longues tresses grises et blanches descendaient de sa nuque sur ses épaules. Cette personne était habillée d'un marcel fin kaki foncé, ou plutôt couleur indéscriptible, informe et qui s'étendait jusqu'à sa chute de reins. Son pantalon n'était qu'un baggy énormément ample qui semblait trainer par terre depuis l'éternité. Il portait des bracelets diverses un peu partout sur ses bras et avait une paire de lunettes de snow très style sur son front, qui retenait quelques tresses.
Il adressa un sourire mutin au grand brun et lui fit le salut militaire.

-Ca va les mecs? Quoi de neuf ? Faut que j'aille faire une livraison mais je passais dans le coin , et j'avais besoin d'un petit remontant...

-Ca va. Les affaires ? C'est de nous la livraison j'éspère ? dit Reï avec un petit sourire.

Le nouveau venu étala ses dents blanches et rit.

-Mais bien suuur ! Je n'oserai pas vous faire faud-bond et travailler pour quelqu'un d'autre, tu le sais bien...Bon j'avoue, le free-lance c'est quand même mieux qu'avant, mais tu sais tellement bien me prendre...par les sentiments, finit elle en s'asseyant sur Ban, qui lui était assis sur une chaise. J'aurais besoin d'un peu de tout, en vrai. Surtout de la bleue, dit elle plus sérieusement.

-J'te file ça, mais oublie pas ton travail pour autant...Ban, tu peux lui en filer ? J'vais lui faire le topo sur le nouveau...

Le dreadé ouvrit de grands yeux et se lanca à la suite de Reï qui s'enfoncait dans le couloir.

-Oh oh, un nouveau ? C'est vrai ? Mais pourquoi ?

-Oh, doucement les questions, planche à pain ! Faudrait que tu lui aprenne les bases du métier, et surtout que tu le convainc de le faire...Ca me ferait chier d'avoir gaché une puce pour rien... J'ai autre chose a faire que m'occuper de lui, il m'a déja pris trop de temps...Si tu pouvais me rendre ce petit service...

Ils entrèrent dans la salle ou Tao se tenait, réveillé.

-Bah ça va il a l'air mignon ton môme ! dit elle en souriant. Elle sortit une indus' d'une des poches de son petit sac blanc en bandoulière et s'assit sur le tabouret anciennement occupé par Reï, qui lui offrit la flamme de son Zippo alors qu'elle allait sortir son briquet centenaire.

-T'emballes pas il à ton age. Hep le môme, ça s'est Ankarad, qui va te filer les bases, ou te filer des beignes si tu rechignes encore...(ce qui semblait assez comique en raison de la carrure moineau d'Anka...).

-Un Zippo ! A ce point ! Allez a plus, Reï. va bosser tranquille, j'prendrais mon dû avec Ban, il est plus doux que toi...

Le brun ténébreux eut un petit rire et s'avanca vers le couloir. Avant de partir il se retourna et dit en direction de Tao:

-Au fait t'y trompes pas, c'est une fille !

"Mais quelle planche a pain" rit il doucement en repartant.

-Enfoiré ! lui lança la-dite planche a pain, amicalement au demeurant.

Elle se retourna vers Tao, le visage soudain beaucoup plus sérieux voir vaguement hautain et désintéréssé, et lui souffla un long nuage de fumée dans le visage.

-Bon. Tu décides de faire quoi, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 4:10

Tao venait de se réveiller. Tout s'enchaînait trop vite. Merde. Un nouveau camé. Et gnagna. Conseils, beignes... Il pinait plus rien à l'affaire.

L'odeur de clope était ignoble. La fumée piquait ses yeux et fleurait si fort qu'elle faisait ressortir les odeurs de la pièce. Charbon, tabac froid. Et un certain nombre d'autres odeurs inconnus dont le jeune homme n'était pas sûr d'avoir envie de découvrir l'origine.

"Et bien très chère, on va dire que j'optes pour les beignes, histoire de rigoler. C'est pas que ça me démange depuis un petit moment que je fréquente ton pote et que j'ai besoin de me passer les nerfs, mais pas loin."

Il adressa un sourire chafouin à la jeune fille (?).

"Mais bon, par égard pour la morale, commence par me détacher. Je profiterai mieux."

Son sourire s'élargit. Il hésitait encore un petit peu, à propos de cette fille. Pas sur son sexe (quoique), non. C'était niveau caractère qu'elle avait l'air du genre contradictoire.
Le jeune homme retrouva une expression sérieuse, mais son ton restait extrêmement sarcastique.

"Et avant de me donner des conseils, on pourrait peut-être me dire ce que je fous ici non ? Ou alors c'est trop demander... Au fait, petite question, comme ça : il t'as foutu un truc dans le nuque aussi, le grand excité, ou c'est juste parce qu'il m'aime pas ?"

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 4:52

Planche à pain le regardait avec attention. Ben ça allait être marrand dite donc. S'il était aussi en opposition avec tout et n'importe quoi...

-Ca c'est sur il t'aime pas. Mais j'ai aussi récolté la puce, dit elle en tournant sur elle même et en relevant ses tresses. Quoique en fait je sais pas pourquoi je te montre ça se voit pas à l'oeil nu.

Elle revint a sa position de départ et retira consciencieuseument une latte avec silence.

-Tu est là parce que tu est venu, c'est aussi simple que ça. Après je sais pas comment t'as fait. Moi j'était dans la merde, -c'était du temps ou ils avaient encore leurs quartiers en ville- et je leur ait demandé de l'aide. Fais pas semblant de pas savoir pourquoi t'est là. Après, attaché, je peux comprendre que ça puisse te surprendre...C'est pas sa faute si Reï a des tendances maso...Si tu les partages il t'aimera surement beaucoup plus; finit elle avec un petit sourire bourré de sous-entendus.

Elle se leva et s'approcha du jeune homme. Elle passa doucement ses mains sur les lanières, suivants les courbes du bras de Tao.

-Oui, c'est vrai que te détacher serait beaucoup plus logique et plus simple pour nous deux...Mais tu rois vraiment que tu pourrais t'enfuir aussi facilement? Tu devrais accepter l'offre de Reï. C'est peut être un boulot un peu dangereux mais une fois que tu sais comment faire ça passe tout seul. Et puis j'ai ration gratuite, moi, maintenant. C'est vachement pratique. Et puis tu verras, on s'amuse bien...A quatre c'est encore mieux que trois...

Elle tendit sa clope a quelques millimètres des lèvres du jeune homme.

-Tiens. Tu devrais essayer de fumer ou fumer plus, ça détend vachement. Et puis, imagine que c'est comme un baiser indirect...sourit elle avec un regard chafouin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 16:45

"Je suis pas adepte des baisers indirect. Je préfère la franchise." déclara Tao d'un air mutin. En un éclair, il colla ses lèvres sur celle de la jeune fille.

Il recula, un sourire évocateur dessiné sur ses lèvres fines.

"Au fait, tant qu'on en est à se présenter, ma jolie, tu pourrai peut-être m'expliquer le pourquoi du comment je suis là... Parce que bon, on me parle de boulot, mais je suis pas trop adepte."

Il eut un sourire chafouin et plissa les yeux comme un renard. D'un geste souple, il attrappa la cigarette des doigts d'Anka et la porta à sa bouche. Quelles sangles nazes... Rei et Ban avaient des allures d'amateurs. Sauf pour cette histoire de puce. Ca, ça puait.
Tout puait, ici.

"Au fait... Tu as meilleur goût en baiser direct."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 17:02

Anka, surprise par le baiser inpromptu de Tao, ouvrit de grands yeux. Elle ne recula pas pour se dégager, trop prise par la surprise (haha).
Elle eut un instant de flottement puis sourit.

-T'embrasse pas si mal pour le môme que t'est, dit elle sarcastiquement.

Elle regarda les sangles avec une moue interrogative. Elle les avaient pas détachées sans se rendre compte, quand même, non ? Ou alors, le fauteuil était vraiment pourri... Elle se rassit sur son tabouret -c'est a dire a une distance raisonnable du jeune homme- et le regarda quelques instants.

-Ton boulot...sera comme le mien. On te file des provisions et tu les amènes en ville. Faut contacter rapidement les acheteurs si ils sont commandés ou les trouver, tu leurs vends la marchandise, et tu te ramènes ici avec le pactole. Les risques c'est qui faut pas se faire dénoncer par une bande rivale qui sera ravie d'éliminer les gros concurrents pour mieux survivre, même si en général le milieu et à peu près fair-play, ou par les milices qui patrouillent toujours dans les mauvais endroits, c'est à dire là où on a besoin d'aller. Si tu te fais choper, faut pas dire un mot ni écrire une lettre. Quand t'est dans la merde, faut voir si tu penses pouvoir t'en tirer ou pas, si tu restes en vie ou si t'abrèges...

Elle le regarda encore un instant silencieusement en tirant une latte. Elle s'approcha de lui, oubliant qu'il avait maintenant une main libre puisqu'elle était sagement contre l'accoudoir, et se placa dans son dos; elle lui passa la main dans les cheveux en les frictionnants comme on fait à un gamin.

-Quoique avec ces couleurs, tu risques de te faire faire ficher rapidement, ça serait un peu dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   Dim 25 Fév - 17:55

Malgré sa main libre, Tao ne chassa pas la main d'Anka de ses cheveux. C'était agréable.
Et pour les couleurs, il était fiché depuis longtemps. Un habitué des compets, éternel second. Dans le genre discret, c'était pas la meilleure option.
...

"En ce qui concerne le baiser, je suis près à recommencer autant de fois que tu veux..." lança t-il d'un ton amusé.

"Par contre, ton job, je le sens pas. J'imagines qu'en gros, je deale. Et ça me botte qu'à moitié, tu vois. Quoi qu'on fasse plus tentant que de se faire exploser la nuque à distance..."

Il eut un large sourire séducteur.

"Du coup, je suis prêt à t'embrasser à nouveau -et plus si affinité- si t'intercède pour moi auprès de Laurel et Hardy."

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nigeashi Yukitou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nigeashi Yukitou
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Les frontières de la ville :: Frontière Nord-
Sauter vers: