Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le Traqueur

Aller en bas 
AuteurMessage
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: le Traqueur   Mar 5 Sep - 20:43

[NPC]

Grek courait le nez en l'air avec une incroyable vélocité depuis plus de dix minutes.

"Hin hin hin ! Le Tigre, pour un tueur discret tu sèmes ton odeur bien abondemment !"

L'eraser avait manifestement couru sur les toits depuis le quartier pourri où se trouvait maintenant le chasseur de primes. Depuis le toit de cette église pour être précis. Alors qu'il s'apprêtait à bondir sur le toit pour entrer dans l'église, histoire de voir si elle ne contenait pas des indices (ou éventuellement des victimes), un alcoolique, vautré sur le trottoir d'en face le héla.

"Hé ducon ! T'as un trou dans ton futal pourri !"

Grek tourna vers lui son regard cruel, coupant court au rire sarcastique du gros ivrogne. En moins d'une seconde, un flingue eut jailli du poignet du chasseur de primes et la jambe du clochard fut criblée de balles.

"Toi aussi bouffon."

Avec un ricanement, Grek lança un grappin avec son bacelet qui se ficha dans le fronton de l'église, tout près du toit. Il enroula le cable et le décrocha à mi-hauteur, amorçant un salto exceptionnel. Il se réceptionna souplement sur le toit de la chapelle avec un ricanement. Il s'avança vers le trou dans la toiture. Fallait vraiment que ce foutu eraser soit maigre pour passer par là. En tout cas lui il pouvait pas. Il fit sortir une imposante masse à deux mains de ses poignets et fracassa le toit de l'église. Il remplaça son arme par deux flingues pendant sa chute.
Le chasseur de primes eut rapidement ligotté tous les gamins qui se trouvaient dans l'église. Au début il pensait les trucider allègrement et les faires mourir dans d'atroces souffrances. Une idée certes fort séduisante, mais pas des plus judicieuses vu que ces gamins feraient sûrement revenir le tigre, et que la prime avait tout de même un petit quelque chose d'allèchant. Il sortit son portable tout en gardant son flingue braqué sur la chinoise avec un grand couteau plein de sang.

"Nexus ? Grek. Tu as pu le localiser ?"
"Porte Nord. Il va bientôt essayer de passer."
"Choppe-le et dis lui que quelques gamins qu'il a laissé traîner derrière lui dans un église, et que si il se pointe pas genre très vite ils vont connaître une mort des plus désagréable, impliquant une quantité de sang assez significative."

Le chasseur de primes tourna son regard fou vers les jeunes gens attachés et baillonnés en faisant crisser ses lames.

"Alors les gosses ? Vous avez peur ?"

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: in da face   Mar 5 Sep - 21:00

Shinga bondit littéralement à travers la porte, en tirant à travers la poussière qui ne le gênait nullement pour délivrer des tirs affreusement meurtriers et précis. L'autre se débrouillait aussi très bien. Il possédait un des rares modèles expérimentaux de générateurs d'armes en bracelets et il s'en servait avec beaucoup de dextérité. Qui plus est ses capacités physiques étaient équivalentes à celles du Tigre.
Les deux adversaires s'affrontaient sans pitié en bondissant de murs en murs et en vidant chargeurs sur chargeurs. La grosse différence entre les deux était que le chasseur de primes disposait de munitions infinies, et que le Tigre devait veiller à ce qu'aucun des jeunes gens n'écope d'une balle perdue. Il devait trouver un moyen.
Il se rapprocha, lentement mais sûrement de l'autre, sans en avoir vraiment l'air, en se félicitant d'avoir cahé sa véritable vitesse de pointe depuis le début du combat. En moins d'une seconde son poing s'enfonça dans dans le plexus du chasseur de primes. Vu la vitesse avec laquelle il avait franchi ces cinq mètres, le coup ffut surpuissant, et le type fut catapulté à l'autre bout de l'église, avant de passer à travers le mur qui s'écroula sur sa jambe.
Shinga s'accorda trente secondes pour reprendre son souffle et se mit à détacher les gamins.
"Je crois qu'il serait plus prudent pour vous de quitter la ville, et peut-être même le Japon, avec moi."

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 36
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: le Traqueur   Ven 8 Sep - 19:47

C'était bien beau que le tigre soit partie mais cela n'avait arrangé la situation. Maintenant il était clair qu'elle n'était pas tombé au bout endroit au bon moment. C'était chacun pour ça peau dans ce monde et même les fous croyaient de mourir.

Mais ils n'était pas seul, pas cette fois en tout cas. Face à ces tueurs sans scrupule, ni sentiments, elle n'avait pas vraiment eu peur. Pas de peur car le destin était tout tracé, pas d'espoirs donc pas de larmes, pas de ressentiments. La seule chose présente était cette certitude bien encrait au fond du coeur et de l'esprit. Il y avait la vie, puis la mort. Chacun y succomber et chacun pouvait y faire succomber.

Comment pouvait elle juger cet homme? Ce n'était pas un monstre, et s'il tuer, ils devait sûrement avoir ses raisons. Et elle les connaissaient, c'était limpide. Son visage restait de marbre et son regard ni froid, ni chaleureux. Elle fixait le tueur, sans expression particulière, elle ne le haïssait point même pour ceux qu'il était, ni pour ceux qu'il avait sûrement déjà fait.

Mais voila que l'espoir perdura cependant, un espoir de vivre encore. Malgré les horreurs que pouvait amener un monde cruel. Ces à cet instant que celui qui apportait les ennuis vint essayer de les défaires. Elle reporta son regard sur lui, puis sur le bref combat. Pourquoi était il revenue? Sauver des gens n'était dans les habitudes de chacun.

Quand elle fut détaché, elle se releva prestement. Elle regarda le Tigre avec une certaine surprise, son visage était cependant toujours inexpressif. Elle espérait ne jamais le revoir, et bien c'était râpé, pourtant tout au fond et bien qu'elle n'en eu pas conscience, elle n'était néanmoins mécontente.

" Partir? Et pour aller où? Vous êtes un des leurs, ne l'oublier pas. Pour ma par je reste ici, au moins jusqu'à ce que j'ai de l'argent en poche."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Atsushi prend les choses en main !!! ^^   Ven 8 Sep - 20:53

Atsushi était un garçon plutôt tolérant, malgré son caractère fort et plus encleint à s'enflammer vite. Mais s'il y avait bien une chose, parmi tous les méfaits de la planète qu'il était incapable de supporter, c'était bien d'être réveillé en plein sommeil. A fortiori si le réveil matin est armé de générateurs d'armes en bracelets et possède une carrure semblable à celle des statues de marbre de dieux grecs. Et d'autant plus si l'individu en question se montre agressif.

Mais étrangement, il avait l'impression diffuse que ce qui faisait grossir cette boule dans son estomac (outre la pression de l'énorme corde) c'était que le Tigre venait le détacher. Il trouvait ça horriblement humiliant, d'autant plus qu'il avait appris avec son maitre à gigoter de manière à faire glisser les cordes et désserrer leur étreinte. Toujours est-il que le jeune garçon se laissa détacher sans rien dire, gromellant à peine, probablement la fatigue du matin...

Mais encore plus étrange était que le garçon adhérait (pour la première fois) à l'idée de l'eraser. Vraisemblablement, la fuite était préférable. Le type semblait branché "renforts-forts" et ceci ne devraient plus tarder à arriver. Atsushi réentendit le timbre grinçant du dénommé Grek prononcé ce simple nom qui en disait déjà long sur l'individu. "Nexus". Il frissona et se débarrassa des derniers restes de cordes avant de détacher Kyôko.

"Bon, d'accord, j'adhère. déclara t-il au Tigre d'un ton révusé. Mais tu veux qu'on aille où ? Moi, je suggérerai le marché, dans un premier temps. On pourrait ainsi choper quelques trucs à bouffer et de quoi transporter tout ça chez Noeru pis on peut se casser soit vers le Nord, soit vers l'Est... Pour ça on improvisera. Attendez moi là et chopez le strict nécessaire."

Il leva le pouce vers le Tigre qui pour une fois, fut surpris d'un tel applomb en une telle situation.
En réalité le jeune homme n'avait pas quitté son esprit retors et machiavélique. La Grande Muraille de Chine. Enfin, il savait. Il allait la voir. Traverser l'océan ne lui faisait pas peur, joindre Kumai-Seta non plus, avec un tel garde du corps. Et il irait traverser la Chine en snowboard, main dans la main...

Atsushi secoua la tête et attrappa son snow. Il partit en courant, frappant au passage la tempe d'un Grekgravement inconscient, légitime vengeance pour s'être fait anormalement réveillé à l'aube (11h48). Il sauta sur sa planche et dévala la rue en pente ui menait au marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Kyôko
Medium Density Fiberboard
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 27
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: le Traqueur   Ven 8 Sep - 22:28

Quand Atsushi la détacha , Kyôko se réveilla. Tout c'était passé étrangement vite depuis qu'elle était rentrée ...
Elle vit deux visages inconnus pour elle .

*Je les ai jamais vu...Je me demande ce qu'ils peuvent bien faire ici , et qui ils sont... Ca serait bien s'il restait un peu avec nous...on pourrait bien s'amuser*

Elle se leva avec beaucoup de difficulté et alla voir les deux étrangers et commença à leur parler. Elle avait le contact facile même avec les personnes qu'elle ne connaissait pas. Elle se dirigea vers le Tigre , qui l'intrigait énormément. Il était presque deux fois plus grand qu’elle ce qu’il l’obligeait a regarder en l’air a en avoir mal au coup . Elle lui demanda qui il était et pourquoi il était pas et depuis quand…et il lui dit la même chose (peut-etre pas au mot prés) qu’à Atsu

Puis elle se dirigea vers la très belle chinoise et avait un peut plus de mal a l’aborder (elle en était plutôt étonné puisqu’elle rentrait facilement en contact avec les autres personnes )
Du coup elle resta la , plantée comme un piquet devant la jeune fille, ne sachant que faire….


(bon je suis vraiment désolée de mettre un post aussi court , mais j'suis pas dans de bonnes conditions pour mettre un truc a peu prés bon , je promet de faire de mon mieux pour mon prochain post ^^)


Edit de Atsushi : T'inquiète pas, c'est pas un drame. Même moi (enfin non, pas moi bien sûr mais c'est pour faire proche du peuple ^^) mon premier post était pas top... Ca viendra. Seul petit bémol, techniquement tu devrai avoir déjà vu le Tigre. Pas forcément Bing Xue puisqu'elle était dehors, mais tu es sensée avoir vu le Tigre. Bon c'est pas dramatique. De toute façon maintenant, ça devrait avancer mieux. Je demanderai peut-être à Cheb de jouer Lu en NPC si personne ne le reprend vite... Je garderai Kiba.
Voilà, bon jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: PETITE NOTE A L'ATTENTION DES PLAYERS DU TOPIC   Sam 9 Sep - 16:15

Je signale aux players de ce topic que le Tigre vient de partir... Pas du forum, mais dans l'histoire. Il se trouve qu'il est en train de sauver Atsushi dans le centre malfamé de Tokyo... Hum... Je vous envoi donc au post "Nexus' Death" pour de plus amples informations. Bref.

Toujours est-il qu'il a oublié de vous prévenir, mais il ne faut plus entrer en interaction avec lui jusqu'à notre retour à tous les deux... Merci !



Hey, c'est le post 100 ! Sabrons le champagne chers amis !!!


Dernière édition par le Sam 9 Sep - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Kiba
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au milieu des enfants et des histoires
Classe sociale : Miséreux par choix
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: le Traqueur   Sam 9 Sep - 16:30

[Riche idée : pas besoin de créer un double compte pour Kiba, mais je vais récupérer ce compte en attendant que quelqu'un le loue... Du coup, voilà, Ki-kun !]


Kiba frictionna ses poignets en regardant le Tigre courir par l'ouverture béante qu'avait provoqué la chute du chasseur de prime.
Et voilà. En un jour et demi, le Tigre les avaient tous mis en danger puis tous sauver, et ce plusieurs fois de suite... Plutôt étrange ce type qui bondissait partout comme un félin, qui sauvait les gens aussi vite qu'il les mettait en danger, qui tuait de sang-froid et qui buvait du thé le petit doigt en l'air.

Le jeune homme s'avança vers les autres, tournés vers le trou du mur, ou plutôt vers l'endroit où il y encore quelques secondes, on pouvait voir un type roux aux mèches noires, en chemise déchirée, sauter et courir le long d'un mur pour bondir de toits en toits.

Kiba sourit. Plutôt étrange mais on ne peut plus intéressant.

"Atsushi a encore fait des siennes, c'est ça ?" demanda t-il à l'adresse de Kyôko, Cheb, Lu et Bing Xue.

Il se lâcha enfin les poignets et soupira.

"Enfin... Rien de grave j'espère. Entre son nez castame, sa blessure au dos, sa maladresse et sa malchance, on peut en attendre. Normalement, au Marché, il est sur son terrain."

Kiba fit volte-face et attrappa un sac-bourse dans lequel il empila un peu de matériel type cuisine (broches, allume-feu, couteaux, plaque de métal cabossée faisant office de poêlle). Il referma le lien coulissant et posa le sac près de l'ouverture, aux pieds de Kyôko. Il attrappa tous les snow et les posa contre un reste de colonne à côté de Lu et se replanta face au trou, guettant l'arrivée des deux "meilleurs ennemis".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bing Xue Jing
Bonhomme de neige
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 36
Localisation : quelque par entre l'envie et la terreur
Classe sociale : Vagabond (miséreux)
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: le Traqueur   Sam 9 Sep - 17:25

Elle regardait les jeunes gens avec une certaine incompréhension. Étaient ils tous fous ici? Ne voyait t-il donc pas que c'était dangereux? Il souriait encore, comme si de rien n'était. Mais ce n'était pas rien, vraiment pas rien. Même si c'était des personnes que l'on aurait put qualifier de mauvaise, avait ton le droit de les tuer comme cela. Pour sauver des gens?

Le tigre, il était bien loin de ce qu'elle avait put imaginer. Il était l'un des leurs, mais pourtant il ne le voulait pas, et il lutté contre. Elle était un assassin, et même si elle en souffrait, elle ne le niait pas. Elle regrettait amèrement, même pour ça vie. Elle se sentait encore recouverte de ce sang.

Elle en avait assez de cet endroit, ce n'était pas pour elle. Les gens étaient bien trop différent de ce qu'elle avait connu. La seule chose qui ne changeait pas, c'était qu'il y avait des tueurs, des vrai, même s'il mourrait les un après les autres. Sans dire un mot, elle se dirigea vers ses affaires, et les rangeât sans bruit dans son sac de voyage.

Elle ferma le sac, se leva est prenant le sac, puis sa veste, elle traversa l'église et sortie. Elle se sentie soudain soulagé, elle retrouverait un vie plus normale. Elle descendis les marches et prit la première rue qui lui tendait les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eighteencentury.aceboard.fr/
Kiba
Petit bonhomme de chemin
avatar

Nombre de messages : 4
Localisation : Au milieu des enfants et des histoires
Classe sociale : Miséreux par choix
Date d'inscription : 09/07/2006

MessageSujet: Re: le Traqueur   Sam 9 Sep - 21:54

Kiba, accoudé à une balustrade éclatée, regardait Bing Xue depuis quelques miutes. Elle semblait tourmentée. Il l'avait assez observé la veille pour savoir ce qui pouvait la gêner. Cette facilité à donner la mort, ce plasma de violence qui émanait du Tigre, de Grek et de la ville en général. Guerre. Ou plutôt absence de paix.

Il la fixait d'un regard discret, doux, beaucoup moins insistant que celui de la veille. Il la couvait. Il regardait ses fines mains boucler son sac. Il regardait ses fines jambes l'emporter loin d'eux.

Le jeune homme sourit.

La jeune fille avait pris une décision un peu floue, tout le monde sachant maintenant qu'elle était complice. Mais surtout, la jeune fille avait pris une décision on ne peut plus claire. Celle de demander au Tigre d'aller la chercher.

Le sourire de Kiba s'étira un peu plus, lui donnant presque un air aussi frustrant que Lu. Vraisemblablement, ême la jeune chinoise n'avait pas compris ce qui était pourtant claire comme de l'eau de roche. Elle était attirée, ou plutôt fascinée, par l'assurance du Tigre, séduite par sa puissance comme le papillon de nuit par la lanterne du navire.

Bing Xue quitta l'église et descendit la rue. Kiba savait pertinement que Atsushi râlerait. Si le Tigre ne prennait pas la décision d'aller la chercher (prétextant probablement la défense de ceux qu'il mettait dans la mouise, inconscient lui aussi de l'alchimie subtile que Kiba saisissait), Atsushi irait. C'était à peu près certain. Non pas nécessairement qu'elle lui ai tapé dans l'oeil, mais il refuserai de l'abandonner, il avait trop vu de gens mourir. Trop de gens à qui il tenait, de près ou de loin.

Kiba ne prêta pas attention aux regards accusateurs de ses camarades, qui vraisemblablement posaient tous la même question :

"Pourquoi ne vas-tu pas la chercher ?"

Mais lui, il avait compris. Dans sa délicate stoïcité et son regard aiguisé, il avait vu la couleur de la vapeur humaine qui émanait de Bing Xue et Shin. Et les deux se mariaient parfaitement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Tiens, tu joues les agences matrimoniales?   Dim 10 Sep - 17:45

Peur? Bien sur qu'elle avait peur!
Qui serait le premier crétin a ne pas avoir peur alors qu'on venait de le réveiller, de le ligoter avant qu'il ait eut le temps de comprendre ce qui se passait, et qu'on lui collait un flingue sous le nez? Alors oui, Cheb avait peur.
Mais ligoté et bailloné, on évite de montrer qu'on a peur a celui qui, en face de vous, se réjouit de voir se sentiment s'inscrire peu a peu sur votre visage. Elle détailla rapidement la personne qui se trouvait devant elle. Un mec; apparement baraqué, le sourire aux lèvres.

*Crétins!*

Il était bien étrange, alors que depuis un an et demi ils vivaient bien tranquillement, que d'un jour a l'autre des tueurs débarquent chez eux, a fortiori par le plafond. Alors, en toute logique, c'était la faute du tigre.

Non non, il ne voulait tuer personne, mais c'était mieux qu'il reste ici pour se cacher. C'ets pour ca que, dès le matin, il n'était plus la et que a sa place se trouvait gentiment un autre tueur qui, lui, étrangement, ne semblait pas a voir des idées très pacifiques.
Bref, le Tigre les avait bel et bien foutu dans la merde. Et venir les sauver n'allait pas éponger sa dette. déja que la vie, c'était pas très drole en temps normal, et que ils étaient déja dans la mouise, si on venaient leurs en rajouter une couche...

Elle ne dit point mot lorsque Lu la délivra (*'tain, mais c'est pas drole, pourquoi y sourit, cet imbécile!*)) et se frotta les poignets avec mauvaise humeur. Ah oui, se tirer du Japon, quelle bonne idée! Qui avait une carte? Qui avaitde l'argent? Parceque voler, c'était bien, mais pour se payer une embarquation, vas y le travail! Et c'était pas vraiment la chose la plus facile a subtiliser...

Mais elle n'avait qu'eux, et elle était bien obligée de suivre le mouvement. Sans dire un mot a personne, tout juste un regard a Kyôko (et autre tout-a-c'est-de-ta-faute a atsushi) elle atrappa tout ce qui pouvait être utile, pour le fourrer ensuite dans son sac à dos. Tissu, nourriture en boite, écrou, vis...
Elle vit bien que la chinoise se tirait, mais ne dit rien (Devenir muette semblait être le trip de la journée...). Elle avait la chance comme le malheur de ne pas avoir d'attache, et elle n'était pas la pour retenir les personnes qu'elle ne connaissait pas.

Elle s'assis près de Lu, donc près des snows, et posant la main sur sa planche, dis d'une voixcoléreuse controlée:

-Bon, et maintenant, on fait quoi?

Il fallait bien ttendre le retour des deux hommes...

...
...

Pardon, d'un ridicule tigrounet et d'un incapable alcoolo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Traqueur   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Traqueur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: Partie RPG :: Le Japon :: Tokyo-Centre :: L'église désaffectée-
Sauter vers: