Chroniques de la neige et du sang
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chebaï Raïen

Aller en bas 
AuteurMessage
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Chebaï Raïen   Jeu 31 Aoû - 2:41

Nom : Raïen
Prénom : Chebaï
Surnom(s) : A voir…
Age : 17 ans et des poussières.
Classe sociale : orpheline des hauts-fonds -miséreuse-

Historique :

Les parents de Chebaï, chercheurs en biotechnologie, appartenaient a un groupe de résistance qui visait a détruire le gouvernement pour mettre en place une véritable démocratie, avec comme point de départ une énérgie alternative a l'énergie nucléaire, qui menace toujours la planète. Souvent retirés dans une maison loin de la ville et de toute activité humaine, ils se concentrèrent sur leur recherches, ne retournant qu'occassionellement a Tokyo.
Cheb vécu pendant environ huit ans avec ses parents. Pour les raisons sus-dites, elle n'eut pas de vie sociale très remplie, a part les membres de l'orgnisation qu'elle voyait lorsqu'elle accompagnait ses parents a Tokyo et les quelques autres morveux comme elle qu'elle rencontrait la-bas. Elle n'a donc jamais été experte en relation sociale, même si cela ne se voyait pas a cet âge la. Elle était cependant une petite fille enjouée qui fesait la fiérté de ses parents. Rapidement experte en Ikebana, ses jeux préférés étaient ceux de toutes les petites filles choyées de son age: jouer dans les chmps ennigés où les fleurs persistantes florissaient, tout en trainant une peluche (pour ceux que les détails intéressent, c'étaient bien un ours) d'une main.

Cependant, elle revint un jour d'un après-midi passée seule dansun des champs envirronnant, et décida de passer par la grange pour rentrer dans la maison.
Ses parents, pendus au plafonds. Membres raidis, une balle dans chaque coeurs, carotides tranchées, bouches ouvertes et langue pendantes, ils regardaient de leurs yeux désormais vides de toutes vie mais toujours empreinds d'effroi leur fille.

Elle lacha son ours en peluche et ne le reprit jamais.

Quelques membres du groupe de résistance devaient passer dans la semaine pour discuter de l'avancement de leurs recherches et des dernières actualités. ils trouvèrent Chebaï frigorifiée, assise dans la neige, occupée onstruire de minis-bonshommes de neige, sans expression dans le regard. Quand on lui demanda ou étaient ses parents, elle désigna d'un doigt la grange. Ils découvrrent avec horreur les cadavres gelés et le laboratoire secret du sous-sol détruit. ils remirent rapidement de l'ordre dans la maison et enterrèrent les deux corps dans le jardin. A force de poser des questions a l'enfant, il purent déduire qu'elle n'était pa la au moment du meurtre de ses parents et qu'elle n'avait pas quitté la ou elle se trouvait ni mangé depuis plusieurs jours.
Il fut décidé qu'elle irait vivre chez un autre couple fesant lui aussi parti de l'organisation; elle n'opposa aucune réistance.

Elle vécut jusqu'a ses douze ans vec ceux qui étaient maintenant ses tuteurs, et leur fils, de deux ans son cadet. Elle en sortit de son état léthargique, a moitié muet et post-traumatique qu'avec le temps et son nouveau compagnon de jeux. attardé mental, elle s'occupat de lui avec patience quand ses parents travaillaient, et l'affection qu'il lui rendait en retour cicatrisa peu a peu sa blessure (tiens, on part vers le mélo). Elle ne noua de lien qu'avec lui, et même proche de ses tuteurs, elle ne leur parlait pas beaucoup. Le dehors lui était indifférent et elle ne s'intéressait pas au monde et a ses habitants.
Espérant que le sport pourrait aider le jeune attardé, ses parents lui offrirent un snowboard, sport poupulaire, et firent de même avec Chebaï (qu'ils aimaient quand même, même si ce n'était pas leur fille).
Chebaï à dix ans, et Timi à huit ans (puisque tel était le nom du garçon) ils commencèrent à apprendre ce sport si dur a maitriser parfaitement mais si ennivrant. Aucun des deux n'avait de don ni de capacitées particulières, mais ils travaillèrent tous deux régulièrement jusqu'a atteindre un assez bon niveau.
Vers les dix ans de Timi (vous êtes surement assez bon en maths pour calculer quel age avit Cheb a ce moment la), ses parents (Elezabeth et Myriam, le dernier étant le mec) leurs annoncèrent que pour des raisons de sécurité (qu'ils gardèrent évidemment secrètes) ils devaient se rendre a PeraTara/l'autre bout du Japon. Ne pouvant emmener cheb pour des raisons elles aussi obscures, ils lui trouvèrent un travail stble chez un mrchand de fruits et légumes en tout genres, nottement censé la loger. Comme cadeau, signe d'affection et de regrets, ils lui offrirent un nouveau snowboard, plus a sa taille et, surtout, plus neuf (le premier s'étant bien amoché au rythme de son apprentissage) qui allait aussi lui servir pour le travail. Les lunes et les nuges dessinés sur l'envers sont le fruit de l'esprit artistique de Timi (d'ailleurs, c'est aussi pour ça qu'ils sont aussi mal dessinés).
Abandonnée deux fois, renfermée sur elle-même et absolument nulle en relation sociale autant qu'en connaissance des lois de la rue qui la dépassaient, elle commenca a travailler. Elle acheminait les provisions d'endroits a un autre grace a ses bras et a son snow, disposait les cargaisons sur l'étalage...
Elle était logée dans un minuscule réduit du petit appartement ou vivait l'homme, d'age mur, sec mais correct, parfois presque bon. Cependant, au fil du temps, les affaires chutant brusquement, le vieil homme du déménager et lui demanda de se trouver un squatt, ne pouvnt plus l'héberger. Elle se retrouv finalement sans toit, puis sans travail. Elle apprit avec encore plus d'implication les lois de survie de la rue, puis celle des bas-fonds, quelle fut obligée de gagner.
L'union fait la force, mais Cheb étant plus que peu sociale, elle n'eut pas le loisir d'éxpérimenter cette phrase. Elle trouva prfois un squatt à habiter, se bagarra souvent, continua encore et toujours a chercher. Ses quelques sous amassés en travaillant disparurent bien vite, que ce soit pour la nourriture ou par des mains chapardeuses. Elle dut se résoudre a voler, comme presque tout les miséreux, pour survivre, ne connaissant pas les bons filons comme la décharge ou la quête/l'aumône chez les nobles. N'étant pas voleuse dans l'âme, elle dut s'essayer a plusieurs fois avant de réussir a voler correctement quelque chose, se fit prendre souvent sur le fait; son dos en témoigne encore. elle ne dut souvent son salut qu' son snow. Elle s'asseyait de temps en temps pour observer d'autres enfants plus doués qu'elle ou tout simplement plus entrainés, essayant ainsi d'améliorer sa technique.

Elle prit conscience peu a peu de l'importance du snowboard ou de tout objet de glisse dans la vie, elle qui n'y voyait qu'un sport amusant. Apprenant que certaines compétitions payaient les gagnants, elle travailla énormément, regardant souvent les autres faire, les recopiants (et se fracassant souvent aussi^^). Elle atteind ainsi rapidement un très bon niveau qui permit de grimper l'échelle des compétitions. C'est peu après qu'elle rencontra Kyôko.

Un jour, elle se demanda combien de personnes avaient volés de la nourriture sous son nez, se foutnt de sa gueule et de son inattention.

Caractère:

Physique: Cheveux longs, pas vraiment de coiffure (style je-me-suis-pas-coupé-les-cheveux-depuis-une-éternité) qui lui arrivent au bas du dos. Gris clair avec des méches noires. Yeux entre le marron et le gris foncé. Plutôt grande. Assez musclée, mais cache ses quelques formes sous des tee-shirt amples (et pou-ssié-reux). Visage renfermé et volontaire.

Snowboard: En bon état. Le fond de couleur indéfinissable (bleu, gris, blanc...) avec des signes a chaque éxtrémité supérieure (si on a un bon esprit, ils peuvent être comparés au signe 8+ et 8-, les "infinis" négatif et positif). Le dessous présente deux lunes stylées bleues foncées et quelques nuages.

Signe(s) particulier()s: Sa couleur de cheveux est le résultat de son traumatisme (et non d'un trip passager au white spirit). Elle fait fréquemment des cauchemars bien tordus sur la mort de ses parents. En général, elle se réveille au milieu de la nuit et part faire une virée nocturne apaisante avec son snow (et parfois celui d'Atsushi, faut profiter! Xp) A du mal a sourire.

[repris/ récupéra]

Ce qui est en bleu sont les principales choses a revoir, dites moi tout...


Dernière édition par le Dim 12 Nov - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Ven 1 Sep - 23:41

Ok, ça me va. Mais tarde pas trop quand même pour l'histoire. Et surtout pour le caractère, ça aidera les gens à jouer avec toi.
J'adooooore ton avatar ! Il est mieux que le singe en costard hein ? ^^
XP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Dim 12 Nov - 23:52

No *je me masse entre les deux yeux avec ma main d'un air de profond désespoir*

J'ai dit que les Fils des Astres ne sont PAS des psychopathes/embaumeurs égyptiens/bouchers charcutiers/biffer les mentions inutiles ! Même Monkey Facene s'amuse pas à pendre ses victimes et à leur ouvrir la gorge ! Alors la balle dans la tête oui, le labo dévasté, idem, mais le reste, it's too mutch !

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Lun 13 Nov - 12:36

La balle dans le coeur, s'il te plait.
Eh, oh, j'ai fait l'effort d'y passer une partie de la nuit, tu pourrais au moins me féliciter! >.<
Comment veux tu que Che-Kun (super surnom, au fait) soit traumatiqée a presque-vie s'y a pas "Bienvenue au pays des viscères! tu as lu "about the fiche of the Cheb", pourtant, non?

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsu
Admin au poisson cru
avatar

Nombre de messages : 476
Age : 30
Localisation : Au dessus de son snowboard
Classe sociale : Miséreux célèbre !
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Lun 13 Nov - 14:34

Euh, Tiger... Sérieux, tu veux pas faire exception et autoriser un tit effet de mise en scène ? Ca fait plus staïle et plus traumatisant pour Chebynounette (moi je préfère lui, comme surnom XD)...

Pis, par contre, Chebynounette en question, je pense que tu devrai parler de la décoloration de Cheb type *le Tigre mais en moche* dans la fiche...

_________________
Et bien écoute, je suis un homme, tu es une femme et nous sommes dans une pièce remplie de lits... Je dois te faire un dessin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://any-snow-numbers.actifforum.com
Tiger
Admin à rayures
avatar

Nombre de messages : 293
Age : 45
Localisation : Tokyo-siège gouvernemental
Classe sociale : ex eraser d'élite
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Lun 13 Nov - 20:37

Enfoncez vous le ocude dans l'oreille. Les cadavres de ses parents, les yeux révulsés, couchés dans leur petite mare de sang au milieu de la grange, c'est bien assez traumatisant. Mais si tu veux ils peuvent être en train de se faire bouffer par deux ou trois rats. La le Chebynou-kun traumatisme, ça va non ? Le Singe il a pas le temps de faire mumuse à jouer au saucisson, il tue il part, point break à la ligne.

Mais bravo quand même Chebynouny-kun...

_________________
*Euh... j'me sens un peu exposé, là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chebaï
Adminator
avatar

Nombre de messages : 196
Age : 29
Localisation : Quand on m'cherche, on m'trouve !
Classe sociale : Orphelin des bas-fonds
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   Sam 18 Nov - 20:46

Heu, la, le surnom, ca fait un peu moins cool. Voir même: =.=''

Mais merci quand même ^^.
Bon, les rats, pourquoi pas, mais bon, c'est pas non plus comme si les parents étaient clodos et ne passaient jamais le balai (je veux bien qu'on soit dans une grange, mais tout de même...)

En fait, dans la first version originale by me, question dessin, on voyait
En 1ere case: Gros plan sur Chebynouninette-Kunchanny (parceque la, par contre, ca marche) avec ses grands yeux marrons et ses quatres fleurettes, bien style "la petite maison dans la prairie" (ce qui est d'ailleurs le cas...hrum hrum).

Après, elle entre dans la grange. on la voit comme si on se trouvait nous même dans la grange non-éclairée, près du sol. On voit les mains de le favorite du Chat (sushi...hihi)qui pouses la porte coulissante et ses pieds et son ombre.

Puis, retour en plan je-ne-sais-plus-quoi (désolé monsieur kakashi...vos arbres n'ont pas portés de fruits) bref en gros plan sur le visage de Cheby, mais une case moyenne, pas trop grosse, ou elle sourit de toutes ses dents (blanches comme la neige environnante...).
A partir de la, c'est mitigé, ya plusieurs versions (et mouf'moth' va pas tarder a me tomber sur le dos, alors je me dépéche).
Donc, re-même case, mais avec sourire tombé, style bouche plate comme une règle (mine diou, ich libidish comparaison)
Et re-même case, mais en beaucoup plus grand, et avec la vision "coup-épaule" en plus, les yeux blancs et le sourire plus sourire du tout, sourire a l'envers (comme ca: ":-C")
Et enfin, sur une page entière (un recto, quoi) on voit Cheby vers le fond, près de la porte de la grange, un peu dans l'ombre avec un super travail de trames, et les pieds bien mis en valeur de ses parents, qu'on voyent qu'ils sont pendus, vers le haut a droite de la page.


Voila the explication pourquoi je voulais qu'ils soient pendus.
Et je voulais que ca soit bien gore ou bien bien, pour que les cheveux de Cheby blanchissent, parceque pour ca faut un choc énorme, (enfin, je crois, je sais que c'est possible, mais je ne sais pas comment ca marche) et que beaucoup de persos dans plein d'histoires et dans la notre on vu leur parents morts, et z'ont pas pris la peine de blanchir des cheveux pour autant.

Voila. Si ce post s'efface, je me cogne le pied contre la porte.
Edit: bon, le post ne s'est pas éffacé, mais je me suis quand même cogné le pied =.='''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chebaï Raïen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chebaï Raïen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Any Snow Numbers :: A propos... :: Présentations-
Sauter vers: